02 décembre 2017

Des plumes

Naaaaaannnn après la galère de la moumoute, je n'ai pas voulu me lancer dans la couture de plumes. Eh, pas folle non plus ! J'ai trouvé ce petit coupon d'1m chez Bretagne Tissus le jour où j'ai trouvé la moumoute. Je l'ai acheté, lavé, coupé, et cousu. Pas de stock, rien qui traine, pas de restes non plus. J'ai utilisé un de mes patrons préférés : le Pétula (modifié) de Citronille :

20171108_144924

20171108_144932

20171108_144947

Petit bémol, le tissu s'est comme "gaufré" au lavage. Il se froisse énormément aussi. Tant pis, je l'aime quand même beaucoup, et c'est parfait sous un gilet ! Et c'est là que je me dis qu'il faut absolument que je me tricote un gilet rose....d'autant que j'ai les écheveaux !

IMG_7915

IMG_7920

 

avent

Posté par Huloga à 05:36 A - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , ,


30 novembre 2017

Petit bilan de novembre

Je trouve l'idée de Sue-Ricette intéressante et je tente de faire un petit bilan du mois, pour voir si j'arrive à en faire.

Ce mois-ci, j'ai lu :

313 pages Août 2017

850 pages  576 pages

janvier 2017

Ce mois-ci, j'ai tricoté :

IMG_7880  IMG_7837

Ce mois-ci, j'ai cousu :

20171015_144150 IMG_7817

20171030_134210 20171102_125633

20171105_11302920171105_113416

IMG_7895

C'est génial de faire un bilan, et pas compliqué de le faire au fur et à mesure !

Vivement le mois prochain ! tres heureux

couronne

Posté par Huloga à 04:26 A - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags :

28 novembre 2017

Dans la forêt

Ce sera le dernier roman de la sélection d'automne de la bibli pour moi :

janvier 2017

304 pages. Paru en janvier 2017. C'est un roman qui est paru en 1996 au Etats-Unis et qui a connu un énorme succès.

 

Nell et Eva, 17 et 18 ans, vivent seules avec leur père, dans la forêt.

Il s'est passé "des choses" dans le reste du monde mais on ne sait pas exactement quoi. Petit à petit, il n'y a plus d'électricité, et un jour il n'y en a plus du tout. Ils apprennent à vivre dans l'isolement le plus complet, en économisant sur tout, et toujours dans l'idée et l'espoir que tout revienne comme avant.

On ne sait pas tout, on découvre des choses petit à petit en avançant dans la lecture. Comment la maman, puis le père, disparaissent, comment les filles vivent cette situation et surtout évoluent. Au départ elles sont en colère, elles en veulent à leur père. L'une lit beaucoup, l'autre danse. L'une devait rentrer dans une prestigieuse université, l'autre intégrer un ballet renommé....mais rien de cela n'est possible sans électricité, sans essence, et surtout en étant aussi isolé. Après la colère vient la résignation, puis l'adaptation.

La forêt a quasiment une âme dans ce roman. Elles y vivent mais la redoutent et pourtant elle va les protéger du chaos, évoqué à demi-mots, du reste du monde. Petit à petit, elles vont apprendre à se servir de cette forêt, à survivre grâce à elle.

C'est un roman qui parle de la société d'abondance et démontre à quel point on vit dans le "trop". Elles apprennent à tout rationnaliser, jusqu'au thé qui devient "juste une pincée" qui donne du goût à l'eau chaude. Elles seront évidemment confrontées à la violence des hommes prêts à tout dans les situations extrêmes. Comment vit-on quand on n'a plus rien ? Le roman pose les bonnes questions, interroge sur notre mode de vie, sur la façon dont on vit et celle dont nous pourrions vivre, sur l'essentiel et le superflus.

J'ai plongé chaque soir dans une ambiance effrayante et rassurante à la fois. Je comprends le succès du roman à sa sortie, et 20 ans plus tard il n'a pas pris une ride ! J'ai l'impression de ne pas en parler assez tant il y a à dire.

Et vous savez quoi ? En lisant je me disais qu'au fond, je suis bien contente de savoir me servir de mes mains, que dans la même situation, savoir coudre et tricoter est un vrai atout, se montrer débrouillarde aussi.

J'étais passée à côté du roman lors de la présentation à la bibli. L'ambiance me semblait angoissante. Et puis je suis allée à la réunion trimestrielle où chacun "raconte" ses lectures et vu l'emballement collectif, j'ai regretté et j'ai réservé le livre quasiment en sortant....et ça valait la peine !

Alors non, on n'est pas dans le feel good. On est dans le "et si" et la confrontation à notre société de consommation.

A LIIIIIIIIIIRE !!!!!!

lire2

Posté par Huloga à 05:13 A - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :

26 novembre 2017

Pochon taille 1 pour noël

Après le pochon en taille 2 pour mettre les trois pelotes de noël, il m'en fallait un petit pour la paire de chaussettes en cours ! J'ai repris le tuto, imprimé la taille 1, pioché dans mes tissus de noël, et en peu de temps un dimanche :

20171105_113336

20171105_113343

Ce mélange de rouge et vert...entre noël et la fraise non ? rires

20171105_113405

20171105_113416

Dedans j'ai mis deux écheveaux de 50g de laine à chaussettes :

20171105_113614

 Il s'agit d'écheveaux que j'ai eu la chance de pouvoir acquérir auprès de Nath et qui me les a envoyés avec de très jolis marqueurs à chaussettes merci:

20171105_113554

Un peu moins de tissu en stock, des écheveaux bien rangés....j'aime !

bisous1

Posté par Huloga à 05:40 A - - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags :

24 novembre 2017

Pochon de tricot spécial noël

Je n'ai jamais passé une commande aussi vite. Un soir, sur le canapé, je tricotais en regardant le podcast de la Boutiqueuse et là, elle montre une chaussette en cours, dans une laine de dingue de noël. Et je craque ! En même temps, à 16€ les 3 pelotes...il y a pire comme craquage hein ! J'ai passé commande chez Butinette en moins de 5mn. Jamais fait ça ! Tout en continuant à regarder le podcast ! Gabriel, à côté de moi, s'est bien marré....mais a choisi une des trois pelotes pour lui, eh eh ! Il ne voulait plus de la pensée bleue, mais était enchanté à l'idée d'avoir une paire de chaussettes de noël.

Bref.....immédiatement je me suis dit qu'il allait falloir un pochon taille 2 pour les ranger, ces pelotes ! Alors hop, j'ai repris le tuto et roule ! J'ai pioché dans mes tissus de noël, aucun achat, rien coûté !

20171105_113002

Pour l'intérieur, j'ai décidé d'essayer de doubler deux voiles de coton. J'en ai rapporté un peu de Tahiti, il faut que je les utilise et c'est l'occasion. Donc au lieu de couper 2 fois le tissu intérieur, j'ai coupé 4 fois et c'est impeccable :

20171105_113017

C'est joli, ça fait Noël !

20171105_113029

Impeccable pour trimballer des chaussettes de noël en cours :

20171109_123422

Les trois pelotes donnent 3 paires de chaussettes très différentes ! Vous avez hâte de voir ? Moi aussi ! En attendant, vous pouvez suivre les chaussettes en cours dans la colonne de gauche du blog.

bisous1

Posté par Huloga à 05:36 A - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags :


22 novembre 2017

Pochon de tricot

Attention vous allez en voir passer plusieurs, parce que j'ai adoré coudre ces pochons pratiques !

Celui-ci est pour un besoin très spécifique. En octobre, Les Jolies de Milie a fait une promo sur ses écheveaux teints à la main....j'ai craqué parce que ça valait vraiment la peine. Et j'ai eu avec ces écheveaux, le "prétexte" pour coudre un beau berlingot taille 2 ! J'avais trouvé un joli patron chez le nid de la linotte en plusieurs tailles. Le tuto est très bien fait et j'ai appris à me servir de mes pieds de màc de façon différente et très pratique, c'est super !

J'ai utilisé deux jolis coupons achetés chez Odile Bailloeul au Salon de Nantes pour l'extérieur, et du coton de Tahiti pour l'intérieur :

20171102_125513[1]

20171102_125537

J'ai volontairement laissé les écritures de façon visible à l'intérieur, ça m'amusait :

20171102_125551

Les écheveaux vont pile dedans. Une taille 2 peut donc contenir facilement 4 écheveaux :

20171102_125617

Et hop, on ferme !

20171102_125633

20171102_125642

Le fond est encore différent des sacs à ouvrage que j'ai fait jusque-là :

20171102_125652

J'aime beaucoup, j'ai utilisé deux coupons ! Youhouh !!!! fiesta

 

Et j'ai de gentilles copines. Si si ! Esperluette m'a expédié une citrouille bio :

20171115_134211  20171115_134312

20171115_134318

 

C'est mimi hein !

 

Et Cécile m'a ramenée des bidouilles trop trop jolies d'une virée ! Je les ai montées en marqueurs à tricot :

20171119_114403

 

J'ai des copines comme ça

coeur2

tres heureux

Posté par Huloga à 05:34 A - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags :

20 novembre 2017

Au revoir là-haut

Quel roman, mais quel roman !!!!

576 pages

576 pages. Paru en 2013

Édouard sauve la vie d'Albert...qui sauve la vie d'Édouard.

Nous sommes à la fin de la Première Guerre Mondiale. Tous les soldats sont épuisés. Tous savent que la fin de la guerre est proche, et attendent l'armistice avec impatience. Tous sauf le terrible Pradelle, un officier qui s'est épanoui grâce et dans le conflit. Alors il décide que ce n'est pas fini pour lui, et sacrifie deux soldats pour relancer le combat.

Sauf qu'Albert s'en rend compte. Par un hasard de circonstances, à cause de cette découverte, Albert se retrouve enterré vivant. C'est le dernier souffle d'une tête de cheval mort (qui va le marquer pour le reste de sa vie) qui va le sauver. Il se pensait mort mais Édouard, un tout jeune homme, le sauve, le sort du trou dans lequel il s'est retrouvé enterré vivant sous les yeux de Pradelle.

[J'ai détesté Pradelle, cet homme égocentrique et mauvais, méchant, arriviste et totalement dénué d'empathie...un monstre, beurk]

Sauf qu'en sauvant Albert, Édouard se fait arracher le bas du visage par un éclat d'obus. Alors Albert se donne entièrement pour "sauver son sauveur".

Édouard était un artiste, un dessinateur extrêmement talentueux. C'est son don qui va lui permettre de reprendre goût à la vie.

Dans ce roman très prenant, on croise aussi Madeleine, le père d'Édouard, l'adorable Louise...

On y parle de la guerre sous un autre angle : tous les trafics qui ont eu lieu après, concernant les milliers de dépouilles, l'argent et le profit de certains, la douleur des rescapés, des familles, les maigres moyens médicaux, la folie de certains hommes, l'humanité des autres.

C'est vraiment un roman fort, vraiment fort, et je crois qu'il est important de le lire. Loïcia l'a lu et adoré, c'est elle qui m'a convaincue de le lire. Je l'ai terminé un jeudi soir et le samedi, nous sommes allées voir l'adaptation formidable réalisée par Albert (tiens tiens...Albert...) Dupontel.

au revoir là haut

Si le livre est à lire, le film est incontournable. Il y a quelques petits changements sur la fin notamment, c'est pourquoi je pense important d'avoir les deux versions. Le film est dense, riche, formidablement interprété, incroyable. Je n'ai pas pu m'empêcher de regarder les costumes, les couleurs, les reconstitutions...j'ai adoré. J'avais besoin de mettre des images sur ce que j'avais imaginé : les masques d'Édouard, le catalogue des monuments aux morts, la tête de Pradelle (remarquable Laurent Lafitte !!!!), la tête de cheval, l'hôpital, etc. Et je n'ai pas été déçue !

 

A LIRE ET A VOIR ABSOLUMENT !!!

 

bisous1

 

Posté par Huloga à 05:32 A - - Commentaires [21] - Permalien [#]

18 novembre 2017

Tunique parachute ?

A la bibli, un dimanche, je suis tombée sur un Fait-Main. Une tunique me plaisait bien dedans, il date de mai 2017. Ce qui est intéressant avec les prêts de bibli, c'est qu'il faut rendre les ouvrages dans les temps. Pas question de trainer dans le recopiage donc. Tant mieux, ça motive !

Chez Toto, j'avais trouvé un peu avant un grand coupon (presque 3m !) de satin de coton pour 4€. Une jolie affaire. Les deux étaient faits pour se rencontrer.

Si je n'ai pas eu de difficulté dans le recopiage, l'assemblage du col m'a laissée perplexe. A plusieurs reprises, j'ai tout laissé pour faire autre chose au lieu de m'énerver. Il manque au moins une étape de montage, c'est sûr ! J'ai fini par en venir à bout, petit à petit.

Et à l'essayage, c'est IMMENSE ! Ah ça pour être confortable.....

Le satin de coton me plait toujours autant, la forme et le patron aussi. J'ai donc bien envie de recommencer, une taille en-dessous, au moins. Cette fois j'ai compris le montage du col et pris des notes (des étapes qui manquaient quoi !) :

IMG_7896

IMG_7897

Avec cette tunique..... chante I believe i can fly......chante

IMG_7893

IMG_7895

fiesta

 Comme je suis têtue, je vais la refaire, sans marges de couture, mais pas tout de suite !

bisous1

Posté par Huloga à 05:00 A - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 novembre 2017

Déguisement d'Halloween

La demande de Gabriel était on ne peut plus claire cette année : le déguisement de Kylo-ren, un des méchants de Star War....

Screenshot_2017-09-14-21-16-51[1]

Si trouver du tissu noir n'a pas été un problème (j'ai pioché chez Ecolaines et Myrtille), réaliser un déguisement a été vraiment plus problématique. Je suis partie d'un patron....de pyjama, si si. Comme quoi hein ! Le haut a servi à réaliser une tunique fendue sur les côtés pour ne pas qu'il se gamelle et que ça ne fasse pas robe. J'ai vraiment peiné sur la réalisation des manches, le seul tissu approchant étant un simili rembourré franchement épais. D'ailleurs j'ai cousu cette tunique sur plusieurs semaines, petit à petit, tant la difficulté était grande. starwars

IMG_7885

IMG_7886

Ensuite j'ai cherché du simili (Myrtille) pour faire la ceinture. Difficulté supplémentaire: Gabriel voulait un passant pour y glisser son sabre laser. J'ai opté après essai pour un élastique noir, le plus pratique pour lui :

IMG_7884

IMG_7882

IMG_7883

Enfin il restait la cape/capuche. Après "étude" du costume, il ne s'agissait pas vraiment d'une cape, mais plutôt d'une sorte de grande écharpe autour de la capuche :

IMG_7887

IMG_7888

Il nous a fallu faire 4 magasins pour trouver LE masque (qui coûtait un bras au passage...) et on a eu de la chance parce qu'il n'y en avait qu'un !

20171030_134210

20171030_134215

20171030_134221

Le déguisement m'est revenu à 10€ en gros. Évidemment le temps passé dessus compte, mais quand je vois qu'on a trouvé des déguisements de ce personnage à plus de 60€, il y a clairement de l'abus. La matière première ne coûte pas cher, on paye la marque Star War sur ces déguisements, et je trouve ça dingue.

Gabriel était heureux comme tout, et c'est tout ce qui compte ! ça a été un vrai défi pour moi. Il est loin le temps où Loïcia me demandait des robes de princesse !

bisous1

Posté par Huloga à 05:50 A - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags :

14 novembre 2017

Trois baisers

Mais quel bonheur de retrouver des personnages auxquels je me suis attachée !

850 pages

850 pages. Paru en octobre 2017

Mais quelle joie quand j'ai vu que Katherine Pancol avait sorti la suite, le 7è tome de cette saga formidable !

850 pages ? Pffff, même pas mal ! Même pas peur !

Chaque soir la même joie de retrouver Hortense (je VEUX être Hortense !) et Zoé (je VEUX être Zoé !), Joséphine, Alexandre ! Et puis Stella, Adrian, Tom, Edmond, Julie ! Quelle joie, mais quelle joie pour moi de me replonger dans ces univers et ces familles !

Chaque soir j'ai dû me freiner pour ne pas lire trop, trop vite !

Hortense sort sa première collection, hésite entre Adrian et Gary, lui-même en plein questionnement entre Hortense et Calypso. Stella se pose des questions sur sa vie, Tom découvre une nouvelle élève de sa classe, Dakota, et il va se passer des choses, des règlements de compte, des éléments qui prennent place et d'autres qu'on découvre. Adrian prend son envol mais a peur et fuit Stella. Stella fait la connaissance de Camille, et j'ai beaucoup, beaucoup aimé ce nouveau personnage, plein d'humanité mais aussi de blessures, bibliothécaire.

Il s'en passe des choses en 850 pages ! Zoé, qui ne veut rien avoir à faire avec l'argent en a plein qui lui tombe dessus. Les méchants sont toujours méchants, les gentils restent gentils, il y a des histoires, il y a de l'amour, des réussites, des échecs, tout y est !

La seule chose qui m'a profondément déplue et pas qu'un peu ("déçue" est aussi adapté), c'est la sexualité débridée de Junior. Certes, c'est un enfant hors norme, un enfant plus que précoce et très en avance, mais Junior a .....7 ans. Il est toujours amoureux d'Hortense et beaucoup de choses me laissent penser qu'il y aura une suite, que je lirai avec tout autant d'impatience.

Si vous avez lu les six premiers tomes, évidemment vous aimerez celui-ci alors la taille du pavé ne doit pas vous faire peur !

Si vous n'avez pas lu les six premiers tomes, rien ne sert de lire celui-ci !

A LIIIIIIIIIRE !!!!!

lire2

Posté par Huloga à 06:17 A - - Commentaires [30] - Permalien [#]