Je ne pensais pas aimer autant ce roman. Il est des livres qui nous parlent. Ou pas. Celui-ci a été un grand bonheur pour moi, chaque soir et je vais lire sans trop tarder le premier roman de cette auteure :

Fév 2018

560 pages. Paru en février 2018

Je l'ai classé dans les Feel good, peut-être ne l'auriez-vous pas fait. Pourtant il n'est absolument pas négatif. Enfin je trouve.

Il s'agit de l'histoire de Violette Toussaint. Enfant trouvée, enfant de la DASS, elle s'est appelée Violette Trenet jusqu'à ses 18 ans, c'est joli, ça chante. Et puis elle a rencontré Philippe Toussaint, elle était serveuse, il était beau. Elle est devenue garde-barrière avec lui, mais c'est elle qui faisait tout, absolument tout, qui gérait tout, les horaires de train, en s'occupant de la maison, de leur adorable petite fille Léonine.

C'est l'histoire de sa vie, racontée par elle, racontée par d'autres, ceux qui lui ont caché des choses, ceux qui lui ont fait du mal, beaucoup de mal.

C'est l'histoire de la résilience aussi. Parce que la vie de Violette ne sera sereine qu'avec sa formidable rencontre avec Sacha, un incroyable gardien de cimetière, qui la sort de sa torpeur, de sa vie éteinte, pour lui donner une autre vie à sa place, calme et apaisée.

C'est aussi l'histoire triste de Philippe Toussaint, un homme abominable, qui trompe Violette à tours de bras, qui ne travaille pas, lui prend son argent, la rabaisse, ne s'occupe jamais de leur petite fille, passe son temps à "faire des tours de moto" parfois plusieurs jours sans rentrer....et justement un jour, il disparaît. Violette va mettre beaucoup de temps à faire la déclaration de disparition à la police, elle a appris à vivre sans lui, elle se plaît en tant que gardienne du cimetière. Elle a trouvé un équilibre. Et petit à petit, on apprend des éléments sur Philippe Toussaint, sur son attitude. Etait-il vraiment si noir ?

Chaque chapitre commence par une épitaphe, ou ce qui pourrait être une épitaphe, un morceau de chanson. C'est joli.

J'ai vraiment adoré ce roman, j'ai eu du mal à éteindre le soir, je voulais savoir, je voulais comprendre.

Il y a plein d'éléments dont je ne veux pas parler ici, parce que sinon vous n'aurez plus la surprise et ce serait bien dommage.

Parce que vous allez le lire ! Attention, il est difficile à quitter. J'ai eu de la peine de quitter Violette, ses chats, son salon, son thé....un vrai manque !

Ah tiens, pour celles qui cherchent un roman à offrir, il est parfait !

A LIRE !!!!

chat qui lit