20 novembre 2018

Toutes les histoires d'amour du monde

Je l'ai acheté dès sa sortie :

418sCQsKC5L

Paru en octobre 2018, 480 pages

Quel roman, mais quel roman !!!!!! Courez, sautez, plongez, allez le chercher ! Vous aurez toutes les peines du monde à vous en décoller !

Jean, jeune médecin, voit débarquer son père Denis dans son cabinet. Ils ne se parlent plus depuis un moment, depuis la mort de Moïse, le père de Denis. Et Denis ne va pas bien, sa famille s'inquiète.

Denis apprend à Jean que Moïse n'était pas celui qu'il pensait, qu'il avait une double vie. Né en 1910, il a écrit toute sa vie, ses mémoires, dans des cahiers que Denis donne à Jean.

Qui était Moïse ? Quelle a été sa vie ?

Les lettres de Moïse se succèdent, toutes écrites un 3 avril. Pourquoi cette date ?

Jean lit les lettres dans l'ordre chronologique, nous aussi.

Moïse écrit à une certaine "Anne-Lise Schmidt", que personne ne connait dans la famille de Jean. Qui est cette Anne-Lise ? Pourquoi Moïse lui raconte-t-il sa vie alors qu'il ne l'a jamais fait à son propre fils ? On suit la vie de Moïse, de sa naissance en 1910 à travers les deux Guerres et après.

Jean et Denis, à travers ces lettres, découvrent une vie, un homme, dont ils ignoraient tout.

Denis demande à Jean de partir à la recherche d'Anne-Lise, de la retrouver pour lui. Mais il est très difficile de remonter le temps plus de 70 ans plus tard. Alors il raconte à son père toutes les histoires d'amour qu'il rencontre, qu'elles soient liées à Moïse ou non. Ces récits font du bien à Denis, alors Jean continue.

J'ai adoré adoré !!!!!!

La fin m'a cueillie de façon très surprenante. Je suis restée devant la dernière page, en larmes. Quelle fin !!!

"Il a tellement plu que même les moutons ont rétréci"

"Les gens, leurs histoires, les liens d'amour et d'amitié, tout se dilue comme nos larmes sous une pluie violente. La Mort, le Temps, c'est ce qui efface les visages"

A LIRE ABSOLUMENT, ne serait-ce que pour l'aider à retrouver Anne-Lise !

 

coeur2

 

PPPPSSSTTTTT, j'ai l'immense chance de pouvoir rencontrer Baptiste Beaulieu dans 4 jours ! Hiiiiiiiiiiiiiii !!!!! tres heureux

Posté par Huloga à 05:57 A - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : ,


13 octobre 2018

La vie dont je rêvais

J'ai adoré ET été agacée :

390 pages

390 pages, paru en mai 2018

J'ai adoré l'histoire, mais les attitudes et réactions de certains personnages m'ont profondément agacée par moment.

Nathalie a 50 ans. Mariée depuis 30 ans à Philippe, elle a mené de façon parfaite sa carrière d'architecte, sa vie de maman (2 garçons) et sa vie de femme en prenant soin d'elle...qu'elle pense. Un jour elle découvre que son mari la trompe et depuis longtemps, que tout le monde le savait sauf elle. Sa vie s'effondre.

Pour se reconstruire, elle achète une petite maison à retaper dans le Morbihan. La maison, appelée "La Folle Pensée", est dans son jus, aucune affaire des anciens propriétaires n'ayant été enlevée. En faisant le ménage, Nathalie découvre et suit la vie de ces personnes décédées, Marie-Jeanne et Jean-Louis. Nathalie correspond avec leur fils, qui vit à La Réunion, et qui lui a vendu la maison. Elle se fait de nouveaux amis, elle reprend confiance en elle.

Parallèlement, on suit l'histoire d'amour de Martina et de Jean avant la Seconde Guerre Mondiale.

A travers les courriers, les photos, les documents administratifs, elle se passionne pour la vie de Marie-Jeanne, tout en construisant la sienne.

Je suis tombée dans ce roman passionnant et très bien construit. L'écriture est vraiment belle aussi, mais alors, qu'est-ce que j'ai pu pester face à certains traits de caractères !!! J'ai eu du mal à comprendre, c'est trop loin de ce que je peux ressentir, alors le fait que Nathalie accepte de se faire complètement dominer par son nouvel amoureux, ça m'a bien bien énervée !

Le roman reste très bien écrit, l'histoire de Martina passionnante et la reconstruction de Nathalie très plausible !

Lisez-le, ne serait-ce que pour me dire si vous avez été agacée aussi !

lire

Posté par Huloga à 05:53 A - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

27 septembre 2018

Tu as promis que tu vivrais pour moi

J'ai aimé ce roman :

Juin 2017

362 pages, paru en juin 2017, existe en poche

Lu en  jours

Molly et Marie sont deux meilleures amies depuis la maternelle. Elles ne se sont jamais quittées, ont tout partagé.

Et puis Marie tombe malade. Et puis Marie meurt. Molly perd une partie d'elle-même, son âme-soeur, pense qu'elle ne s'en remettra jamais. Mais Marie a laissé un cadeau à Molly : des lettres, un paquet de lettres, avec comme consigne d'en ouvrir une par mois. Marie a un amoureux transi (trop), Germain, que Marie n'aimait pas. Parce qu'une Molly, ça mérité un John ou un Brad, pas un Germain ennuyeux, plan-plan, prévisible et quelque peu collant.

Contre l'avis de tous, Molly ouvre chaque mois une enveloppe et suit à la lettre les demande plus ou moins farfelues (faire un grand sapin de noël, partir en week-end avec Sacha, le petit frère de Marie, à Grenoble, etc)....et voit sa vie bouleversée. Elle change de vie, est bien plus heureuse mais....il y a un mais, que je vous laisse découvrir.

J'ai beaucoup aimé ce roman, souvent souri, parfois ri. Il peut paraitre trop léger mais ce n'est pas le cas, il y a une vraie profondeur, une vraie réflexion autour de ce que peut laisser quelqu'un en partant et qu'il faut prendre de façon positive, comme un cadeau et pas comme un fardeau.

A lire !

photofunky2

Posté par Huloga à 05:46 A - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,

19 septembre 2018

Un petit carnet rouge

J'ai tellement aimé !

Mai 2018

360 pages. Paru en mai 2018

Temps de lecture : 9 jours

Doris a 96 ans et vit à Stockholm. Toujours chez elle, elle a du mal à se déplacer mais est très alerte mentalement. Elle a ses habitudes, des choses qu'elle aime comme une tasse avec des roses peintes à la main. Elle voit défiler ses aides ménagères et les raconte avec beaucoup d'humour. Débrouillarde, elle sait utiliser un ordinateur et communiquer avec sa petite-nièce Fanny, mère de trois enfants, qui vit aux États-Unis. On sent qu'elle est très attachée à Fanny, et que c'est réciproque.

Doris revient sur ses souvenirs par le biais d'un petit carnet rouge, qui lui a été offert par son père pour ses 10 ans, en 1928. Il lui a demandé d'y noter le nom de tous ceux qui allaient traverser sa vie, par ordre alphabétique puisqu'il s'agit d'un répertoire.

Doris se raconte à travers les noms écrits, puis barrés quand décédés, de ceux qui ont jalonné sa vie. Et elle n'a pas été tendre avec elle, la vie ! Doris sent que le temps presse, que la mort approche, elle est prête.

C'est un roman très très bien écrit, très prenant et surtout très attachant. Elle répétait ceci à Fanny quand elle était petite :

"Je te souhaite assez de soleil pour illuminer tes jours, assez de pluie pour apprécier le soleil, assez de joie pour nourrir ton âme, assez de peine pour savoir profiter des petits plaisirs et assez de rencontres pour savoir dire adieu"

A lire, surtout si vous avez aimé "Changer l'eau des fleurs" !

chat qui lit

Posté par Huloga à 05:08 A - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,

15 septembre 2018

L'odeur de l'herbe après la pluie

Je n'ai pas été embarquée :

Mai 2018

Paru en mai 2018. 208 pages

Annabelle travaille beaucoup. Trop. Un jour, sur un coup de tête, elle part et décide de retourner dans sa ville natale Langres, où elle n'est pas revenue depuis 10 ans. Sur son chemin elle s'arrête, se perd, et fait la connaissance de Georges, un paysan qui a tout quitté pour vivre avec peu. Il découvre en elle le même don qu'il a : la communication avec les fleurs, les plantes. Deux ans plus tard, elle revient vers lui, parce qu'une fois revenue dans sa vie, elle a cru devenir folle avec la découverte de ce don et a besoin d'une épaule attentive.

Je ne suis pas parvenue à rentrer dans l'histoire, je suis complètement passée à côté.

On nous parle de poésie, je n'ai vu que des lieux communs. Je n'ai pas été touchée.

Je ne dis absolument pas qu'il est mauvais, mais qu'il n'était pas pour moi !

lire

Posté par Huloga à 05:45 A - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,


11 septembre 2018

La première fois qu'on m'a embrassée, je suis morte

C'est drôle, le titre m'avait freinée. J'ai cru à un roman policier/triste ! Mais non !

Janvier 2018

480 pages, paru en janvier 2018

Jubilee a 26 ans. A partir de ses 3 ans, elle a déclenché une allergie très grave et très rare....aux autres humains. Elle a failli mourir plusieurs fois et n'a été diagnostiquée qu'à 6 ans. A 17 ans, un garçon de sa classe fait le pari de l'embrasser, elle fait un choc anaphylactique et manque d'en mourir. A partir de ce jour, elle reste enfermée chez elle, vivant uniquement grâce aux chèques de sa mère, partie refaire sa vie 3 mois après l'accident de Jubilee. Sauf qu'après 9 ans d'enfermement, sa mère meurt et Jubilee va être obligée de sortir de chez elle.

Eric est fraîchement divorcé. Papa d'une ado de 14 ans qui refuse de le voir, il est devenu tuteur d'Aja, 10 ans, suite au décès de ses parents (meilleur ami d'Eric). Aja est un garçon très différent, à part. Autiste ? Hyper-actif ? Eric est sûr que non, mais les problèmes se multiplient autour d'Aja à l'école, persuadé qu'il détient des pouvoirs magiques et testant toutes sortes d'expériences aussi dangereuses qu'inutiles.

Évidemment Jubilee et Eric vont se rencontrer. Rencontre sans contact. Mais a-t-on besoin de se toucher pour être proches ?

"Bien-sûr, je sais que les relations ne se défont pas sur une unique querelle. Il faut des milliers de coups distribués dans le temps : des uppercuts, des piques, des crochets, certains si faibles qu'on ne les sent pas toujours. Et puis, sans même s'en rendre compte, on se retrouve au tapis à voir 36 chandelles et on se demande ce qui a bien pu nous arriver"

A lire parce que l'écriture est belle, sensible et prenante !

chat qui lit

Posté par Huloga à 05:40 A - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

03 septembre 2018

Du côté du bonheur

PARDON ! STRESS DE LA RENTRÉE, J'AI OUBLIÉ MON TEXTE !

quoi

J'ai (oui je sais, vous allez dire "encore" !) adoré ce roman :

408 pages

408 pages. Paru en mai 2018

Maisie est une mère célibataire qui vit avec ses deux enfants : Valerie, 12 ans, et Jeremy, 16 ans. A la maison vit aussi sa mère, Bridie, atteinte d'Alzheimer.

Maisie a pu se défaire de l'emprise de son mari très violent (3 semaines de coma quand même la dernière fois...), grâce à un policier, Fred. Celui-ci a fini par tomber amoureux de Maisie, mais toute la famille est profondément traumatisée par la violence et freine, freine...

Jeremy est un ado comme les autres mais qui en plus fait des efforts pour aider sa mère, être présent pour sa grand-mère, recadrer sa soeur qui manque d'un père (mais pas de celui qu'elle avait, on est d'accord). Il a une bande de coains, une petite copine. Un soir, juste après le 1er janvier, Jeremy retrouve ses copains sans prévenir sa famille. Son meilleur ami, Rave, qui n'a pas une vie facile non plus, veut absolument lui montrer quelque chose de très important après cette soirée. Jeremy n'est pas emballé. Sa mère, sa soeur, sa grand-mère, ont besoin de lui, sa mère compte sur lui ce soir-là, elle qui a enfin accepté l'invitation de Fred. Mais pour une fois, il y va. Pour une fois, il prend du temps pour lui.....et il disparait.

Le récit se passe en 1995. Chaque chapître a comme titre une chanson des années 90 et on fredonne, forcément.

C'est un roman inattendu dans le déroulement, extrêmement bien écrit. Il parle de la résilience, la joie, la peur, la souffrance, la mort, la tolérance et tout se passe sur 5 jours.

Je vous le recommande vraiment !

Encore pardon pour le couac !

cat-omg

PS : ma rentrée s'est super bien passée, j'aime beaucoup beaucoup l'endroit où je travaille !

Posté par Huloga à 08:32 P - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,

26 août 2018

Juste un peu de temps

J'ai beaucoup, beaucoup aimé :

Mai 2018

270 pages, paru en mai 2018

Quelle belle écriture ! Et quelle surprise pour moi après quelques pages, de découvrir que le personnage principal est....rennaise !

Sophie a 36 ans, est mariée, a 3 enfants en bas âge et rapprochés, un boulot. Mais un soir, elle ne rentre pas à la maison. Son mari trouve un mot griffonné sur sa pile de livres "Je reviens, juste un peu de temps, merci". Elle ne supporte plus la charge mentale, (la fameuse charge mentale !), le fait que ce soit systématiquement elle que la crèche, l'école, le fournisseur internet, etc, appellent. Elle, toujours elle, qui doit tout gérer, tout tenir à bout de bras, avec le sourire.

Une après-midi, elle craque, mais sans heurts. Elle prend un train pour St Malo. Elle pense juste partir quelques heures, mais est incapable de rentrer.

C'est un roman chorale : tout son entourage témoigne de son incompréhension face à sa disparition, elle qui est tellement parfaite. L'image que l'on renvoit n'est pas forcément celle qui est au fond de nous....

Sophie est au bout de ce qu'elle peut accepter, malgré tout l'amour qu'elle porte à ses enfants et à son mari. Mari qui ne comprend pas du tout ce qui se passe, ni en quoi il ne l'a pas aidé.

On suit le cheminement de Sophie, qui lâche prise, qui a enfin un peu de temps, juste un peu de temps, pour se retrouver SEULE !

J'ai beaucoup aimé, lu en 3 jours :

                  "La charge mentale. Le jour où Aurélie lui a parlé de ça, Sophie a compris ce qui la rendait si épuisée "alors que son mari l'aide tellement", comme adore souligner sa belle-mère et toutes les mamans de l'école qui, elle le voit, envient l'image de sa famille. Qui ressemble de plus en plus à une charge explosive qu'elle ferait volontiers sauter."

                  "Sois nature mais avec les pores de la peau resserrés. Aime les plaisirs de la vie mais reste mince. Fais des enfants mais deviens chef d'entreprise. Lève-toi tôt pour méditer mais dors 8h pour être fraîche. Sois une maman aimante et une amante un peu chienne. Sois féminine mais pas trop genrée. Assume ton âge mais teins-toi les racines. Sois le centre de ton foyer, la muse de ton homme, la matrone pour tes enfants, la douceur pour ton mari, la dirigeante pour tes salariés, la rigolote pour tes copines, la psychologue pour tes collègues. Sois tout. Sois : la femme qui a tout puisque maintenant vous pouvez tout avoir (alors prenez-le vite avant qu'on vous le retire)."

N'hésitez pas à le lire, à l'offrir aux copines !

Bien dommage que les hommes ne lisent pas ce genre de roman, ils comprendraient beaucoup de choses !

chat qui lit

Posté par Huloga à 05:58 A - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

16 août 2018

Aujourd'hui tout va changer

Un roman optimiste :

240 pages

240 pages. Paru en mai 2017. Existe en poche

Eleanor Flood est au bord de la crise de nerf. Mais aujourd'hui, ce matin, en se levant, elle décide que tout va changer.

Évidemment rien ne se passe comme elle le voudrait et on suit le déroulé de sa journée, qu'elle souhaite enfin différente, mais qui va déraper de bout en bout, sinon ce ne serait pas drôle.

Quelques années plus tôt, elle a été scénariste d'une émission de télé à succès à New York et son passé la rattrape, justement LE jour où elle a décidé de changer les choses, de prendre de nouvelles bonnes résolutions : elle voulait déposer son fils Timby à l'école ? Il fait semblant d'être malade et elle doit l'embarquer dans sa journée ! Elle veut se tourner vers son mari Joe ? Elle est la seule à ignorer qu'il a pris une semaine de congé ! Une semaine pour faire quoi ?

Elle se méprend sur la personne avec qui elle devait déjeuner, et se retrouve avec un ancien employé de New York, qui menace de dévoiler un secret de famille pourtant bien enfoui par Eleanor, le tout en présence de Timby, qui ne la lâche pas.

En fil rouge, il y a un poète avec lequel elle prend des cours pour sa culture générale...

Un livre très léger, très positif, idéal pour l'été, à lire !

coucou

Posté par Huloga à 05:32 A - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

10 août 2018

Avec des si et des peut-être

Encore un livre qui m'a attirée par sa couverture !

374 pages

374 pages, paru en mai 2018

Maxine, surnommée Max, est prof de français dans le lycée de Savannah-sur-Seine. Ses élèves ne se passionnent pas pour grand-chose, et surtout pas pour Flaubert. Elle vit en coloc avec Claudia, jeune excentrique mais au très grand coeur et capable de se battre pour ses convictions. Max a deux meilleures amies, est proche de sa soeur dentiste, de son frère psy.

Seule ombre mais de taille : elle a perdu Moune, sa grand-mère, 3 ans auparavant dans un accident de voiture. Elle va de l'avant mais s'endort souvent en rêvant de ce que serait sa vie "si" ou "peut-être".

Un soir, elle écoute une émission de radio très connue et se réveille dans sa vie rêvée le lendemain. Elle est devenue l'animatrice radio qu'elle rêvait d'être, elle habite un superbe appartement, elle est mariée. La vie rêvée ? Pas tant que ça. Il lui manque ses amies, ses relations proches avec son frère et sa soeur, sa chienne...

Et si la vie rêvée ne l'était pas tant que ça ?

Un livre léger, du feel-good. Vous faites peut-être une overdose mais je peine à lire autre chose en ce moment !

J'ai beaucoup aimé ce roman, léger mais avec un vrai fond : ne vaut-il pas mieux profiter de ce qu'on a au présent ?

bisous1

Posté par Huloga à 05:23 A - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,