16 décembre 2018

Torrents

Mon premier livre de la sélection Blablabouqs automne-hiver 2018 :

Sept 2018

336 pages, paru en septembre 2018

J'ai beaucoup, beaucoup aimé ! Et puis un policier, ça me change !

Je me suis totalement laissée emportée parce que l'écriture est telle, qu'à aucun moment on ne sait qui ment et qui dit la vérité !

Il s'agit de l'histoire de François, de ses soeurs Marie et Valentine, de leur mère Estelle et de Camus, le meilleur ami du père Pierre. Toute l'intrigue tourne autour de Pierre, accusé d'avoir tué et démembrée plusieurs jeunes filles. Le torrent a rapporté des morceaux de corps.....Tout semble l'accuser, tout, jusqu'à ses propres enfants. On suit le cheminement de François, qui remonte dans ses souvenirs pour essayer de comprendre, de savoir. Il défend son père, tout en ayant des doutes sur l'attitude de ce dernier.

Marie a d'emblée prit partie contre son père, éclatant la famille. Valentine est persuadée de l'innocence de son père, et François hésite, tergiverse avec ses doutes et ce qu'il a vu ou pense avoir vu.

Tout accuse Pierre, qui se replie dans un silence qui l'accuse davantage. Camus est très présent, très bienveillant, mais ne raconte pas non plus. Petit à petit, on déroule la vie de François, les non-dits, les silences, et une vie terrible.

Je n'ai rien vu venir, été cueillie par le dénouement incroyable, par la vérité.....

L'écriture est fine, on sent les non-dits dans les mots.

A lire !!!!

lire

Posté par Huloga à 06:09 A - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,


12 décembre 2018

La boîte de Pandore

Une lecture qui m'a passionnée par sa richesse :

Sept 2018

Paru en septembre 2018. 560 pages (oui je sais, un pavé !)

René, la cinquantaine, est professeur d'histoire. Un soir, avec une collègue, il se rend sur une péniche-spectacle "La boîte de Pandore", pour assister à un spectacle d'hypnose : "Hypnose et mémoires profondes". A la fin du spectacle, il se retrouve sur scène pour le dernier numéro, que l'hypnotiseuse inaugure avec lui. En suivant ses indications, il descend dans son inconscient et ouvre une porte d'une de ses vies antérieures. Il était soldat pendant la Première Guerre Mondiale. Profondément traumatisé par ce qu'il découvre, René va bousculer toute sa vie. Il n'a qu'un souhait, retourner dans son inconscient, ouvrir toutes les portes, savoir où il était, qui il était. Sauf que ce n'est pas sans conséquences, une sorte de prix à payer.

René s'obstine, chaque découverte d'une vie antérieure lui permettant de comprendre un aspect de sa personnalité actuelle. Sa collègue Élodie se démène pour, pense-t-elle, lui faire reprendre pied dans le réel.

Le roman (policier ?) aborde des tas de sujets : l'hypnose, l'histoire, la manipulation, les légendes, les croyances, ce qu'on nous fait croire, ce que nous croyons. J'ai vraiment beaucoup aimé et j'ai bien du mal à vous résumer un livre aussi volumineux et complexe, mais qui se lit de façon fluide et qu'on peine à lâcher !

Il ne s'agit pourtant pas d'une lecture facile, il faut suivre et être prêt à aborder des sujets très variés !

Je le recommande fortement, pour la culture générale, parce qu'il permet de saisir beaucoup d'aspects de manipulations centenaires....

lire

Posté par Huloga à 05:58 A - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : ,

20 novembre 2018

Toutes les histoires d'amour du monde

Je l'ai acheté dès sa sortie :

418sCQsKC5L

Paru en octobre 2018, 480 pages

Quel roman, mais quel roman !!!!!! Courez, sautez, plongez, allez le chercher ! Vous aurez toutes les peines du monde à vous en décoller !

Jean, jeune médecin, voit débarquer son père Denis dans son cabinet. Ils ne se parlent plus depuis un moment, depuis la mort de Moïse, le père de Denis. Et Denis ne va pas bien, sa famille s'inquiète.

Denis apprend à Jean que Moïse n'était pas celui qu'il pensait, qu'il avait une double vie. Né en 1910, il a écrit toute sa vie, ses mémoires, dans des cahiers que Denis donne à Jean.

Qui était Moïse ? Quelle a été sa vie ?

Les lettres de Moïse se succèdent, toutes écrites un 3 avril. Pourquoi cette date ?

Jean lit les lettres dans l'ordre chronologique, nous aussi.

Moïse écrit à une certaine "Anne-Lise Schmidt", que personne ne connait dans la famille de Jean. Qui est cette Anne-Lise ? Pourquoi Moïse lui raconte-t-il sa vie alors qu'il ne l'a jamais fait à son propre fils ? On suit la vie de Moïse, de sa naissance en 1910 à travers les deux Guerres et après.

Jean et Denis, à travers ces lettres, découvrent une vie, un homme, dont ils ignoraient tout.

Denis demande à Jean de partir à la recherche d'Anne-Lise, de la retrouver pour lui. Mais il est très difficile de remonter le temps plus de 70 ans plus tard. Alors il raconte à son père toutes les histoires d'amour qu'il rencontre, qu'elles soient liées à Moïse ou non. Ces récits font du bien à Denis, alors Jean continue.

J'ai adoré adoré !!!!!!

La fin m'a cueillie de façon très surprenante. Je suis restée devant la dernière page, en larmes. Quelle fin !!!

"Il a tellement plu que même les moutons ont rétréci"

"Les gens, leurs histoires, les liens d'amour et d'amitié, tout se dilue comme nos larmes sous une pluie violente. La Mort, le Temps, c'est ce qui efface les visages"

A LIRE ABSOLUMENT, ne serait-ce que pour l'aider à retrouver Anne-Lise !

 

coeur2

 

PPPPSSSTTTTT, j'ai l'immense chance de pouvoir rencontrer Baptiste Beaulieu dans 4 jours ! Hiiiiiiiiiiiiiii !!!!! tres heureux

Posté par Huloga à 05:57 A - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : ,

08 novembre 2018

Le syndrôme de Croyde

Un livre prêté par Loïcia depuis des semaines !

416 pages

416 pages, paru en avril 2017

Agnès, la cinquantaine, est la directrice générale d'une grande maison de parfum : Destut. Elle mène sa carrière avec beaucoup de volonté, de besoin de réussir. Elle est mariée à Dany, informaticien, au chômage depuis deux ans, qui semble se plaire dans sa situation d'homme au foyer.

Autour d'eux, un très vieux couple d'amis, Anne et Franck, tous les deux psy réputés, mais qui ne sont plus ensemble. Franck a quitté Anne pour Milana, une jeune russe.

Trois matins d'affilée, sur le quai du métro, Anne est témoin de ce qui est au départ perçu comme un suicide....mais trois à suivre.....meurtres ? Accidents? Pourquoi Agnès est-elle le témoin ?

C'est un roman policier mais pas seulement, il y a une grande part de psychologie, on entre dans l'histoire en ayant la sentation de manquer d'éléments-clés, comme Agnès. On découvre le syndrôme de Croyde : la peur du vide qui peut pousser à se suicider ou à tuer des inconnus.

Je l'ai dévoré, un peu déçue de deviner la fin malgré tout. Mais Loïcia n'a rien vu venir, alors je suis persuadée qu'il vaut le détour. Il était d'ailleurs dans les recommandations de Gérard Collard, et ça veut tout dire.

Qui ment ? Qui dit la vérité ? A vous de le découvrir !

Bonne lecture !

lire

PS : par un curieux hasard, l'adaptation du roman est passée hier soir à la télé !

Posté par Huloga à 05:07 A - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

25 octobre 2018

La chance de leur vie

Rentrée littéraire 2018 :

août 2018

304 pages. Paru en août 2018

Hector, Sylvie et Leister leur fils de 14 ans, partent vivre en Caroline du sud, aux États-Unis. Hector a décroché un poste de professeur.

L'ambiance du roman est très spéciale. Sylvie ne travaille pas, parle très peu anglais. Ses journées semblent se dérouler dans une sorte de ouate et de solitude quasi complète.

Hector n'a pas de considération pour elle. Elle fait partie de sa vie, mais il pense aussi qu'elle est inutile (!)

Leister, dans l'avion qui les conduit vers leur nouvelle vie, a décidé de changer de prénom. Il s'appelle désormais Absalom Absalom, prie à longueur de temps et semble avoir érigé une sorte de secte avec quelques jeunes de son nouveau collège....le tout dans une indifférence générale.

C'est une famille spéciale, où Hector règne en maître, où Sylvie n'a pas le "droit" de remplir le lave-vaisselle parce qu'elle le fait mal ! Elle a le "droit" de le vider en revanche....

Hector s'épanouit dans cette nouvelle vie, il se sent totalement à sa place, pas Sylvie et on sent Leister déraper sans que ses parents le remarquent. Il répète qu'il faut protéger ses parents, d'eux-mêmes et des autres.

Pourquoi ? Que fuient-ils ? Quel secret cache cette famille ?

Un roman très prenant, avec une écriture très spéciale, à lire !

lire2

Posté par Huloga à 05:41 A - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :


19 octobre 2018

Partie de pêche au Yémen

Mais quel roman !

384 pages

384 pages. Paru en 2009

Au départ, c'est un collègue qui me l'a prêté pour que je me familiarise avec le vocabulaire de la pêche. Bon, pour une allergique au poisson....j'étais sceptique. Mais je suis pleine de bonne volonté, je l'ai commencé et ouah! je ne l'ai plus lâché !

Fred est un scientifique réputé en Angleterre. Un homme gentil, calme, marié à une femme qu'il croit aimer mais qui dirige sa vie en l'infantilisant. Une femme sans saveur, sans joie, carriériste. D'ailleurs ils n'ont pas d'enfant, c'est à 50 ans qu'il s'en rend compte. Elle a préféré sa carrière. Elle choisit d'ailleurs de partir en Suisse sans lui, toujours pour sa carrière.

Un jour, le cheik Muhammad a une envie : pouvoir pêcher des saumon au Yémen, peu importe le prix. Donc tout est à construire ! Les fleuves, la possibilité que les saumons puissent migrer normalement, avec un problème de taille : la sécheresse, la chaleur extrême, le désert....

Fred trouve d'abord le projet totalement fou, comique même, et irréalisable. Mais son chef ne lui laisse pas le choix : ou il travaille dessus, ou il perd sa place. Alors il travaille dur. Personne n'y croit. Fred élabore un projet incroyable et sérieux. Il finit par se prendre au jeu. Et ce projet de dingue va changer totalement sa vie, lui ouvrir les yeux, lui faire rencontrer des personnages formidables, dont Harriet, fiancée à un militaire parti en Irak.

Le ton est drôle, plein d'humour. La construction est intéressante également : extraits du journal de Fred, interviews, échanges de mails, extraits de presse, enquête, etc.

On se laisse très vite embarquer dans cette histoire incroyable, au même rythme que Fred !

D'autant que des éléments politiques viennent s'en mêler : aider le cheik (Fred est fonctionnaire d'État), n'est-ce pas là le moyen pour l'Angleterre de trouver un appui politique international, de briller aux yeux des autres, et surtout de récupérer toutes les voix électorales des pêcheurs ?

La fin m'a cueillie, je ne m'y attendais pas du tout !

Bref, c'est un roman très différent par le thème peu commun (mais plausible au fond non ?) abordé et creusé !!! Il date un peu, vous devriez donc le trouver facilement !

A LIIIIIIIIIIIRE !!!!!

Poisson

Posté par Huloga à 04:57 A - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :

13 octobre 2018

La vie dont je rêvais

J'ai adoré ET été agacée :

390 pages

390 pages, paru en mai 2018

J'ai adoré l'histoire, mais les attitudes et réactions de certains personnages m'ont profondément agacée par moment.

Nathalie a 50 ans. Mariée depuis 30 ans à Philippe, elle a mené de façon parfaite sa carrière d'architecte, sa vie de maman (2 garçons) et sa vie de femme en prenant soin d'elle...qu'elle pense. Un jour elle découvre que son mari la trompe et depuis longtemps, que tout le monde le savait sauf elle. Sa vie s'effondre.

Pour se reconstruire, elle achète une petite maison à retaper dans le Morbihan. La maison, appelée "La Folle Pensée", est dans son jus, aucune affaire des anciens propriétaires n'ayant été enlevée. En faisant le ménage, Nathalie découvre et suit la vie de ces personnes décédées, Marie-Jeanne et Jean-Louis. Nathalie correspond avec leur fils, qui vit à La Réunion, et qui lui a vendu la maison. Elle se fait de nouveaux amis, elle reprend confiance en elle.

Parallèlement, on suit l'histoire d'amour de Martina et de Jean avant la Seconde Guerre Mondiale.

A travers les courriers, les photos, les documents administratifs, elle se passionne pour la vie de Marie-Jeanne, tout en construisant la sienne.

Je suis tombée dans ce roman passionnant et très bien construit. L'écriture est vraiment belle aussi, mais alors, qu'est-ce que j'ai pu pester face à certains traits de caractères !!! J'ai eu du mal à comprendre, c'est trop loin de ce que je peux ressentir, alors le fait que Nathalie accepte de se faire complètement dominer par son nouvel amoureux, ça m'a bien bien énervée !

Le roman reste très bien écrit, l'histoire de Martina passionnante et la reconstruction de Nathalie très plausible !

Lisez-le, ne serait-ce que pour me dire si vous avez été agacée aussi !

lire

Posté par Huloga à 05:53 A - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

03 octobre 2018

Midi

Un abandon, je suis passée complètement à côté !

224 pages

224 pages, paru en août 2018. Rentrée littéraire

Le pitch officiel :

"Dans l'hôpital parisien où elle exerce, Claire voit arriver Dominique, un ancien amant. La maladie de Dom, déjà à un stade très avancé, met en échec ses qualités de médecin et fait resurgir le souvenir de leur rencontre. Quinze ans plus tôt, Claire est partie à Marseille, avec son amie Manu, travailler dans le théâtre associatif que dirigeait Dominique. Au milieu d'un groupe d'enfants occupés à apprivoiser la scène et embarqués dans une adaptation tumultueuse de La Tempête de Shakespeare, elles sont troublées par une silhouette fragile : celle d'une petite fille marginale, aussi mal à l'aise dans sa famille que parmi les autres enfants, et qui semble les appeler à l'aide. Pourtant la joie de l'été, la découverte du désir et le cercle des silences coupables les empêchent de prendre conscience du drame en train de se nouer.

Cloé Korman nous entraîne dans une enquête sur le mystère d'une violence exposée devant tous, en plein soleil, et néanmoins inapprochable. Porté par le souffle vital de deux héroïnes à peine sorties de l'adolescence, Midi est la splendide évocation d'une beauté qui aveugle et qui sauve."

Je vous mets le résumé officiel parce que je serais bien en peine de vous en faire un. J'ai tenu plus de 50 pages pourtant, mais sans comprendre ce que je lisais, sans rentrer dans l'histoire, perdue dans ce roman qui m'a semblé très brouillon.

Les critiques étant bonnes, je pense qu'il ne s'agit juste pas d'un roman pour moi !

Pas graf, il y en a tellement d'autres !

Je veux bien votre avis si vous l'avez lu

lire

Posté par Huloga à 05:46 A - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,

27 septembre 2018

Tu as promis que tu vivrais pour moi

J'ai aimé ce roman :

Juin 2017

362 pages, paru en juin 2017, existe en poche

Lu en  jours

Molly et Marie sont deux meilleures amies depuis la maternelle. Elles ne se sont jamais quittées, ont tout partagé.

Et puis Marie tombe malade. Et puis Marie meurt. Molly perd une partie d'elle-même, son âme-soeur, pense qu'elle ne s'en remettra jamais. Mais Marie a laissé un cadeau à Molly : des lettres, un paquet de lettres, avec comme consigne d'en ouvrir une par mois. Marie a un amoureux transi (trop), Germain, que Marie n'aimait pas. Parce qu'une Molly, ça mérité un John ou un Brad, pas un Germain ennuyeux, plan-plan, prévisible et quelque peu collant.

Contre l'avis de tous, Molly ouvre chaque mois une enveloppe et suit à la lettre les demande plus ou moins farfelues (faire un grand sapin de noël, partir en week-end avec Sacha, le petit frère de Marie, à Grenoble, etc)....et voit sa vie bouleversée. Elle change de vie, est bien plus heureuse mais....il y a un mais, que je vous laisse découvrir.

J'ai beaucoup aimé ce roman, souvent souri, parfois ri. Il peut paraitre trop léger mais ce n'est pas le cas, il y a une vraie profondeur, une vraie réflexion autour de ce que peut laisser quelqu'un en partant et qu'il faut prendre de façon positive, comme un cadeau et pas comme un fardeau.

A lire !

photofunky2

Posté par Huloga à 05:46 A - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,

19 septembre 2018

Un petit carnet rouge

J'ai tellement aimé !

Mai 2018

360 pages. Paru en mai 2018

Temps de lecture : 9 jours

Doris a 96 ans et vit à Stockholm. Toujours chez elle, elle a du mal à se déplacer mais est très alerte mentalement. Elle a ses habitudes, des choses qu'elle aime comme une tasse avec des roses peintes à la main. Elle voit défiler ses aides ménagères et les raconte avec beaucoup d'humour. Débrouillarde, elle sait utiliser un ordinateur et communiquer avec sa petite-nièce Fanny, mère de trois enfants, qui vit aux États-Unis. On sent qu'elle est très attachée à Fanny, et que c'est réciproque.

Doris revient sur ses souvenirs par le biais d'un petit carnet rouge, qui lui a été offert par son père pour ses 10 ans, en 1928. Il lui a demandé d'y noter le nom de tous ceux qui allaient traverser sa vie, par ordre alphabétique puisqu'il s'agit d'un répertoire.

Doris se raconte à travers les noms écrits, puis barrés quand décédés, de ceux qui ont jalonné sa vie. Et elle n'a pas été tendre avec elle, la vie ! Doris sent que le temps presse, que la mort approche, elle est prête.

C'est un roman très très bien écrit, très prenant et surtout très attachant. Elle répétait ceci à Fanny quand elle était petite :

"Je te souhaite assez de soleil pour illuminer tes jours, assez de pluie pour apprécier le soleil, assez de joie pour nourrir ton âme, assez de peine pour savoir profiter des petits plaisirs et assez de rencontres pour savoir dire adieu"

A lire, surtout si vous avez aimé "Changer l'eau des fleurs" !

chat qui lit

Posté par Huloga à 05:08 A - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,