22 août 2017

Pantalon pour l'automne, tome 1

Info importante : au cours du mois d'août, Canalblog a dû avoir très chaud. Je ne recevais pas les notifications de commentaires, vous ne receviez pas les notifications d'article. J'ai rédigé une newletter pour vous informer du problème....que vous n'avez jamais reçu. La dernière fois, j'avais pris le temps de reprendre chaque commentaire un par un pour y répondre. Cette fois je ne peux pas, j'ai repris mes recherches actives d'emploi et j'ai beaucoup moins de temps. Donc veuillez m'excuser sincèrement : si je ne réponds pas, c'est que je n'ai pas eu la notification. Et si vous en avez envie/le temps, remontez un peu dans le blog, vous avez forcément raté des articles. Merci à toutes !

 

J'ai mis plus de deux mois à coudre ce pantalon une fois qu'il était coupé...ah là là ! J'avais trouvé le tissu chez Bretagne tissus au printemps. Il s'agit d'une toile avec élasthane. J'ai repris mon patron Ottobre modifié. Rien de compliqué, juste un ouvrage un peu long.....surtout quand on traine. Mais je serai bien contente de le trouver à l'automne :

IMG_7736

IMG_7737

J'ai utilisé un passepoil liberty trouvé chez Ecolaines, mais difficile à prendre en photo :

IMG_7740

IMG_7741

IMG_7744

Le pantalon a un effet brillant sur les photos, alors que ce n'est pas vraiment le cas.

Pas de photos avec le pantalon porté, c'est le même que d'habitude et j'ai eu une grosse flemme de placer l'APN, cadrer, mettre le minuteur, supprimer, effacer, etc, etc.....

J'espère que vous ne m'en voudrez pas !

Un coupon en moins (j'ai utilisé la totalité) dans ma pile des "à faire", un pantalon en plus pour remplacer un de ceux que j'ai usé jusqu'à la corde.yes

 

couture

Posté par Huloga à 05:05 A - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , ,


20 août 2017

La cache

Un roman génial ! J'étais juste passée rendre un livre à la bibli, je suis repartie avec celui-là sur les conseils d'une dame qui fait partie du Club des lecteurs :

344 pages

344 pages. Paru en août 2015

On découvre l'histoire de la famille Boltanski juste avant, pendant, et après la Seconde Guerre Mondiale.

La construction du roman est absolument originale : chaque partie du livre correspond à une pièce ou un endroit de la maison familiale en plein Paris. On commence par la voiture, toujours garée au même endroit dans la cour, pour des raisons qu'on découvre petit à petit, et puis on passe à la cuisine, le salon, etc, pour arriver à la fameuse cache.

Et dans chaque partie, l'auteur dévoile peu à peu l'histoire exceptionnelle de cette famile incroyable, et le pourquoi de ces attitudes qui peuvent paraître bizarres s'explique au fil des pages....dont on n'arrive pas à arrêter la lecture !

Pourquoi la grand-mère est-elle si attachée à ses enfants, au point de ne pas réussir à les laisser dormir dans leur chambre ? Pourquoi faut-il qu'ils soient toujours si scotchés les uns aux autres ? Et pourquoi cette cache ? A qui, pourquoi a-t-elle servi ?

L'auteur tente aussi de partir découvrir les origines (cachées) de se famille et se heurte à des tas de difficultés, mais aussi à de superbes rencontres !

La dame du club m'avait parlé d'un livre exceptionnel, et il l'est vraiment !

Le seul souci que j'ai rencontré après l'avoir terminé, c'est de retrouver un autre roman à sa hauteur. Et ça n'a pas été simple. J'en ai commencé 3, que j'ai abandonné, avant de trouver celui qui était au bon niveau. Donc je ne parlerais pas des romans abandonnés en route, j'y reviendrai peut-être plus tard, à un autre moment.

Mais vraiment, s'il est un roman à côté duquel vous ne devez pas passer, c'est celui-là, tant la construction et l'écriture sont géniales !

lire2

Posté par Huloga à 05:15 A - - Commentaires [14] - Permalien [#]

18 août 2017

Chaussettes en coton, le tome 3

Cette fois j'ai décidé de tester un coton Plassard ...que j'ai oublié de prendre en photo avant de commencer. On va faire sans hein !

20170717_222500

IMG_7648

Les rayures sont rigolotes :

IMG_7646

Une petite torsade sur l'arrière :

IMG_7647IMG_7650

IMG_7651

Alors un peu de technique : c'est un coton facile à tricoter, qui se dédouble bien moins que le bambou MAIS vraiment moins agréable à porter ! Sans doute à cause du côté mercerisé du coton à rayures. Le rose clair n'est pas mercerisé, et pourtant il s'agit de deux cotons identiques (même nom).

IMG_7649

Donc bilan : je ne tricoterai plus ce coton pour des chaussettes. Et je pense qu'il ne doit pas non plus être très agréable à porter en pull ou autre vêtement. Pourtant il s'agit des pelotes les plus chères (mais bon, c'est du coton, ça reste vraiment peu cher) que j'ai achetées. Comme quoi, le prix ne fait vraiment pas tout, et je suis très contente d'avoir fait cette expérience !

Il me reste tellement peu de coton à rayures que je pensais ne pas en avoir assez :

20170717_191928

Les prochaines sont deux paires tricotées en parallèle. Une paire demandée par Loïcia. Elle a choisi des pelotes Lang Yarn trouvées en soldes. En complément, elle a choisi le reste de rose pâle :

IMG_7663

Et en parallèle, je participe au KAL chaussettes Mont Royal lancé par Spirou Bobine :

chaussettes-mont-royal-1

J'ai choisi une pelote toute simple de Balade en bleu marine. La suite bientôt !

IMG_7710

tricot2

Posté par Huloga à 05:08 A - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : ,

16 août 2017

Vaut-il mieux être toute petite ou abandonné à la naissance ?

J'ai entendu une émission de radio où Mimie Mathy et Gilles Legardinier parlaient de ce livre, qu'ils ont écrit ensemble :

240 pages

240 pages, paru en mai 2017

Je ne m'attendais à rien de particulier. Je n'ai absolument pas été déçue à la lecture !

Chauqe chapitre aborde un thème différent et ils retracent ensemble leur vie, à la façon d'une partie de ping-pong vraiment intéressante à découvrir.

Ils sont très différents et ont pourtant beaucoup de points communs.

ça se lit très bien, on comprend leur différent point de vue, on comprend leur chemin de vie aussi, et ce qui les a motivés à écrire ensemble. Ils sont différents et complémentaires, n'ont rien à voir et sont proches. Ils expliquent tous les deux par exemple leur point de vue face au besoin d'avoir, ou non, des enfants. Ils ont tous les deux une volonté de dingue et des projets de vie très arrêtés très tôt.

Au fur et à mesure de la lecture, j'ai trouvé rigolo que ces deux-là se soient trouvés et appréciés, alors qu'ils sont si différents....et au fond pas tant que ça. Un livre qui parle beaucoup de résilience et de volonté de vivre bien.

Alors, vaut-il mieux être toute petite ou abandonné à la naissance ?

Je vous laisse le découvrir ! Bonne lecture !

lire2

Posté par Huloga à 05:38 A - - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 août 2017

Mes premières chaussettes en bambou

Il s'agit encore une fois d'un test très personnel : peut-on tricoter des chaussettes en bambou ? Est-ce que c'est facile ? Est-ce que ça tient ? Est-ce que c'est agréable ?

Facile à tricoter : non. Le fil se dédouble énormément et ça a été compliqué le soir. Malgré une grande attention, je perdais un brin de temps en temps. Si je m'en rendais compte rapidement, je détricotais pour rattraper, sinon....tant pis. Après tout ce ne sont que des chaussettes.

J'avais trouvé deux jolies pelotes chez Myrtille. Parce que la plus grosse difficulté est là : trouver LA pelote, le bon fil, qui ne soit pas trop épais :

IMG_7602

J'ai beaucoup aimé cette couleur dès l'achat :

20170628_221612

20170705_133407

20170702_205740

IMG_7619

IMG_7620

IMG_7618

IMG_7622

Il s'agit sans hésitation de la paire la plus agréable à porter. C'est très très doux, léger et ça tient bien au pied. J'en referais probablement l'été prochain. Dans le doute, j'ai déjà acheté deux pelotes. Parce que si je n'en trouve pas, je vais être déçue et que ça ne coûte vraiment pas cher.

Ma prochaine paire est aussi une expérience : avec du coton Plassard acheté chez Cultura. Pas de photo des pelotes...j'ai oublié d'en prendre....

tricoter

Posté par Huloga à 05:11 A - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,


13 août 2017

Veste de pluie

Rho quelle histoire qui a trainé, mais alors traaaaaaaaaaaaaaiiiiiiiiiiiinééééééééééé en longueur !

Ma veste de pluie, la dernière cousue, datait...de Tahiti. J'avais utilisé un tissu imperméable marron, acheté sur le marché d'Orléans, combiné à un coton tahitien beige. Et comme je l'ai dit en début d'été, je me suis rendue compte que je ne porte pas de marron.

IMG_7707

Je n'aime pas, mais alors...un jour j'en ai parlé à ma soeur, qui m'a donné une veste de pluie...verte. Très très verte. Un vert extrêmement gai et qui m'a beaucoup amusée sous les nuages gris, mais....vert. Trop vert.....certes très joyeux sous la pluie ce vert, mais qui ne me ressemble pas.

IMG_770820170518_104942 

A l'automne l'année dernière (ouhhhhhh c'est maaaaaaaal que ça ait trainé autant !), j'avais commandé chez Écolaines du tissu imperméable bleu marine....que j'avais laissé de côté. Il a fait froid longtemps, puis trop chaud, et coudre une grosse pièce...je ne trouvais pas le courage. J'y revenais tout de même régulièrement, en cherchant le bon patron, en cherchant dans mon stock (je ne voulais pas acheter, je veux avancer et destocker) de quoi faire la doublure, etc.

Le 2 juin, (je l'ai noté !), j'ai enfin coupé la veste, en utilisant un (vieux) Ottobre. Qui dit vieux dit...modifications à faire. Par exemple, j'ai dû enlever 10 cm, ce qui me semble énorme, au niveau des poignets. J'ai complètement modifié la capuche aussi.

Petit à petit, de 10mn en 15mn, j'ai fini par en venir à bout. Un dimanche. ça a son importance. J'avais acheté parce que je les trouvais jolies, des pressions métalliques à poser avec ma pince Prym. On était dimanche donc, et je me rends compte que oui oui, elles sont sympas mes pressions...mais je n'ai pas les bons embouts pour la pince. colère3

Ah vraiment ! Le mardi je suis allée chercher les embouts chez Écolaines. Et ma veste n'était toujours pas terminée. Elle restait sur la petite pile des "à faire". C'est fou ça ! Comprends pô !

C'est donc après des semaines mois, que je l'ai enfin terminée ; il est rare que je traine autant sur une réalisation. Mais ça y est hein ! Youhouh !!!!!! Bon alors après.... prendre en photo du bleu marine très foncé, ce n'est pas évident ! J'ai fait tout ce que j'ai pu, promis :

20170707_172543

20170707_172557

IMG_7605

IMG_7607

Côté technique, j'ai beaucoup aimé les pressions métalliques, qui donnent un joli fini à une veste basique. Je les avais vues chez Nelly et j'avais envie d'essayer. Et puis maintenant que j'ai les bons embouts, j'aime autant les utiliser hein !

Pas de photos de la veste portée, ne râlez pas, ça ne donne strictement rien malgré le temps passé à essayer. Après, c'est juste une veste hein, on imagine facilement le rendu je pense. Les photos ne sont pas parlantes. Je vois bien que le bout des manches rend moche sur les photos alors que ce n'est pas le cas "en vrai". Et ce n'est pas faute d'avoir essayé et pris des dizaines de photos.

 

Voilà voilà..... il faudrait peut-être que j'attaque enfin les deux pantalons coupés depuis....pfiouuuuuu là là..... chuicaché

Posté par Huloga à 10:09 A - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 août 2017

Mon vanity, enfin !

J'avais cousu un premier vanity, que je pensais pour moi. Naïve, ah ah !

Loïcia en a eu besoin et je le lui ai laissé avec plaisir. Sauf que...et bien je n'en avais plus moi !

Alors hop j'ai fini par m'y remettre. J'ai repris l'excellent tuto de Nanie Cousette, j'ai fouillé dans mon petit stock de simili (Écolaines) et hop :

20170707_213642

20170708_123012

A l'intérieur, j'ai cousu deux poches transparentes, qui sont un peu trop grandes mais ce n'est pas grave :

20170708_123025

20170708_123037

J'avais acheté ce simili-cuir blanc pour faire un sac. Un sac ???? en blanc ??? mais qu'est-ce qui m'avait pris ????

En vanity c'est très bien. Mais en sac ??? Parfois on craque sur quelque chose sans réfléchir....

Donc un vanity que j'ai embarqué en vacances en juillet, bien pratique, et pour lequel je n'ai strictement rien acheté. Juste un stock qui baisse.

couture

Posté par Huloga à 05:25 A - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 août 2017

Arrêt non demandé

Voici le 4è roman (pour moi) lu dans le cadre de la sélection d'automne 2017 du club des lecteurs :

144 pages

144 pages. Paru en janvier 2017

Il s'agit d'un recueil très court, de 6 nouvelles humoristiques. C'est un premier roman.

C'est très léger, drôle et bien écrit. En deux soirées, pouf! j'avais tout lu !

J'ai tout aimé, certaines nouvelles plus que d'autres. J'ai davantage aimé la première, qui est le récit de "vacances" d'un petit garçon, qui raconte un évènement qui aurait pu changer toute sa vie. Et j'ai franchement adoré la nouvelle de l'intérimaire de la Poste, qui est chargé de répondre aux lettres des enfants au père-noël, dans des conditions terribles, et qui craque....

Les 6 nouvelles sont toutes différentes, et toute drôles à leur niveau.

Vous cherchez une lecture légère, rapide et sympa ? Plongez dans ce tout petit roman, petit par la taille mais pas par le talent !

lire2

Posté par Huloga à 06:15 A - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

06 août 2017

Pochette à trucs de fille !

Comme Loïcia bouge un peu maintenant, je lui ai cousu une pochette pour ranger ses "trucs de fille", dans le reste de tissu à colibris de ma tunique. J'ai trouvé l'étiquette chez Écolaines :

IMG_7580

IMG_7581

IMG_7582

IMG_7583

J'ai repris le tuto pour le sac à chaussettes en tricot, et je l'ai agrandi.

Le tissu convient parfaitement à cette réalisation, bien plus qu'à la tunique ! Je sais donc que je vais couper un sac à trucs de fille pour moi dans ma tunique qui-n'est-pas-mettable-plus-d'une-heure. Ce tissu est vraiment parfait pour une pochette et ça me donne des idées pour les 11 ans du blog, le 30 août....mais on en parlera ce jour-là, eh eh ! (vous avez vu ce teasing de dingue ?)

bisous1

Posté par Huloga à 06:01 A - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags : ,

04 août 2017

Le retour de Jules

Il y avait eu "Jules", il y a maintenant "Le retour de Jules" :

176 pages, mai 2017

176 pages, paru en mai 2017

Oh comme il m'a paru trop court ce roman !

J'avais adoré Jules, ce chien (la photo de couverture n'est pas correcte d'ailleurs puisque Jules est un labrador ! Faudra qu'on m'explique pourquoi ce choix sais_pas ??? bref !) qui travaille et ne vit que pour ça.

Il avait déprimé sévèrement dans le tome 1, lorsqu'Alice sa maîtresse aveugle avait retrouvé la vue, mettant un terme à son utilité. Il lui avait fait rencontrer Zibal, le vendeur de macarons trouvé dans une poubelle peu après sa naissance. Alice et Zibal étaient tombés amoureux.

On retrouve Jules concentré sur son nouveau travail : aider les enfants souffrant d'épilepsie. Et mieux que les aider : former les chiens à détecter les crises avant qu'elles n'apparaissent chez les enfants. Jules s'éclate dans cette nouvelle vie, même si Alice et Zibal ont eu du mal à se séparer de lui. Jules avait retrouvé une raison de vivre, sa joie...et en prime il est amoureux de Victoire, une braque talentueuse.

Alice et Zibal sont séparés, et Alice est partie en Inde apprendre à peindre....aux éléphants.

Et tout ceci est dans le roman mais existe : les chiens peuvent vraiment détecter les crises d'épilepsie avant qu'elles n'apparaissent, et des éléphants apprennent vraiment à peindre des auto-portraits en Inde ! Et on apprend d'ailleurs que ça ne se passe pas de façon correcte pour les éléphants, mais dans la souffrance, pour le tourisme...

Un jour, Zibal est appelé. Jules était embauché chez une dame âgée, épileptique. Mais Jules est en fourrière et va se faire piquer : il a mordu sévèrement le petit-fils de la dame. Zibal ne comprend pas. Il a 24h pour sauver Jules et Alice est injoignable.

Je l'ai lu quasiment en une fois, embarquée dans la vie de ce chien aussi vite que dans le premier tome. Comme j'aurais aimé 100 pages de plus !

Si vous avez aimé le premier, vous adorerez le second. Vous n'avez pas lu le premier ? Foncez le lire ! J'ai vu qu'il était en tête de gondole dans pas mal de libraires : avec raison !

lire2

Posté par Huloga à 05:56 A - - Commentaires [24] - Permalien [#]