13 mars 2016

Le test

Encore des expériences allez-vous penser ? Non non ! Cette fois, il s'agit du titre d'un livre incroyable :

oct 2015

288 pages, paru en octobre 2015

Je ne sais pas très bien comment aborder ce livre ici.

Le résumé : à la mort de son père, l'auteur cache 4 objets dans son cercueil. Ils en ont parlé avant, le papa était d'accord. Le test est que, s'il existe une forme de vie après la mort, le père devra communiquer sur ces 4 objets avec les différents médiums que l'auteur ira consulter. Et les chapitres expliquent les séances successives avec les médiums.

La lecture est une expérience à elle toute seule.

Je dois avouer que le récit m'a fait un bien énorme. Peut-être que cela correspond à ce que j'ai envie de lire, peut-être que les mots sont choisis. Peut-être que ce test est un gros mensonge. Peut-être.

Mais tout cela m'a fait du bien. Il décrit des signes que j'ai reconnu, connu. Les papillons....

Et si c'était vrai. Et s'il existe une sorte de vie après la mort ?

Je crois sincèrement qu'il n'y a pas de mal à se dire que c'est possible, et que ceux qui nous ont quittés évoluent dans un monde meilleur et apaisé. Qu'ils se retrouvent et continuent un cycle "spirituel".

Et pourtant je ne suis pas croyante....

A lire pour un apaisement certain. Il n'enlève ni la douleur ni le manque. Il fait du bien.

clindoeil

bisous1

Posté par Huloga à 05:24 A - - Commentaires [19] - Permalien [#]


09 mars 2016

Contrecoups

Après le très fort "La petite fille au manteau bleu", il fallait passer à un roman totalement différent. ça tombait bien, celui-ci me tendait les bras à la bibli :

août 2014

 Paru en août 2014. 349 pages

 Une écriture terriblement originale. Matt est schizophrène, il a 19 ans. Le roman est l'histoire de sa vie, écrite par lui et surtout vue par lui. Il entend et voit son grand frère en permanence. Celui-ci est mort tragiquement plusieurs années plus tôt, peut-être par la faute de Matt et il traine cette culpabilité immense qui le détruit.

Matt est pourtant entouré par ses parents, ses grands-parents, mais comment se remettre d'une perte pareille, d'un frère qu'il aimait tellement ?

Il raconte, se raconte, les parties de rire avec son frère, et aussi l'évènement qui a conduit à l'accident. Il raconte avec ses mots, avec sa vision de schizophrène, parfois évidemment difficile à suivre, parfois très émouvante.

A lire pour un livre différent, à lire pour un livre qui aide à comprendre la différence, l'absence, la culpabilité.

A LIRE !!!!

bisous1

Posté par Huloga à 05:41 A - - Commentaires [12] - Permalien [#]

05 mars 2016

La petite fille au manteau bleu

Courez chercher ce roman !

650 pages, mai 2015

Paru en mai 2015. 650 pages

Oui oui vous avez bien lu : 650 pages. J'ai failli ne pas le prendre à la bibli en découvrant quel pavé c'était. Et quelle erreur j'aurais fait !!!!

Il est dans le top 3 des meilleurs romans que j'ai lu et je peux vous assurer qu'il a considérablement raccourci mes nuits !

Un scénario formidable, une écriture géniale....NE PASSEZ PAS à CÔTÉ !!!

Nous sommes en 2010. Dan vit dans le sud de la France, il est moniteur de plongée. Il vit seul, entouré d'animaux. Avant, il était soldat anglais infiltré et il a vécu des moments abominables en Afghanistan.

Et puis il commence à voir une petite fille en manteau bleu. D'abord juste une apparition qui le laisse perplexe....et petit à petit il arrive à avoir des échanges avec la petite Rosa et il commence à comprendre, sans comprendre, que Rosa est une petite juive qui vit cachée à Berlin. Elle l'appelle son chevalier, elle lui demande de les sauver, elle et ses parents.

Et là, Dan bascule en 1943, découvre les atrocités de la Seconde Guerre Mondiale mais surtout, surtout, décide de tout faire pour sauver Rosa, sa maman Élisabeth, son papa Joseph, mais également la famille qui est cachée avec eux.

L'histoire tient incroyablement les yeux ouverts malgré l'heure qui avance. On s'attache énormément aux personnages, aux situations, on s'attache et on avance, page après page, dans cette quête de paix et de liberté ! On bascule aisément de 1943 à nos jours et on veut savoir si cette petite fille si forte,  qui a su trouver une aide si inattendue dans le futur,  sera sauvée. ...

A LIRE ABSOLUMENT !!!!

N'ayez pas peur des 650 pages, ça se lit tellement bien !

bisous1

Posté par Huloga à 05:24 A - - Commentaires [21] - Permalien [#]

22 février 2016

Le chant des sorcières

Je vous livre ici les 3 tomes, mais je lis les 3 entre deux autres depuis l'été dernier :

Tome1 Tome 1 : 384 pages. Paru en 2008

Tome2 Tome 2 : 363 pages. Paru en 2008

Tome3 Tome 3 : 380 pages. Paru en 2009

Si vous le pouvez, lisez-les à la suite, c'est mieux !

Nous sommes au 15è siècle, dans l'histoire mais aussi dans le féérique.

Algonde est une jeune fille heureuse. Elle n'a pas de père mais vit avec sa mère dans un château. Elle est amoureuse de Mathieu, le fils du panetier. Sauf qu'un jour, sa vie bascule. Elle comprend qu'elle a des pouvoirs, qu'elle descend de fées, mais qu'elle a un rôle à jouer pour contrer une prophétie négative, qu'elle doit transformer en fin heureuse.

Le côté historique m'a beaucoup plu, mais le côté féérique aussi, parce que ça permet de bien s'évader !

On est en France mais on voyage aussi en Orient, dans ces royaumes où tout est possible.

J'ai beaucoup aimé ces romans et j'ai terminé le troisième tome en comprenant qu'il y en a deux autres !

A lire si vous aimez le fantastique, l'historique, les histoires de fiiiiiiiille !

bisous1

Posté par Huloga à 05:37 A - - Commentaires [14] - Permalien [#]

10 février 2016

Les lectures....comment choisir ?

Il existe des centaines de romans, il en sort énormément au moment des rentrées littéraires, mais d'autres paraissent tout au long de l'année. Alors comment choisir ?

Je ne vous explique pas UNE méthode, mais celle que j'utilise, qui est extrêmement personnelle, on est d'accord.

Dès que je me balade chez Cultura, à la FNAC, ou à l'espace culturel, je regarde partout, je prends beaucoup de photos, je lis les quatrièmes de couverture. Je ne pioche jamais d'idée sur amazon, tout simplement parce que j'ai bien compris que souvent les commentaires sont "orientés"...

Je pioche parfois dans les blogs.

Je note parfois des titres suite à des émissions de radio.

Mais je trouve souvent mon bonheur dans les pages de littérature du magazine "Avantages". J'ai rarement été déçue.

Je regarde aussi régulièrement le site de Gérard Collard, qui ne m'a jamais déçue non plus.

Après, je "construis" ma liste dans mon agenda :

IMG_3396

Je note le nom de l'auteur toujours en majuscule (ça va plus vite après à la bibli), le titre, et puis j'ai deux colonnes : la première pour savoir si le livre est en bibli, la seconde s'il est aux Champs Libres, puisque nous avons la chance d'avoir un bon réseau de bibli sur Rennes (11 biblis de quartier + les Champs Libres). Actuellement, j'ai 8 pages remplies dans mon agenda :

IMG_3397

Après, je me balade dans les rayonnages avec mon agenda, mais pas seulement. Je suis les conseils des bibliothécaires, je regarde les livres mis en avant, ceux qui ont une jaquette avec un avis....et parfois une couverture, un titre, attirent l'oeil !

C'est de cette façon que je me suis retrouvée avec une (trop) grande pile de livres après les vacances de Noël. J'ai terminé "Gravé dans le sable" et j'ai ramené la totalité de ma pile restant. Sans regret hein, ce ne sont que des livres, ce n'est pas grave non plus. Quand j'ai lu, je barre dans la liste, je rédige un article ici et oualà !!

Et vous ? Vous faites vos choix de lecture comment ?

Est-ce que ça vous a aidé que je vous explique comment les livres arrivent sur ma table de nuit ?

(je me livre un peu du coup ! icon_redface )

bisous1

Posté par Huloga à 05:15 A - - Commentaires [41] - Permalien [#]


06 février 2016

Gravé dans le sable

Le dernier livre trouvé à la bibli pendant les vacances de Noël :

472 pages

472 pages. Paru en octobre 2014.

Avant de parler de l'histoire, parlons du livre. L'auteur l'a écrit il y a 20 ans, il l'explique dans la préface. Et j'ai aimé son humour et son constat sur tout ce qui a changé pour un auteur en 20 ans. Mais je vous laisse le découvrir. Il s'agit donc en réalité du tout premier roman de Michel Bussi.

J'ai eu du mal avec ce roman. Rien à voir avec l'écriture, ni avec l'histoire. Mais, ayant beaucoup emprunté pendant les vacances, je me suis retrouvée à lire à un rythme (trop) soutenu.

Donc, je n'avançais pas. Et pourtant !

L'histoire se passe en 1945, 1965, 1975.

Lucky est un jeune homme à qui la vie sourit. Il part à la guerre, laissant sa fiancée, Alice. Il est sûr qu'il va revenir. Sauf que Lucky ne reviendra pas. Alice ne s'en remettra jamais.

Et puis en 1965, à l'occasion des commémorations des 20 ans du débarquement en Normandie, Alice découvre que ce fameux débarquement n'a pas été qu'une histoire de hasard, que Lucky n'aurait pas dû y laisser la vie.

La voilà partie dans une remontée dans le temps, dans des rencontres, dans un enchevêtrement de liens que les 20 ans n'ont pas effacé.

Le roman est vraiment bien écrit, ça a juste été laborieux pour moi !

bisous1

Posté par Huloga à 05:53 A - - Commentaires [20] - Permalien [#]

27 janvier 2016

Sweet Mama's Café

Un livre formidable !!!!

400 pages

400 pages. Paru en septembre 2015, trouvé avec joie sur les étagères de la bibli.

Alors vous allez encore trouver que je lis vite, mais c'est en grande partie parce que je suis pressée par le temps. Pendant les vacances de noël, j'ai fait l'ânerie d'aller pas mal en bibli....et de revenir avec des livres à chaque fois. Du coup, il faut que je les lise vite pour les rendre dans les temps...valà valà !

Nous voici aux États-Unis, dans la petite ville Biloxi. Le café porte ce nom parce qu'il est tenu par "Sweet Mama", une mamie adorable, secondée par sa meilleure amie. Sweet Mama a perdu son fils et sa femme, lui laissant ses trois enfants (deux filles et un garçon) à élever. L'aînée, Sis, n'a jamais eu d'amoureux. Pas le temps. Absorbée par sa vie, Sis s'est oubliée, se consacrant entièrement à sa petite soeur et son petit frère. Celui-ci, Jim, rentre de la guerre avec une jambe en moins. Nous sommes en 1969....

De son côté, Emily, la jumelle de Jim, va se marier avec un abruti fini. Toute la tribu constate que c'est un crétin, mais Emily est heureuse et ne voit pas le danger de cette union. Un danger pour elle, mais aussi un danger pour son petit garçon de 5 ans.

Pourtant Emily tient à ce mariage et les préparatifs avancent.

Et puis Sisi découvre des ossements dans le jardin et tout est différent. Elle va soulever des secrets de famille et reprendre sa vie en main.

Parallèlement à tout cela, une tempête approche dangereusement de Biloxi. Une vraie tempête, mais aussi une tempête dans la famille...

Un livre que je recommande parce que l'histoire nous tient drôlement en haleine, et on s'attache complètement aux personnages. Il est difficile de les quitter !

A LIRE !!!!

bisous1

Posté par Huloga à 05:17 A - - Commentaires [24] - Permalien [#]

17 janvier 2016

L'heure indigo

Un gros livre qui était sur ma liste et trouvé à la bibli :

432 pages

432 pages. Paru en octobre 2014

J'ai ADORÉ !!!!!!!!

Et si j'ai aimé, cette fois, ce n'est pas parce que l'histoire me "parlait", mais bien grâce à une formidable écriture !!!

Hope a 35 ans, elle est à un tournant de sa vie. Elle a divorcé et son divorce se passe mal. Sa fille de 12 ans lui mène la vie dure. Elle a perdu sa mère deux ans auparavant et il lui reste sa grand-mère, malheureusement atteinte de la maladie d'Alzheimer, Rose.

Hope tient à bout de bras la pâtisserie familiale, qui est toute sa vie mais sans qu'elle sache pourquoi. Elle n'a pas de temps pour elle et son avenir semble sombre. Seule, elle ne voit pas les soutiens autour d'elle et quand le banquier lui parle de faillite, elle ne sait pas quoi faire.

Elle en a déjà bien assez ? Non, puisque dans un éclair de lucidité, sa grand-mère lui donne une liste de nom, et lui demande d'aller à Paris pour savoir ce qu'ils sont devenus. Sidérée, Hope apprend que sa grand-mère est une juive qui a fuit la guerre en 1942, et pas une catholique arrivée aux États-Unis par amour.

Le temps est plus que compté et on suit les démarches et recherches de Hope, l'histoire de Rose et de sa famille. Et parfois, en début de chapitre, on découvre une recette de la pâtisserie !!! J'en ai recopié plusieurs, qu'il me tarde d'essayer.

J'ai été vraiment emportée par l'histoire et je l'ai quittée à regrets.

Vous laisserez-vous embarquer dans la vie de Rose ? J'espère que oui !!!!

Je vous le recommande +++++++++

bisous1

Posté par Huloga à 05:55 A - - Commentaires [17] - Permalien [#]

13 janvier 2016

Le retour

Depuis très longtemps sur ma liste, je l'ai déniché à la bibli :

487 pages

487 pages. Paru en 2007.

Oui je suis d'accord : c'est un pavé !!!!

Mais j'ai été emportée, embarquée complètement dans ce récit qui m'a énormément parlé. On connait tous plus ou moins l'histoire de James Cook, grand explorateur du 18è siècle, qui a parcouru les océans pour passer par Tahiti, la Nouvelle-Zélande et tellement d'autres endroits !

Et sa famille ? Sa femme ? Ses enfants ? L'auteure prend le parti de découvrir l'envers de la vie de James Cook, l'attente et la solitude terribles d'Élisabeth sa femme. Les enfants qui grandissent sans papa tout en l'adorant. On apprend aussi beaucoup sur la vie des femmes au 18è siècle, la perte des enfants, les souvenirs qui s'entassent.

Élisabeth doit se préparer à chaque départ de son mari, s'habituer à son absence, au manque de nouvelles, aux questions des enfants. Elle se débrouille quasiment seule et doit donc ré-apprendre à vivre en couple quand il revient. Elle participe à la mise en page de ses écrits, à l'écriture, la ré-écriture de ses journaux en livres, elle essaie de trouver une place, sa place.

Un roman qui m'a complètement passionnée mais parce qu'il me "parlait" beaucoup. Le côté découverte des îles du Pacifique, mais aussi l'absence du mari, etc....

A lire pour comprendre la place si particulière et remarquable de cette femme dans la société du 18è siècle !

bisous1

Posté par Huloga à 05:54 A - - Commentaires [28] - Permalien [#]

07 janvier 2016

Fantômes d'hiver

Parmi ma pile de la bibli :

41PaZw-xU1L

264 pages, paru en 2010, existe en poche

J'avais beaucoup aimé "Sépulcre" de cette auteure, alors quand j'ai vu celui-là sur les rayonnages de la bibli, hop !

L'histoire se déroule en 1928, en 1933.....et pas seulement.

En 1928, Freddie est un jeune homme extrêmement triste, qui ne se remet pas d'avoir perdu son grand frère adoré en 1916, pendant la Grande Guerre.

Il se trouve dans le sud de la France, âme en peine, quand il a un accident de voiture en plein hiver. Blessé, choqué aussi, il sort et se retrouve au beau milieu du village de Néans, perdu et totalement isolé. Il trouve une chambre chez une Mme Gary qui prend soin de lui et l'invite à une soirée : la fête de Saint-Étienne. Freddie n'a rien, plus rien à perdre. Il s'y rend et fait la connaissance de Fabrissa, avec qui un lien se créé immédiatement.

On est dans l'étrange et l'historique, dans la tristesse mais aussi dans la résilience. Malgré toutes les épreuves qui attendent Freddie, la plus surprenante est de réussir à retrouver sa vie malgré la perte extrêmement douloureuse de son frère.

Là aussi, le livre a été avalé en deux soirs, tellement il fallait que je sache la suite, parce qu'il est formidablement bien écrit !

(et puis il fallait le rendre à la bibli ! Ah ah ! Non non, je n'ai pas le temps d'être en retard dans mes retours avec un tel rythme de lecture...)

A LIRE !!!!

bisous1

Posté par Huloga à 05:23 A - - Commentaires [7] - Permalien [#]