12 novembre 2018

Brève de bus : l'odeur

Un soir, retour dans le bus, le nez dans un livre (aaaaaaaahhhh le dernier Baptiste Beaulieu.......mais on en parlera plus tard !). Le nez justement....

Elle tourne, elle vire, et malgré les portes qui s'ouvrent et se ferment, elle ne s'en va pas ...

renifler

quoi donc ?

Une mauvaise odeur

C'est terrible, une mauvaise odeur. Une fois qu'on focalise dessus, c'est fini, on ne pense qu'à ça ! Enfin c'est mon cas.

Alors j'ai cherché d'où elle pouvait bien venir...

scrat renifle

....en vain. ça sentait....rha c'est tellement personnel un ressenti d'odeur !

ça sentait....le pas propre, vous voyez ?

J'ai cherché partout autour de moi. Comment pouvait-elle rester si les gens montaient et descendaient du bus ? Et pourquoi je me retrouvais incapable de me replonger dans mon (passionnant !) roman ? J'ai scruté chaque personne, les sièges, tout ce qu'il y avait autour de moi.

J'avais juste envie de ......

odeur

Quand on est sensible aux odeurs, les transports en commun peuvent parfois être compliqués....tant pis hein !

Je n'ai jamais su d'où elle venait. J'ai repris une grande respiration en sortant du bus, me rendant compte que j'étais en apnée depuis un bon moment ! ça vous est déjà arrivé ?

Êtes-vous sensible aux odeurs ?

Je me rends compte que c'est un gros inconvénient dans les transports en commun, pour moi. La semaine dernière, un punk à chien (aaaaaaaaaah les légendaires punks à chien de Rennes ! lol2) s'est quasiment assis sur mes genoux.....je n'étais pas loin de vomir dans ses relents d'alcool.... vomi1 )

Est-ce que je suis la seule ?

fleur

Posté par Huloga à 05:29 A - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags :