Il y a bien longtemps que je voulais lire ce livre à la couverture tentante :

286 pages

286 pages. Paru en 2015. Existe en poche

Je n'ai pas été déçue ! Un seul détail me chiffonne : je n'ai pas trouvé le rapport entre le titre et l'histoire !

Ferdinand est un vieux monsieur de 83 ans, ronchon et solitaire. Il ne discute plus qu'avec sa chienne Daisy. Tout le monde l'a fui : sa femme est partie avec le facteur, sa fille est partie vivre à l'autre bout du monde et il n'a pas d'amis.

Tout le monde dans l'immeuble le déteste et il le leur rend bien.

Jusqu'au jour où ça dérape. Daisy se fait écraser et la douleur plonge Ferdinand dans une peine considérable. Son laisser-aller pousse sa fille à prendre une décision : l'envoyer en maison de retraite.

Sauf que rien ne va se passer comme prévu. Ferdinand va devoir s'ouvrir à ses voisines et trouver du réconfort dans ceux qui l'entourent. On s'attache à tous ces personnages qui décident de ne pas laisser Ferdinand dans ses colères et sa tristesse.

Un livre évidemment Feel good, pour commencer l'année dans la bonne humeur ! En plus ça se lit vite !

A LIRE !

lire2