J'ai tenté en vain de lire "My absolute darling", mais il n'est pas pour moi (ce livre est pourtant PARTOUT en tête de gondole ! Je ne comprends pas pourquoi je n'ai pas accroché !). Alors j'ai choisi du positif, uniquement parce que j'ai trouvé la couverture très drôle :

352 pages

352 pages, paru en mars 2017

L'auteure, qui subit depuis longtemps une dépression, décide un jour que ça suffit. Dans ce roman, elle raconte sa vie d'écrivain, ses phobies, sa dépression, ses gaffes nombreuses, sa famille, ses amies. C'est très très drôle, très vrai aussi. 

Elle parle de sa maladie, de la mort, des peurs, des angoisses, mais aussi des joies, des bonheurs...

J'ai beaucoup aimé le passage sur la théorie des cuillères : quand on est en bonne santé, on a un nombre illimité de cuillères pour accomplir tout ce qu'on a à faire dans une journée. Mais quand on a une maladie, quelle qu'elle soit, quand on souffre, on n'a par exemple que 6 cuillères pour TOUTE la journée. Donc quand on a utilisé ses 6 cuillères pour des gestes simples du quotidien, c'est terminé. C'est une théorie qui m'a ramenée quelques mois en arrière, où je ne pouvais plus faire grand chose, même en essayant de faire le maximum. J'ai essayé de compter mais à la fin, je n'avais même pas 6 cuillères ! Aujourd'hui j'en ai un tiroir plein !

Attention, ce livre est vraiment drôle ! Il parle de résilience et l'auteure y met régulièrement des photos qui m'ont fait bien rire toute seule ! Le raton laveur de la couverture existe vraiment ! Son père est taxidermiste et je vous promets qu'on rigole beaucoup avec ses photos et la dérision qu'elle y met, y compris à sa propre encontre !

Un livre que je recommande pour sa légèreté et sa joie de vivre, au-delà de la maladie ! Il détend, il fait rire, mais le fond est présent : vivre avec une maladie.

A LIRE parce qu'il fait du bien !!!!

chat qui se moque