20 avril 2017

Club des lecteurs 3/10 : Vera Kaplan

En voilà un livre dérangeant !

Août 2016

144 pages. Paru en août 2016

A Tel-Aviv, un homme vient chaque année passer 15 jours dans l'appartement de sa mère. Celle-ci est décédée à 50 ans, jeune donc, et il n'a jamais réussi à savoir quoi que ce soit de sa vie. Il sait qu'elle a été adoptée à sa naissance, mais c'est tout.

Cette année-là, il trouve dans la boîte-aux-lettres une grosse enveloppe. Un notaire allemand lui envoie 2 cahiers écrits par sa grand-mère, la mère de sa mère, pendant la Seconde Guerre Mondiale. Il n'a jamais connu son existence et apprend donc sa mort en même temps que sa vie.

Vera était une jeune juive, née en 1922. Pendant la guerre, elle devient malgré elle une "chasseuse de juifs" dans un Berlin dévasté. Pour sauver sa vie et celle de ses parents, elle dénonce ses amis, elle envoie à la mort des dizaines et des dizaines de gens qu'elle a cotoyé, aimé, trouvant lamentable qu'ils ne se révoltent pas.

Cette histoire, écrite à partir d'une histoire vraie, fait froid dans le dos. Parce que sans la peur de mourir ou de ne pas réussir à sauver ses parents, Vera n'aurait certainement jamais eu cette vie abominable.

Je l'ai lu rapidement, il est court, et tant mieux, parce qu'il met mal à l'aise.

Et en même temps, j'ai découvert une réalité que j'ignorais, une réalité tue, taboue, et avec des conséquences. Et nous ? Qui peut dire qu'il n'aurait pas un comportement similaire, si cela permettait de sauver sa famille ? Un livre qui met mal à l'aise parce qu'il oblige à réfléchir à des choix impossibles.

A lire pour la culture générale !

Un livre que je n'aurais jamais lu sans la Sélection !

lire

Posté par Huloga à 04:59 A - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :