Un petit roman mais tant mieux :

Fév 2018

Paru en février 2018. 160 pages

C'est du Jean Teulé tel que j'ai pu le lire dans "Charly 9" ou "Mangez-le si vous voulez". Mais j'ai nettement préféré "Comme une respiration" !

Nous sommes à Strasbourg en 1518. La famine est terrible, et la population, après avoir mangé tous les animaux et tout ce qui était possible, s'est mise à manger....ses enfants. En août, une étrange épidémie s'abat sur la ville : les gens se mettent à danser sans jamais s'arrêter. Démuni, le maire prend des décisions censées ou absurdes pour tenter d'enrayer cette terrible épidémie, sous l'oeil indifférent du clergé qui lui, mange à sa faim....

On suit un peu quelques citoyens dans la folie qui s'emparent d'eux, dans la peur et l'angoisse de ceux qui assistent à cela sans pouvoir l'arrêter.

Il est terrible de savoir que ceci est vraiment arrivé !

Bon, c'est du Jean Teulé, c'est-à-dire avec beaucoup d'humour et de dérision, mais le fond est là : cette histoire est affreuse et triste !

On n'est pas dans le feel good, mais on n'est pas dans le récit horrible et insoutenable non plus. On est dans le récit historique précis et un peu tourné en dérision. A lire si ça vous chante à défaut de vous faire danser, pour savoir que cela a existé !

lire