J'ai passé 3 mois sur mon pull. Depuis la fin de l'été, je voulais me tricoter un pull fin, en fingering, rouge vif. Oui mais en regardant le prix des écheveaux, j'ai vite compris que ça ne serait pas possible.

Sauf que.

Sauf que Cécile est une fée, une fée qui sait teindre la laine ! Elle s'est occupée de tout et nous avons passé une après-midi d'été très agréable à tripoter (pas triCoter mais bien triPoter !) et teindre la laine. Elle avait commandé des écheveaux éthiques. J'avais donc 3 écheveaux de 100g (85% mérinos et 15% nylon) d'une douceur de dingue, soit 1200m et le patron du pull Alocasia demandait justement 1200m de fingering.

20170809_175448

20170809_193918

20170810_161600

C'était LE rouge que je voulais, la douceur que je recherchais...le bonheur non ?

20170810_203308

20170920_172725

J'ai appris énormément de techniques avec ce pull. Notamment le montage au crochet :

20170922_192500

20170924_214255

Et après c'est facile ? Non du tout. Mais j'aime apprendre alors ça va :

20170928_202040

Pendant des étapes qui semblent une éternité, le pull ne ressemble à rien et surtout pas à un pull :

20170928_202048

20171008_143405

Et puis la magie opère !

20171010_164228

20171106_081104

La photo floue parce que ça m'amuse beaucoup clap2

IMG_7956

IMG_7960

Et puis je l'ai lavé...... j'ai eu vraiment trèèèèèèèèès peur. Le pull a semblé perdre de la matière, il est devenu tout fin et il ne ressemblait plus à rien du tout. Pourtant je l'avais lavé doucement à la main et tout et tout. Graaaaaaand moment de solitude ! Et en séchant, le miracle, il reprend une jolie forme, de la matière et il me plait encore plus !!!! Les manches ont pris 5cm, le corps aussi et c'est géniaaaaaaaaal !

Il ne me reste absolument plus RIEN des 3 écheveaux, rien du tout, pas de reste !

Très clairement ce n'est pas un ouvrage que j'ai pu emmener en salle d'attente ou ailleurs. Il faut se concentrer sur le motif et une fois qu'on en est aux manches, c'est trop volumineux pour emmener partout. Ce n'est pas grave.

Autre chose pas grave : je me suis trompée, il a des défauts et franchement ça ne me dérange pas. Il est très personnel et je sais que je suis la seule (oui bon à part Cécile !) à voir les défauts quand il y en a. Alors tant pis, je l'adore vraiment tel qu'il est, avec ses qualités et ses défauts, sa belle couleur, sa douceur, sa chaleur. La teinture n'est pas non plus uniforme et ça fait partie de son charme, j'aime beaucoup. Une vraie déclaration d'amour !

Pour le suivant ce sera plus basique : je passe au gris....mais pas seulement !

bisous1