Un très beau roman :

224 pages

224 pages. Paru en mai 2017

Nous suivons le parcours, la vie de 3 femmes à travers le monde :

Au Canada, Sarah est une avocate renommée, dure, qui mène sa vie familiale et élève seule ses 3 enfants, avec une organisation serrée, qui ne laisse place à aucun grain de sable. Sauf qu'un jour Sarah fait un malaise et qu'elle découvre qu'elle a un cancer. Au début elle va nier, refuser, faire "comme si" malgré les traitements et puis ce sont les autres qui vont violemment lui renvoyer sa maladie à la figure....

En Sicile, Giulia a 20 ans. Elle travaille dans un atelier de perruques, atelier familial, le dernier de Sicile. Proche des ouvrières, elle seconde son père. Un jour celui-ci fait un malaise, coma, Giulia se retrouve à tout porter toute seule, tout en débutant une jolie histoire d'amour impossible avec Kamal. Il va falloir qu'elle prenne des décisions qui vont la faire grandir très vite...

En Inde, Smita est une intouchable, une paria. Chaque jour, son travail consiste à aller ramasser les excréments des autres castes, sans se faire voir, sans que personne ne lui parle. C'est comme ça chez Smita : on respecte les castes, la tradition, personne ne s'y oppose, parce que les malheureux qui essaient sont violemment réprimés. Smita veut que sa fille aille à l'école, elle a 6 ans, elle lui souhaite une vie meilleure que la sienne. Lalita mérite de ne pas suivre la vie misérable de sa mère, de son père qui lui doit aller tuer les rats, leur seule nourriture. Lalita part à l'école.....et en revient battue par le maître pour avoir refuser de balayer la classe. Smita comprend que sa fille a eu le courage qu'elle n'a jamais eu : dire non. Alors la maman prend une décision courageuse et risquée : partir.

Il faut que je m'arrête là sinon je vous raconte tout.

Je comprends le succès de ce livre, de ces destins ordinaires et exceptionnels....comme l'est la vie !!

A LIRE !!!!

bisous1