Grâce à Nelly, à Nanie Cousette et à Sylviane, je découvre des initiatives : on parle de l'endométriose !

Chez Machine Patterns a lancé une jolie proposition : coudre du jaune. Je vais le faire ! Évidemment.

On en parle, on en parle.... (<= cliquez sur les liens)

Bon, on parle essentiellement de celles qui veulent avoir un enfant, et je comprends. Parce que ça doit être abominable. J'ai conscience de la chance que j'ai : je n'ai plus besoin de mon utérus. Virons-le ! Oui, ablation (et pas que, mais il y a des chose que je préfère garder pour moi quand même) prévue le 10 avril.

Samedi 10 mars, à 20h50 sur Teva, il y a une émission : "Endométriose, elles brisent le silence". A voir, à enregistrer, pour comprendre. Pour saisir un quotidien inhumain.

J'ai commencé les séances de sophrologie, d'hypnose, parce qu'opération ou pas, il faut gérer la souffrance. Le soir, je suis enfermée dans une douleur....qui est à l'intérieur de moi. Vous avez l'image ? J'ai une boule de douleur et je suis dans une bulle de douleur. Avec l'hypnose on va essayer de briser cette bulle de souffrance qui me tombe dessus trop souvent et m'enferme dans une douleur incontrôlable...

Encore une fois, j'ai la chance d'avoir des enfants, et d'avoir trouvé une solution pour bientôt. Enfin j'espère ! J'ai une forme grave, doublée d'adénomyose...pas facile. Mais pas mortel non plus. Juste un enfer au quotidien.

En attendant, on coud du jaune ? Qui est avec moi ?

jaune