Quel roman !

416_pages_mai_2019

416 pages, paru en mai 2019

J'avais beaucoup aimé "La tristesse des éléphants".

Dans ce roman, on change complètement de lieu, de personnages. Tout se déroule en quelques heures et chaque chapitre remonte le temps d'une heure. J'ai eu un peu de mal à comprendre, mais une fois que j'étais lancée, j'ai eu beaucoup de mal à arrêter !

Il y a de nombreux personnages dans cette histoire mais tous liés à un seul fait : une fusillade dans un centre qui pratique les avortements, aux Etats-Unis.

La journée avait bien commencé pour Hugh, un médiateur apprécié dans la police. Et puis tout a basculé avec une fusillade. Il est appelé pour parler avec le tueur. Hugh est excellent et il aime son métier. Mais va-t-il rester maître de lui-même en se rendant compte que dans les otages, il y a sa fille unique de 15 ans, et aussi sa soeur aînée, qui a élevé Hugh et qu'il aime plus que tout ?

Et que fait sa fille dans ce centre ? Pourquoi sa tante Bex l'a-t-elle accompagnée sans lui en parler ?

Pour Hugh, les heures vont s'écouler très lentement. Chaque chapitre est l'occasion de découvrir les autres otages : Olive, 70 ans, Louie, le seul médecin, une infirmière, une patiente, une militante pro-life, etc

On découvre des personnalités attachantes, des histoires terribles.

Parallèlement, Beth se réveille dans un hôpital, menottée. A 17 ans, elle est accusée de meurtre. Elle a juste tenté d'avorter seule après avoir tout tenté légalement...

C'est un livre passionnant, sur les femmes, sur leurs luttes, leurs droits souvent baffoués, les choix, les incompréhensions, les peurs....une lecture très forte et qui me donne juste envie de lire "Mille petits riens" de cette auteure !

A LIRE !!!!

lire2