10 novembre 2017

Chaussettes d'Halloween

Pour Halloween, j'avais un autre défi : réussir à terminer une paire de chaussettes pour Loïcia citrouille1

 

J'avais trouvé cet été les pelotes qui allaient bien chez Sostrene Grene, en coton :

20171007_205335

Les mini-pelotes sont super rigolotes !

20171007_205344

IMG_7876

IMG_7877

Loïcia les voulait longues, pour qu'elles dépassent de ses Doc Martins. Alors je m'y suis mise. Il m'a fallu 22 jours pour les réaliser ! (merci le Bullet journal d'une tricopathe !) et c'est long long long, surtout avec une échéance. Mais en mettant un grand coup le dernier week-end, j'ai réussi :

20171021_200601

Le dégradé de la laine (enfin du coton) est assez rigolo :

20171029_190238

IMG_7879

Elles étaient terminées le 29 octobre au soir, ouf !!!! yes

Et maintenant ? Et bien figurez-vous que Gabriel veut une paire de chaussettes ! Et ça ne m'arrange pas : il est en pleine croissance, chausse du 40 pour l'instant mais ça va changer et vite. Si je lui tricote une paire, personne ne pourra la récupérer quand il aura évolué en pointure. Mais il y tient donc.....Il a choisi cet écheveau :

IMG_7426

J'avoue avoir été surprise de son choix ! Mais depuis....il s'est passé des choses et Gabriel a choisi une autre pelote, eh eh !

tricot2

Posté par Huloga à 06:13 A - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : ,


08 novembre 2017

Moumoute !

Loïcia a absolument craqué sur toutes les vestes en moumoute qu'on a vu partout dans les magasins cet automne. Moi pas. Mais alors pas du tout ! Bref les goûts....J'ai fait plusieurs fois les magasins avec elle, freinant, freinant....et puis cette odeur de produits divers et variés qui se dégageait de ces vestes....j'aime pas. Et puis les localisations de fabrication (Chine et autres), j'aime pas non plus.

J'ai fini par l'emmener chez Bretagne tissus. Elle a choisi sa moumoute....et moi j'ai compris immédiatement que je m'embarquais dans un projet assez galère. Mais elle était tellement contente ! Je suis faaaaaaaaible quand elle est contente !

J'ai cherché longtemps le bon patron et opté pour un vieil Ottobre de 2007, un patron....de robe de chambre. Si si ! Comme quoi hein! La moumoute, à découper, c'est carrément pire que l'éponge ou le velours. J'ai rempli deux fois l'aspi. J'en ai eu dans les yeux, le nez, la gorge....un vrai bonheur ! drapeau

20171013_123729

Mais encore une fois....elle était tellement contente ! Donc on résume : moumoute et doublure (magnifique doublure en passant !) de chez Bretagne Tissus, rubans (demande de Loïcia ! Tant qu'à faire soi-même hein !) de chez Toto, patron Ottobre. J'ai tout coupé par-terre et c'est rare. J'ai tout cousu rapidement, en un week-end, pour qu'elle puisse l'avoir sur le dos (et d'ailleurs....c'est méga lourd la moumoute ! Mais je m'égare !) le lundi. Je lui ai fait trois poches : deux dans les côtés et une grande à l'intérieur. Elle a choisi le côté de sa poche intérieure et tout.

Voilà voilà !

Les photos sur cintre ne donnent pas grand-chose :

20171014_185512

Place aux photos porté :

20171015_144116

20171015_144124

20171015_144130

20171015_144150

Elle l'adoooooooooooore et je n'aime toujours pas ! Les manches sont un peu longues, c'est aussi une demande de sa part. Tant pis si je n'aime pas hein, puisque ce n'est pas moi qui le porte ! nananèreuh

La veste est grande mais cela lui permet actuellement de porter un gros pull dessous, et c'est appréciable.

aurevoir1

Posté par Huloga à 05:51 A - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : ,

06 novembre 2017

Mon autopsie

Comme toujours avec Jean-Louis Fournier, un petit roman décalé et jubilatoire :

Août 2017

Paru en août 2017, 198 pages

L'auteur imagine qu'il est mort. Il donne son corps à la science. Il est "choisi" par une étudiante, qu'il appelle "Égoïne". Jour après jour, elle le dissèque, l'étudie, le découpe, et lui en profite pour revenir sur des moments de sa vie, avec humour comme il sait si bien le faire.

Il ne s'épargne pas, ne s'excuse pas, mais explique son parcours, ses choix, sans indulgence, avec un peu de regret. Il raconte sa femme, toutes les infidélités qu'il lui a faite, ses garçons handicapés ; il explique comme il a pu être blessé  la sortie du livre "où on va papa", par ceux qui n'avaient pas compris, les grincheux, quand il ne faisait que raconter avec un humour un quotidien ô combien difficile pour mettre en lumière ses enfants.

Il fait un sacré bilan de son existence, il est prêt à passer à autre chose. Mais c'est toujours écrit avec légèreté. J'ai appris avec surprise qu'il était le créateur de La Noireaude !!!! Naaaaaaaannnnn ! Et il a fait énormément d'autres choses, il a eu une vie riche et remplie, il a fait des rencontres étonnantes.

Voilà un petit roman qui fait du bien, dans l'humour et le décalage propres à cet auteur vraiment attachant.

A LIRE !!!!

lire2

Posté par Huloga à 04:43 A - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :

04 novembre 2017

Mes chaussettes Licorne

J'avais complètement craqué sur cette pelote au Salon de Nantes :

IMG_7425

J'en ai fait une jolie paire de chaussettes. J'aurais pu et dû la faire plus longue, tant pis elle est bien comme ça aussi !

20170915_161624

20170915_161632

20170915_191619

20170920_221050

20170921_224816

20170924_222649

20170930_143717

IMG_7837

IMG_7839

IMG_7842

La prochaine paire sera pour Halloween :

20171007_205335

tricoter

Posté par Huloga à 09:22 A - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 novembre 2017

La petite librairie des gens heureux

Un bien joli livre, très léger après la densité de "la Serpe" :

313 pages

313 pages. Paru en février 2017

C'est un livre très visuel. On imagine très bien le décor, l'ambiance, voire les odeurs. Il s'agit d'un roman chorale, pas forcément une lecture facile donc, puisqu'il faut suivre et comprendre les interractions entre les différents personnages. Et à la fin, hop! tout s'emboîte parfaitement !

Julius avait créé de toute pièce la librairie Nightingale, alors qu'il s'était retrouvé seul avec son bébé, la petite Émilia. Il l'a élevée au milieu des livres, dans un environnement génial (enfin je trouve hein !). Julius était adoré de tous ses clients, des habitants de sa petite ville. Malheureusement il est emporté trop tôt et très vite par (sans doute) un cancer, même si le mot ne sera jamais écrit clairement.

Émilia se retrouve propriétaire de la librairie du jour au lendemain, elle qui enseignait jusque-là au Japon. Elle découvre une boutique au bord de la faillite, parce que Julius n'avait aucune envie de s'occuper des comptes ou de l'argent. Elle est aussi en proie à un requin de l'immobilier, qui lorgnait depuis longtemps déjà sur la boutique.

Elle a envie de baisser les bras, mais elle n'est pas seule et chaque chapitre est l'occasion de découvrir un ou des personnages pour qui la librairie et Julius ont eu une grande importance dans leur vie. Chaque fin de chapitre se termine par une liste de 10 livres en lien avec le personnage et/ou son activité. Et la palette est large : une châtelaine, une prof-cuisinière, une mère au foyer désespérée, un violoncelliste, une actrice au coeur brisé et j'en passe !

On est dans le feel good, d'accord, mais pas dans le trop facile ou trop léger. J'ai aimé les mots employés par l'auteure et j'ai facilement imaginé une adaptation au cinéma, l'odeur des bons petits plats concoctés par Thomasina, l'ambiance de la librairie, la joie de vivre de Béa, tout quoi ! J'ai passé de très bonnes soirées grâce à ce roman très prenant si on aime les ambiances brittish et les belles histoires.

lire2

J'en profite pour répondre ici à un tag de Sue-Ricette. Je ne ferai pas le Tag en entier, n'étant pas adepte des chaînes :

1. Tu es plutôt mer, montagne ou campagne ?

La mer me manque à la montagne et la montagne me manque à la mer...

2. Si tu avais le choix entre un éclair au chocolat et un tiramisu, que choisirais-tu ?

L'éclair !

3. Ton livre préféré ? (globalement ou alors ta meilleure lecture depuis le début de l'année)

Je suis incapable de répondre ! Chaque livre lu et apprécié détrône le précédent

4. Ta musique/chanson préférée ?

 La Petite Monnaie de Bénabar

5. Tu es plutôt jeux vidéos ou jeux de société ? (petits chevaux, jeux de cartes, jeu de l'oie, les dames...)

Jeux de société

6. Comment te définirais-tu, en un seul mot ?

Sensible

7. Combien as-tu de bibliothèques chez toi ?

Dans ma maison : une dans le salon, et ma table de nuit déborde. Sinon j'ai autour de 10 biblis sur Rennes. Mais depuis le départ à Tahiti, j'ai énormément diminué la quantité de livres à la maison. Je préfère nettement aller en bibli et ne pas stocker.

8. Un plat 100% végétal que tu adores ?

Sans la moindre hésitation : le curry de pois chiches au thermomix

9. Tu es plutôt thé, tisanes ou café ?

Un café le matin, un thé en matinée et/ou le midi, puis une ou deux tisanes

10. Comment définirais-tu tes copinautes de la blogosphère ?

Incroyables, riches, généreuses

11. Un objectif pour la fin d'année ?

Toujours le même : trouver du boulot.....

 

Voilà ! Merci de m'avoir nominée Sue-Ricette !

bisous1

Posté par Huloga à 04:51 A - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags :


31 octobre 2017

Pour Halloween

Je n'ai pas tardé pour coudre un des coupons trouvés au salon de Rennes. Je l'avais acheté pour ça, alors hop, on ne traine pas. Voilà au moins 3 ans que je me dis qu'il faudrait que je couse un sac d'Halloween plus grand pour Gabriel. Il avait un sac ridiculement petit et finissait par un sac en plastique...pas bien ! Et puis on arrive vite au soir d'Halloween et je n'ai plus le tempscitrouille1. Cette fois je l'ai cousu le week-end qui a suivi l'achat, pour ne pas encore passer à côté :

20171022_145717

20171022_145754

J'ai doublé l'intérieur avec de la popeline noire de mon stock de Tahiti :

20171022_145805

Il a une grande contenance et pourrait très bien servir en dehors d'Halloween, en tot-bag. Gabriel a enfin un sac d'une taille correcte pour aller chercher des bonbons avec les copains !

J'ai aussi tricoté une paire de chaussettes d'Halloween et cousu un déguisement Star War pour Gabriel, mais je vous les montrerai plus tard !

 

citrouille2

Posté par Huloga à 08:16 A - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags :

29 octobre 2017

Mon pantalon !!!!!

3 mois, j'ai mis 3 mois à coudre ce pantalon depuis qu'il était coupé ! Je ne comprends pas. Mais motivée par le challenge sur Ravelry, je l'ai cousu, petit à petit et voilàààààààà ! Ce n'était pourtant pas le bout du monde hein ! D'accord, c'est long à coudre, mais ce n'est pas insurmontable ni très compliqué. Non vraiment, je ne comprends pas pourquoi j'ai autant trainé.

Le coton élastique et très confortable vient de Bretagne tissus, le passepoil de chez Écolaines, patron Ottobre bidouillé par/pour moi :

IMG_7794

IMG_7796

IMG_7797

IMG_7798

IMG_7799

IMG_7803

J'aime le confort absolument de ce coton avec élastane, qui taille bien sans serrer, qui tombe bien et se coud facilement. Lorsque je suis allée chez Bretagne Tissus dernièrement, je suis tombée sur un coupon de ce même coton en noir, alors j'en ai pris. Cela me fera un pantalon rose, un bleu marine (un peu plus fin), un bleu canard et un noir. Suffisant pour moi. Tuniques et Kickers compatibles, what else ?

Il s'agit du second ouvrage/12 concernant le challenge et je suis réellement heureuse de l'avoir cousu !

couture1

Posté par Huloga à 05:40 A - - Commentaires [40] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 octobre 2017

Tunique Chouette Kit

Grâce à Cédidine, je me suis inscrite à un challenge organisé par Prunelle Création. Ce challenge dure un an, il commence le 1er octobre et on doit se coudre ou se tricoter 12 réalisations sur 12 mois.

Voici donc le 1/12, une tunique d'après un patron Chouette kit, cousue en coton de (????? sais plus ! Pas bien !!! Myrtille ou Mondial Tissus sans doute, même pas sûre) :

IMG_7809

IMG_7811

IMG_7810

Causons un peu du patron. J'ai vraiment aimé le patron Chouette kit sorti cet automne, avec un coupon de double gaze. Mais le premier kit était à 28€ (sans les FDP), et 28€ pour un mètre de tissu et deux pelotes...non, pas possible NonNon04

Et puis je me suis souvenue que le patron de l'hiver dernier ressemblait drôlement. En plus je l'avais déjà cousu, donc déjà recopié ! Il suffisait de "pincer" la pointe devant pour former une fausse boutonnière. J'ai galéré avec les explications, ce dont je ne me rappelais pas. La longueur est bonne, la stature aussi, je ne suis ni trop large ni serrée.

IMG_7823

Le rajout de passepoil blanc (de mon stock, eh eh !) égaye un peu et ressort bien :

IMG_7826

 Je ne pense pas que je vais refaire ce patron. J'en ai d'autres à essayer parce que j'ai besoin de tuniques (et ça c'est une bonne nouvelle pour mes coupons !) et un peu plus envie de coudre. J'ai un peu moins de mal avec l'idée d'aller m'enfermer pour coudre, même 30mn. La couture n'est pas "nomade" comme le tricot et c'est bien dommage !

couture2

Posté par Huloga à 05:32 A - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 octobre 2017

La serpe

Mais quel roman !!!!

648 pages

648 pages. Paru en août 2017

Pour une fois je vais nuancer mon enthousiasme. Si j'ai adoré et je suis sincère, je pense aussi qu'il n'est pas pour tout le monde. Déjà les 648 pages vont en rebuter, c'est bien compréhensible. Ensuite, le style est vraiment particulier et il faut s'accrocher.

Pourtant j'ai écouté une émission de radio dans laquelle il était invité et cela m'a confortée dans mon choix !

L'auteur a décidé de reprendre une enquête d'un meurtre non élucidé en 1941. Il nous entraine dans toutes ses démarches, absolument toutes et il finit par avoir une idée très précise (et logique) quant à l'assassin. J'adhère complètement à son hypothèse.

L'histoire : en 1941, trois personnes sont découvertes assassinées, terriblement mutilées par une serpe, dans leur château : Georges, sa soeur Amélie et la bonne Louise. Au milieu de ces cadavres il y a Henri, le fils de Georges, qui sera d'emblée considéré comme supect et contre lequel tous les éléments seront repris à charge. Il a heureusement avec lui Maître Garçon, qui va démonter tous les éléments un par un et le faire acquitté. Les meurtres ne seront donc jamais élucidés et malgré son acquittement, Henri restera le reste de sa vie le seul suspect.

Philippe Jaenada fait donc le déplacement jusqu'au château et nous embarque avec lui dans cette enquête de fourmi. Évidemment, mon enthousiasme est lié au fait que Georges était archiviste, ouvertement contre les nazis bien que travaillant pour le régime de Vichy. Je ne pouvais qu'aimer ! On découvre l'importance des archives et un peu l'action de certains archivistes pour conserver, cacher, ne pas détruire les preuves et les dossiers accablants. On découvre la vie de Georges, d'Henri, d'Amélie, la vie avant et pendant la guerre, le rôle des archivistes en 2016 dans les recherches pour aider l'auteur dans son enquête. Henri n'était clairement pas la personne décrite dans les médias.

L'écriture est très très dense, ça se voit sur les pages. Les chapitres étant très longs, je ne pouvais pas me coucher à la fin d'un chapitre et il m'a fallu chaque soir remonter de quelques pages pour retrouver le fil. ça ne m'a ni gênée ni découragée tant j'ai aimé l'écriture (une découverte) du roman, son enquête détaillée qui ne laisse aucun élément de côté, les descriptions...rien.

Je ne vous dirais pas qui est le tueur pour lui, je laisse cette découverte à celles qui braveront ce pavé vraiment intéressant. Le livre est en tête de gondole partout, c'est parfaitement justifié !

Je comprends celles qui ne tenteront pas. Mais grand bien vous fasse si vous essayez ! Il est pour moi un incontournable de cette rentrée littéraire, et très très différent de ce qu'on a l'habitude de lire.

Vous pouvez lire la très bonne critique de Sophie sur ce livre également.

A LIRE !

lire2

 

<= PS : avez-vous vu qu'en bas de la colonne de gauche, vous pouvez à présent voir quel livre occupe ma table de chevet, ainsi que les tricots en cours ? Je mets à jour la pagination pratiquement chaque matin, et chaque lundi pour la photo des tricots.

<= Qui s'en était rendue compte ?

Posté par Huloga à 05:58 A - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :

23 octobre 2017

Sac à dos

En septembre, je suis tombée sur un nouveau kit chez Ecolaines : un sac à dos pour enfant. Il est astucieux puisqu'avec un système de pressions, la taille est modulable. J'ai tout de suite pensé à ma petite nièce. Le plus difficile a été de choisir la couleur, les kits étant variés et tous très tentants (très. Vraiment très....genre tu es obligée d'en choisir un quoi !). Je suis partie sur des couleurs de fille. Pour 20€, tout est donc compris, sauf les pressions :

20170919_103748

20170919_103801

Je me suis beaucoup amusée, j'ai appris aussi avec ce kit et j'aime l'idée qu'il n'y a pas de restes dont on ne sait jamais quoi faire. La pochette contient les fournitures, le patron à taille réelle et les explications. J'ai brodé la poche avant au tire-fil pour que son sac soit vraiment unique :

20170921_170827

Et puis j'ai cousu. Je n'ai pas compté mon temps, je dirais à peu près 2h30, en gros.

20170922_165758

20170922_165806

20170923_124137

20170923_124157

Ce sont les 2 pressions arrières qui m'ont posé problème avec l'épaisseur des tissus. Cela doit être plus facile avec une pince Kam. Avec la Prym, dur dur d'arriver en bas !

20170923_124006

Et hop ! Acheté, cousu, offert pour son anniversaire ! Une belle découverte avec ce kit !

bisous1

Posté par Huloga à 05:55 A - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : , ,