18 juin 2018

Le manuscrit inachevé

Je voulais couper un peu et passer à un roman policier. Le problème avec moi, c'est que j'ai du mal à lire des romans policiers, parce que j'ai la trouille ! Effectivement, j'ai eu peur ! peur2

Mai 2018

Paru en mai 2018. 528 pages

Il y a un roman dans un roman, c'est une construction très particulière, à tiroirs.

Et évidemment, il est très bien écrit donc on tombe dedans !

Léane est une institutrice devenue une auteure très célèbre de romans policiers. Elle vit avec son mari Jullian et ils ont une fille de 17 ans, Sarah. Un soir, Sarah part courir sur la plage....et ne reviendra jamais. 

On se retrouve 4 ans plus tard, peu avant noël. Après avoir sombrée, Léane a repris le dessus, a écrit un autre roman qui connait un énorme succès, vit séparée de Jullian. Celui-ci n'a jamais perdu l'espoir de retrouve Sarah. Il y dépense toute son énergie, tout son temps.

Un soir, des policiers prennent en charge une voiture...et ça finit mal. Le conducteur meurt. Dans le coffre, il y a un cadavre terriblement mutilé.

Tout le roman se passe dans une ambiance froide, pluvieuse, brumeuse, glaiciale, et sur quelques jours. Il y a un roman dans le roman, mais je ne vous en dis pas plus là-dessus. On suit les avancées des policiers : Colin d'un côté, qui a suivi l'affaire Sarah et est devenu très intime avec Léane. De l'autre, des policiers qui avancent sur une enquête parallèle : Vic et Vadim, surnommés V&V.

Chacun va remonter des pistes, élaborer des hypothèses et toi tu fais quoi ? Tu fais défiler les pages, incapable de fermer le livre, incapable d'éteindre la lumière, lisant même en te brossant les dents, valà valà ! Vous sentez le vécu ? chuicaché

Un très bon roman policier, qui m'a changé du feel-good (ah ça !) mais qui m'a aussi fait peur. Des monstres pareils existent-ils ? Misère !

L'auteur en parle très bien ici, avec Nicolas Carreau :

La voix est livre

 

Et vous ? Lisez-vous des romans policiers ? Avez-vous lu ou allez-vous lire celui-ci ?

chat qui lit

Posté par Huloga à 05:57 A - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags :


12 juin 2018

Poste restante à Locmaria

Un petit roman breton bien sympa !

Avril 2018

Paru en avril 2018. 384 pages

Chiara Ferrari a 25 ans. Elle a été élevée par sa mère, qui a appris juste après le décès de son jeune mari, qu'elle était enceinte. Une enfance triste, terne, seule, sans tendresse. Heureusement qu'il n'y avait pas que Livia, la mère de Chiara. Il y avait aussi la meilleure amie et marraine de Chiara, qui l'a aussi élevée. La petite fille grandit dans le culte d'un père mort trop tôt, trop jeune, omniprésent 25 ans après son décès.

Le soir de l'anniversaire de Livia, Chiara apprend que son père n'est peut-être pas son géniteur. Il est possible que ce soit un marin vivant sur l'île de Groix.

Alors zou, Chiara claque tout et part à Groix. Elle fait des rencontres, dont celle de Gabin. Elle change de vie, de monde, elle s'attache, elle se rend attanchante.

Un vrai roman feel-good, qui fait du bien. Entre les chapitres, il y a une autre histoire, difficile, qui s'intercale, et que j'ai eu un peu de mal à suivre. Je pensais bien que tout allait prendre sens à un moment donné, et oui, tout s'imbrique parfaitement !

A LIRE si vous aimez la Bretagne, l'Italie, les deux !

lire2

Posté par Huloga à 05:49 A - - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : ,

08 juin 2018

J'ai perdu Albert

Bilan presque mitigé !

Mars 2018

Paru en mars 2018, 224 pages

Alors je me suis marrée pendant plus des 3/4 du roman. Et la fin m'a ....pas déçue, mais je l'ai trouvée décalée, presque hors-sujet (c'est le mois du Bac !)

Chloé est une médium très réputée, très célèbre, consultée par des gens fortunés comme par des services d'État parce qu'elle est très fiable. Riche, très riche grâce à son don, connue, elle vit sans réfléchir. Son don lui est tombé dessus à 12 ans. Et son don s'appelle Albert Einstein. Il communique en permanence avec elle, lui donne des prédictions toujours fiables. Elle cohabite avec lui depuis tellement longtemps qu'elle commence à en profiter un peu. Et Albert n'est pas d'accord.

Alors hop! il passe dans la tête de Zac, un serveur qui est surtout un apiculteur et cherche par tous les moyens à sauver les abeilles, comme son père avant lui, sans y parvenir.

Chloé est complètement destabilisée, perdue, sans Albert. D'autant que les personnes qui la consultent chaque jour continuent à la solliciter !

C'est très très drôle, très bien écrit, on se marre beaucoup à partir du moment où on ne se pose pas la question de savoir si c'est plausible ou non, et puis. Et puis le roman est court, donc la fin arrive vite. Et là, on part sur des considérations certes importantes (la paix dans le monde, sauver les abeilles, faut-il s'enrichir, etc) mais qui m'ont parues en décalage avec tout le reste du roman, très humoriste.

A lire pour se détendre parce que c'est vraiment drôle, et donnez-moi votre impression quant à ce que j'ai ressenti pour la fin !

lire

Posté par Huloga à 05:49 A - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags :

26 mai 2018

Le triomphe des ténèbres

J'ai entendu une émission de radio avec un des auteurs. Il fallait que je lise le premier tome d'une trilogie qui me semblait intéressante. Je n'ai pas été déçue :

Avril 2018

Paru en avril 2018. 480 pages

J'ai été gênée uniquement par le fait qu'il faut suivre le rythme et que j'avais du mal le soir, mais c'est un très bon roman.

On est à la veille puis pendant la 2nde GM, et on explore ici tout le côté ésotérique (et parfois....fou) de tous ces hommes du IIIè Reich, persuadés de détenir un pouvoir quasi-magique.

Ils ont tué là aussi pour arriver à leur fin, ils n'ont pas hésité à massacrer, mentir, voler...

J'ai trouvé très très intéressante cette approche différente et plutôt moins connue des hommes qui entouraient Hitler. A la fin, toute une partie revient sur les éléments donnés dans le roman, ce qui est vrai, ce qui a été romancé, les recherches effectuées.

Car il s'agit bien d'un roman, dans lequel on se laisse entraîner facilement, même si le retour au contexte général m'a un peu perdue, mais uniquement à cause de la fatigue.

On part au Tibet, en Espagne, dans le sud de la France, en Angleterre, en Allemagne évidemment, suivant la quête éperdue de plusieurs hommes après des objets auxquels ils prêtent tous de grands pouvoirs. Tout tourne principalement autour du britannique Malorley et du français Tristan, mais pas seulement, alors j'aurais bien du mal à vous en dire plus ici.

J'ai beaucoup aimé ce roman et je suis sûre que beaucoup d'entre vous aussi l'aimeront. On est loin du feel good, loin de Violette et de son cimetière, mais il faut varier les lectures !

lire2

Posté par Huloga à 06:35 A - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :