C'est une belle saga familiale qui vaut le détour :

416 pages

416 pages, paru en mai 2019

 

Eden est le nom d'une maison, une très grande et très belle maison familiale, construite au bord de la mer par Bunny, pour sa femme Sadie et leurs enfants. Il rêvait d'une maison de vacances, d'une maison à souvenirs.

On suit les histoires parallèles de Sadie autour de la Première Guerre Mondiale, de sa fille Becca autour de la Seconde, de la petite fille Rachel et l'arrière-petite fille Sarah. Des histoires de femmes, des histoires qui se répètent à cause du silence, des moments joyeux, des moments tristes, et beaucoup d'amour. Mais aussi un silence qui mène à des drames répétitifs, les mêmes à chaque génération, qui se renouvellent à cause des non-dits.

J'ai parfois eu du mal à suivre parce que le soir, rester concentrée est compliqué avec la fatigue. Mais quelle saga ! Quelle histoire ! On commence par la fin, avec les grosses difficultés financières d'une Becca âgée mais très très attachée à sa maison, la maison de son père, qui a survécu à une tempête terrible et à toutes les difficultés de plusieurs générations.

J'ai aimé, j'ai eu beaucoup de plaisir à retrouver les héroïnes soir après soir. Ces femmes sont pleines de qualités et le récit très prenant, parce que très bien écrit.

Evidemment tout finit par s'imbriquer et on comprend l'histoire familiale petit à petit.

Je vous le recommande !

lire2