Dévoré en deux jours !

mars_2020_336_pages

Paru en mars 2020, 336 pages

Je suis tombée dedans aussi rapidement que pour le premier tome !

On retrouve Pierre-Marie Sotto et Adeline. Ils ne sont restés ensemble que peu de temps, pour des raisons qu'on découvre peu à peu dans le roman.

Cette fois, il y a la correspondance des deux protagonistes, mais pas seulement.

Ils se sont séparés 4 ans plus tôt et se retrouvent un peu par hasard, juste un peu. En grande partie parce que l'écrivain n'a jamais réussi à oublier Adeline et regrette ce qui s'est passé et a mis fin à leur belle histoire.

Pierre-Marie est seul dans sa grande maison familiale. Max est toujours présent, fidèle au poste de meilleur ami prêt à tout pour aider Pierre-Marie.

Adeline est à présent mariée et veut croire à son bonheur tout neuf, quitte à fermer les yeux sur beaucoup de choses inquiétantes.

J'ai encore une fois beaucoup aimé, parce que ce n'est en rien un copier-coller du premier, mais il y a une vraie construction, une vraie recherche des mots, de la profondeur et une description fouillée des sentiments, de l'inquiétude, de la sollicitude, et de la noirceur aussi, de la perversion narcissique dans tout ce qu'elle a d'abominable et destructeur.

Un roman où on plonge et s'évade facilement, parce qu'il est extrêmement bien écrit !

A LIRE !!!!

livre2