Avant de parler livre, je tiens à vous souhaiter une très très bonne année à venir, qu'elle soit créatrive, riche en rencontres, et douce. (après j'arrête ! chuicaché )

 

Un très bon livre feel good pour commencer cette nouvelle année :

430 pages

430 pages, paru en octobre 2017

Alors ce roman est une énigme : comment un homme a-t-il pu écrire un livre pareil sur les femmes ??? Il a fait comment ? Il est rentré dans leur tête ?

J'avais été déçue par le dernier Legardinier, que je n'ai pas pu terminer. Ici j'ai eu l'impression de le retrouver.

Tout le roman se passe dans un théâtre. On suit surtout la gardienne, Eugénie, qui est à un tournant de sa vie, mais on suit aussi la jeune Juliette qui après avoir beaucoup papillonné, tombe amoureuse d'un garagiste et en est la première étonnée. Enfin on suit aussi Céline, mère célibataire qui doit se battre pour avoir l'argent que lui doit son ex-mari. Non pas pour elle, mais pour élever leur fils.

Eugénie ne va pas bien, elle se pose beaucoup de questions sur sa vie. Sur sa vie de maman : ses deux enfants vont très bien, ont quitté le nid et elle se demande à quoi elle va servir à présent. Sur sa vie de femme quand elle se rend compte qu'au fond, contrairement à Juliette, elle n'a pas eu de coup de foudre pour son mari et se demande alors si elle est là par habitude. Elle va mal et pense même à en finir, quand elle prend conscience qu'elle a peut-être encore un rôle à jouer et pas de la façon habituelle.

Autour de ces trois femmes, il y a des tas de personnages tous plus attachants les uns que les autres, ou détestable en ce qui concerne l'ex-mari. Mais même avec lui on arrive à rire !

C'est un livre à lire, un livre qui fait du bien, bien écrit, léger mais qui pose des questions essentielles.

Un très bon roman pour commencer une nouvelle année !

bisous1