23 octobre 2016

L'étoile d'argent

J'avais beaucoup aimé "Le château de verre", alors quand je suis tombée sur celui-ci à la bibli, je n'ai pas hésité :

360 pages

360 pages, paru en janvier 2016

On est en 1970. Jean, que tout le monde appelle Bean, a 12 ans. Elle a une soeur de 15 ans, Liz, et elles sont souvent livrées à elles-mêmes, leur mère étant fréquemment absente. Le mot n'est jamais écrit mais on devine qu'elle est bi-polaire. Artiste, chanteuse ratée, elle part régulièrement plusieurs jours, laissant les filles se débrouiller avec un peu d'argent.

Elle ment aussi. Un jour, mise face à un gros mensonge, elle part....et ne revient pas.

Sans argent, ayant peur de se retrouver placées en famille d'accueil, Liz et Bean décident de partir chez leur oncle, le frère de leur mère. C'est une sorte d'ermite, mais attachant, et les filles vont se plaire en sa compagnie. Bean, qui ne l'avait vu que bébé, apprend à le connaître, mais elle fait aussi la connaissance d'une famille qu'elle ne connaissait pas : celle de son propre père, mort au combat. Les filles sont volontaires et courageuses, elles ne veulent pas peser financièrement sur leur oncle. Elles trouvent du travail et ce sera le début des ennuis, dans cette petite ville repliée sur elle-même.

Mais je ne vous en raconte pas plus !

C'est un livre que j'ai dévoré plus que lu. On s'attache aux personnages des filles, de l'oncle, du cousin Joe.....

A LIRE parce que très très bien écrit !!!

bisous1

PS, j'ai pris le temps de faire une photo. Un passage aux Champs Libres, un passage dans ma bibli préférée, un passage dans ma boîte-aux-lettres, un passage chez le marchand de journaux, un passage à la Fnac, une rencontre avec un auteur et....je vais manquer de TEMPS !!!! peur2

IMG_6588

Posté par Huloga à 05:31 A - - Commentaires [18] - Permalien [#]


17 octobre 2016

Hortense

J'aime beaucoup cet auteur, alors quand son livre est sorti, je savais que j'allais le lire :

41vo6HUKTdL

320 pages. Paru en juin 2016.

Alors là, et c'est rare, j'en ressors extrêmement mitigée. gné

 

Je l'ai lu très vite, en 3 soirées, mais je reste sur ma faim. Les critiques sont excellentes et pourtant, concernant le dénouement tant attendu, cette fin si exceptionnelle....je l'avais devinée, avec des indices disséminés qui m'ont fait "penser que"....et oui....et crotte.

L'intrigue : en 1993, Sophie vit un drame épouvantable, sa petite fille Hortense, tout juste 3 ans, lui est enlevée par le père biologique. Après 22 ans pendant lesquels elle ne s'en remettra jamais et continue à la chercher, elle tombe sur elle dans la rue.

Évidemment c'est bien écrit, très bien écrit. Mais certaines incohérences m'ont gênée par moment, ça ne collait pas. Pourtant je ne l'ai pas lâché. Difficile de me faire une opinion tranchée sur le roman et c'est rare ! En fait, j'ai aimé, "mais".

 

ça vient peut-être de moi, aussi votre avis m'intéresse beaucoup si vous l'avez lu ou allez le lire !

Donc il faudrait que vous le lisiez pour me donner votre avis ccelaoui

bisous1

Posté par Huloga à 05:42 A - - Commentaires [16] - Permalien [#]

13 octobre 2016

Un parfum d'encre et de liberté

Je voulais le lire dès sa sortie, ayant adoré le précédent :

396 pages

396 pages. Paru en février 2016

J'ai lu les critiques, je n'aurais pas dû ! Certaines critiques étaient très négatives, moi j'ai vraiment beaucoup aimé. A vous de vous faire votre propre opinion.

Nous naviguons ici entre 1859, avec la jeune Sarah, qui va faire son possible pour combattre l'esclavage dans un monde qui n'est pas prêt à l'abandonner, et qui n'est pas non plus fait pour que les femmes puissent avoir un rôle à jouer....et 2014 avec Eden, une jeune femme en mal d'enfant malgré de nombreuses tentatives. Leur lien ? La maison. Une maison qui a abrité de nombreux esclaves qui fuyaient, souvent en y laissant leur vie, des conditions inacceptables.

La jeune Sarah Brown a un talent rare à l'époque : elle sait dessiner. Son père, militant actif pour l'abolition de l'esclavage, va donc utiliser son talent pour aider les esclaves en fuite.

Parallèlement, Eden va retrouver dans la ville de New Charleston, le goût de vivre, qu'elle a perdu à force d'essayer d'avoir un bébé.

Les personnages sont attachants, on découvre les liens entre les 2 histoires petit à petit....j'ai dû me forcer pour éteindre la lumière !

Je vous le conseille vivement, et pas seulement pour le côté roman, mais également pour tout ce qu'on apprend sur le Chemin de fer clandestin, qui aidait les esclaves en fuite, sur les codes utilisés sur des poupées, qui pouvaient sauver des vies, sur tout ce que des anonymes ont fait pour aider des gens qu'ils ne connaissaient même pas, parce qu'ils croyaient dans leurs valeurs.

C'est un livre fort parce qu'il s'appuie sur des recherches historiques réelles et importantes.

A LIRE !!!!

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

Abandon :

J'étais toute contente de déjà trouver des livres de la rentrée littéraire 2016 à la bibli :

192 pages

192 pages. Paru en août 2016

Une jeune femme choisit de s'isoler dans une sorte de bulle/ovni, en haute montagne, pour affronter la solitude et les éléments.

Bon ben je ne dois pas être le public qu'il faut pour ce livre, parce que je me suis ennuyéééééééeeeeeeee !!!!

J'ai tenu 40 pages et j'ai laissé tomber.

Pas graf, il y en a tellement à lire !

Mais déjà que je trouvais cette rentrée littéraire superbement triste, ça ne va pas dans l'autre sens !

 

bisous1

Posté par Huloga à 05:03 A - - Commentaires [14] - Permalien [#]

09 octobre 2016

En attendant Bojangles

Les critiques étaient dingues sur ce livre, il fallait que je le lise :

160 pages

160 pages. Paru le jour de mon anniversaire en 2016 !

C'est marrant, la couverture m'a rebutée plus qu'attirée. A tort !

Un jeune garçon vit avec ses parents fantasques et sa vie n'a rien à voir avec celle des autres enfants. Son père n'appelle jamais sa mère 2 jours de suite avec le même prénom, il y a des fêtes, un château en Espagne, ils vivent avec une grue qui est prénommée Mademoiselle Superfétatoire ! Il est vivement conseillé de sauter sur les canapés, de manger en pleine nuit, de vivre à fond !

Une vie à part, formidablement joyeuse, et qui cache en réalité un drame : la maman, Louise, perd la tête. Le papa essaie juste de cacher sa folie en la suivant dans ses délires, pour préserver le petit garçon.

Ils ont une vie rêvée même si par moment on sent bien qu'il y a des soucis.

Un livre qui contourne la folie de façon extraordinaire, par amour. Parce que ce papa aime tellement sa femme et son fils, qu'il fait tout pour qu'ils aient la vie qu'ils veulent.

Un roman POSITIF, qui montre bien que dans la vie il y a 2 solutions : baisser la tête ou la relever et foncer !

J'aime l'idée de foncer !

A LIRE ABSOLUMENT !!!!

En plus ça se lit très très vite !

bisous1

Posté par Huloga à 05:55 A - - Commentaires [34] - Permalien [#]

05 octobre 2016

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une

Lu en parallèle avec "La magie du rangement", j'ai trouvé ces deux livres drôlement complémentaires :

224 pages

224 pages, paru en septembre 2015

Camille a 38 ans, un boulot où elle est écrasée, un mari qui ne la regarde plus, un enfant avec qui elle ne communique plus.

Un soir, elle rencontre un "routinologue" et sa vie va basculer dans autre chose, dans un épanouissement, dans une révélation (non non il ne s'agit pas d'une secte ! NonNon01). Trouvant en lui un appui inattendu, elle va franchir des étapes pour se retrouver, elle, la vraie Camille.

Au-delà du roman, il s'agit d'une réflexion sur ce qui fait nos vies, ce qui nous permet de nous lever le matin en souriant, ce qui donne du sens au quotidien.

J'ai lu des tas de critiques négatives et je ne suis pas d'accord.

En plus, il faut être honnête, dans notre monde bousculé et anxiogène, un peu de positif ne peut que nous apporter du mieux ! Non ?

Bref, tout comme le livre précédent, je le recommande fortement, pour tout le positif qu'il dégage, et pour la fin plutôt inattendue !

Un livre "feel good" au sens large du terme, parce qu'à double lecture : le roman et les réflexions qu'il apporte pour nous.

Je l'ai vu en tête de gondole dans des tas d'endroits, c'est avec raison je trouve !

A LIRE !!!

bisous1

Posté par Huloga à 04:22 A - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :


01 octobre 2016

La magie du rangement

On l'a beaucoup vu cet été :

240 pages

240 pages. Paru en mai 2016

Voici une lecture fluide qui m'a fait sourire très souvent, bondir parfois (la législation n'est pas la même partout !), mais qui m'a profondément fait réfléchir aussi.

L'auteure, japonaise, expose une méthode redoutable en rangement.....et efficace. Terriblement efficace.

Elle s'est longtemps intéressée au rangement, pour finalement comprendre et expliquer que ce qui nuit à un rangement efficace, c'est de ne pas savoir jeter, se séparer.

On sourit en lisant qu'il faut prendre chaque paire de chaussettes pour se demander si elle nous "met en joie" mdr6

Mais au final, après réflexion et quand on prend tout cela au second degré (nan sérieux ? Il y en a qui le prennent au premier degré ?ptdr) et bien on comprend qu'elle n'a pas tort du tout : en reprenant l'exemple des chaussettes, il faut jeter celles que nous ne gardons pas par plaisir mais "faute de mieux" ou "au cas où"....et c'est valable pour tout !

A la fin du livre, j'ai commencé à appliquer la méthode sans y penser, en regroupant mes nappes....et j'ai jeté 11 sacs poubelle en une après-midi !

Méthode efficace, qui permet de comprendre beaucoup de mécanismes dont on n'a même pas conscience.

Méthode à prendre avec un peu de recul évidemment, étant donné nos différences de culture, mais c'est un livre que je recommande vraiment dès lors que vous trouvez votre intérieur encombré !

Et pourtant, je n'avais pas le sentiment de garder beaucoup, je fais des efforts quotidiens pour ne pas faire de stocks (je ne parle pas uniquement d'activités manuelles), et j'ai réussi à jeter 11 sacs....

A LIRE, à mettre entre toutes les mains, à appliquer, pour une maison plus sereine !!!!

bisous1

Posté par Huloga à 05:29 A - - Commentaires [34] - Permalien [#]

27 septembre 2016

Jeux croisés

A la bibli, je suis tombée sur ce livre, que j'ai emprunté parce que l'auteure me plait beaucoup. Je n'ai pas été déçue !

248 pages

248 pages, paru en 2008

J'ai mis du temps avant de le commencer et puis la date de retour approchant, je l'ai ouvert et....impossible de le lâcher ! En 2 soirées, il était lu !

Marthe a 40 ans, une vie terne, un appartement terne, tout est morose, jusqu'à son caractère sec et froid. Et puis Pierre, son mari depuis 10 ans, la quitte pour une autre, une autre enceinte de lui. Alors Marthe plonge dans une sorte de "second" elle.

Alice a 18 ans et déjà un bébé, un joli bébé de 8 mois, Ludovic, dont elle s'occupe comme elle peut, ayant été chassée de la maison par ses parents. Elle a un travail, elle dépose Ludo à la crèche, elle y arrive, même si c'est difficile.

Un soir, Marthe et Alice se croisent. Sans se voir. Elles sont dans une grande surface. Alice discute avec un copain, tournant le dos à Ludo. Marthe, elle, plongée dans un état second, ne voit que ce bébé tout seul....et elle part avec....

Commence alors un compte, un décompte, des heures que passe Marthe avec ce bébé particulier, qui lui fait prendre conscience de tout ce qui l'a amenée là, à cette situation.

On tombe dedans en retenant sa respiration, tournant les pages sans voir le temps qui passe, incapable de fermer le livre sans connaître la suite ! Ne passez pas à côté !

A LIRE ABSOLUMENT !!!!

 

bisous1

 Et pour changer un peu, je suis allée à un très grand vide-grenier et j'ai déniché des trésors (50 centimes le sachet !) :

IMG_6528

Deux boutons rigolos :

IMG_6529

Et cette petite chose que j'aime beaucoup beaucoup, vous savez ce que c'est ?

IMG_6530

Posté par Huloga à 05:43 A - - Commentaires [29] - Permalien [#]

23 septembre 2016

Tu comprendras quand tu seras plus grande

Quelle joie de trouver le temps de me plonger dedans !

Mai 2016

512 pages, paru en mai 2016

Les critiques étaient très bonnes et elles sont justifiées !

Julia est une jeune psy. Elle vit à Paris mais suite au décès de son père, elle plaque copain et boulot pour partir à Biarritz dans une maison de retraite, en remplacement pour un congé maternité.

Et on tombe dans ce roman gai et joyeux, rempli de bienveillance et de résilience !

Julia, d'abord là un peu malgré elle, se plait, fait de belles rencontres, se retrouve, aide les autres.

Même la fin réserve une surprise complètement inattendue !

A LIRE ABSOLUMENT !!!!!

 

bisous1

 

Posté par Huloga à 06:53 A - - Commentaires [26] - Permalien [#]

17 septembre 2016

Mémoires d'un poilu breton

Lors d'un salon du livre en juillet, je suis tombée sur ce livre :

51aYZ6lBqvL

 

Il est rare que j'achète un livre. Je ne suis pas "rentable", cela me reviendrait à trop cher.

Mais celui-là....allez comprendre !

Enfin bref, il s'agit ici des cahiers authentiques d'Ambroise, un paysan d'Ille-et-Vilaine, qui se retrouve embarqué dans la guerre en 1914, à seulement 19 ans. Il décrit les conditions de vie, de guerre, les trajets, la faim, le froid, les copains décimés, les attaques au gaz.

Evidemment non, ce n'est pas gai. Mais il s'agit ici d'un témoignage rare, celui d'un homme de la terre ; de sa vision de la guerre, des hommes.

J'ai peiné par moment, les termes militaires m'ont parfois perdue, mais ça se lit comme on lit pour sa culture générale, pour savoir, pour connaître, pour comprendre, du moins essayer.

A lire, si vous le pouvez. Parce que cette histoire fait partie de la nôtre.

bisous1

Posté par Huloga à 05:14 A - - Commentaires [15] - Permalien [#]

13 septembre 2016

Le restaurant de l'amour retrouvé

Sophie me l'a offert il y a trop longtemps :

224 pages

224pages, paru en poche en 2015

Nous voicin au Japon. Rinco est une jeune fille de 25 ans, cuisinière. Elle vit avec son petit ami. Un soir, elle rentre chez elle et l'appartement est complètement vide. Il est parti en emportant tout, toutes ses affaires à lui, mais aussi toutes ses affaires à elle. Elle n'a plus rien du tout....et elle en devient muette. Pof! plus de voix !

Elle ne trouve qu'une solution : retourner chez sa mère, qu'elle n'a pas vu depuis 10 ans.

Les retrouvailles sont difficiles. Rinco décide d'ouvrir un tout petit restaurant pour vivre, pour revivre, en mémoire de sa grand-mère qui lui a tout appris et qui lui manque beaucoup depuis son décès. Là, elle reprend petit à petit le goût de vivre.

Un petit roman ultra léger et digeste, plein de poésie, qui se lit avec une tasse de thé !

A LIRE !

Mais pour une fois ce n'est pas tout.

Partant du principe que les livres doivent circuler, surtout les bons, je l'offre à qui veut. Vous êtes plusieurs ? Je ferai un tirage au sort !

bisous1

Posté par Huloga à 05:57 A - - Commentaires [14] - Permalien [#]