Oh là là, laissez-vous embarquer !

378_pages_mai_21

378 pages, paru en mai 2021

Juliane a une vie très carrée, très organisée. Elle est mariée à un homme adorable, a un fils, Gaëtan, tout va bien.

La seule ombre au tableau est peut-être qu'elle ne voit plus son père Jean depuis 8 mois.

Et puis un jour, elle est appelée : Jean est à la rue, sa maison a entièrement brûlé. Elle n'a pas le choix : elle doit l'accueillir chez elle. Enfin Jean et son chien Apache ! Il n'appelle pas Juliane par son prénom mais toujours Microbe.

La cohabitation commence, cahotique et toujours avec humour et qu'est-ce qu'on rit en lisant !

Puis, petit à petit, Juliane se rend compte que qeulque chose ne va pas, que Jean déraille. Rien de flagrant, juste une intuition, puis une certitude. Alors elle décide, devant ce père qui s'en va par petits bouts, de profiter de chaque instant.

Le sujet est grave et pourtant, avec quel humour Virginie Grimaldi nous entraîne dans cette histoire qui est tout sauf triste !

Les liens se créent et des souvenirs s'installent pour le petit Charlie, grand fan de ce grand-père fantasque et imprévisible. Soutenue par Gaëtan, Juliane va de rendez-vous médicaux en examens, et même dans ces moments de diagnostic difficile à entendre, on sourit !

Les relations entre Jean et son ex-femme sont tellement drôles ! De même que les mauvaises relations que Jean s'évertue à entretenir avec le voisin, M. Colin !

On rit et on pleure, alors que le sujet est sérieux. Mais ce n'est pas de la dérision ou de la légèreté, c'est juste une formidable écriture, qui parvient à rendre acceptables et beaux les moments les plus compliqués. Je l'ai dévoré !

A LIIIIIIIIIIIIRE !!!!

livre4