Gérard Collard l'avait vivement recommandé, je n'ai pas été déçue :

Mars 2017

Paru en mars 2017, 464 pages

Je lis peu de romans policiers, parce qu'ils me fichent la trouille. La bonne nouvelle avec celui-là, c'est qu'on plonge dedans, on est complètement pris dans l'histoire, mais sans avoir peur que ça arrive dans la vraie vie !!! Han avouez que c'est la fête !

On suit donc la vie de l'inspecteur Wolf, qui a pris des mois de prison ferme pour avoir tenté d'assassiner un tueur en série non condamné mais qu'il était persuadé coupable (vous suivez ?). Suite à sa peine d'emprisonnement, il se retrouve pris dans une enquête de dingue : un jour, on découvre un cadavre constitué de plusieurs cadavres. Ragdoll veut dire "poupée de chiffon". Je vous laisse imaginer pourquoi hein.

Il doit donc remonter le fil de ces cadavres, retrouver à qui appartiennent tous les morceaux et....

Ben non je ne peux pas en dire plus.

A part que la construction est telle qu'on "tombe" dedans dès les premières pages, ce qui m'a fait du bien après les trois échecs qui ont suivi la sublime lecture de "La cache".

Ce qui est intéressant dans ce policier, c'est qu'au fil de la lecture, forcément, on se fait une idée de la suite, on pense que le roman va partir dans telle direction....et à chaque fois l'auteur nous fait bifurquer ailleurs !!!

Un vrai bon roman policier hyper bien construit ! Gérard avait raison, eh eh !

A LIRE !!!!

lire2