19 octobre 2018

Partie de pêche au Yémen

Mais quel roman !

384 pages

384 pages. Paru en 2009

Au départ, c'est un collègue qui me l'a prêté pour que je me familiarise avec le vocabulaire de la pêche. Bon, pour une allergique au poisson....j'étais sceptique. Mais je suis pleine de bonne volonté, je l'ai commencé et ouah! je ne l'ai plus lâché !

Fred est un scientifique réputé en Angleterre. Un homme gentil, calme, marié à une femme qu'il croit aimer mais qui dirige sa vie en l'infantilisant. Une femme sans saveur, sans joie, carriériste. D'ailleurs ils n'ont pas d'enfant, c'est à 50 ans qu'il s'en rend compte. Elle a préféré sa carrière. Elle choisit d'ailleurs de partir en Suisse sans lui, toujours pour sa carrière.

Un jour, le cheik Muhammad a une envie : pouvoir pêcher des saumon au Yémen, peu importe le prix. Donc tout est à construire ! Les fleuves, la possibilité que les saumons puissent migrer normalement, avec un problème de taille : la sécheresse, la chaleur extrême, le désert....

Fred trouve d'abord le projet totalement fou, comique même, et irréalisable. Mais son chef ne lui laisse pas le choix : ou il travaille dessus, ou il perd sa place. Alors il travaille dur. Personne n'y croit. Fred élabore un projet incroyable et sérieux. Il finit par se prendre au jeu. Et ce projet de dingue va changer totalement sa vie, lui ouvrir les yeux, lui faire rencontrer des personnages formidables, dont Harriet, fiancée à un militaire parti en Irak.

Le ton est drôle, plein d'humour. La construction est intéressante également : extraits du journal de Fred, interviews, échanges de mails, extraits de presse, enquête, etc.

On se laisse très vite embarquer dans cette histoire incroyable, au même rythme que Fred !

D'autant que des éléments politiques viennent s'en mêler : aider le cheik (Fred est fonctionnaire d'État), n'est-ce pas là le moyen pour l'Angleterre de trouver un appui politique international, de briller aux yeux des autres, et surtout de récupérer toutes les voix électorales des pêcheurs ?

La fin m'a cueillie, je ne m'y attendais pas du tout !

Bref, c'est un roman très différent par le thème peu commun (mais plausible au fond non ?) abordé et creusé !!! Il date un peu, vous devriez donc le trouver facilement !

A LIIIIIIIIIIIRE !!!!!

Poisson

Posté par Huloga à 04:57 A - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :


13 octobre 2018

La vie dont je rêvais

J'ai adoré ET été agacée :

390 pages

390 pages, paru en mai 2018

J'ai adoré l'histoire, mais les attitudes et réactions de certains personnages m'ont profondément agacée par moment.

Nathalie a 50 ans. Mariée depuis 30 ans à Philippe, elle a mené de façon parfaite sa carrière d'architecte, sa vie de maman (2 garçons) et sa vie de femme en prenant soin d'elle...qu'elle pense. Un jour elle découvre que son mari la trompe et depuis longtemps, que tout le monde le savait sauf elle. Sa vie s'effondre.

Pour se reconstruire, elle achète une petite maison à retaper dans le Morbihan. La maison, appelée "La Folle Pensée", est dans son jus, aucune affaire des anciens propriétaires n'ayant été enlevée. En faisant le ménage, Nathalie découvre et suit la vie de ces personnes décédées, Marie-Jeanne et Jean-Louis. Nathalie correspond avec leur fils, qui vit à La Réunion, et qui lui a vendu la maison. Elle se fait de nouveaux amis, elle reprend confiance en elle.

Parallèlement, on suit l'histoire d'amour de Martina et de Jean avant la Seconde Guerre Mondiale.

A travers les courriers, les photos, les documents administratifs, elle se passionne pour la vie de Marie-Jeanne, tout en construisant la sienne.

Je suis tombée dans ce roman passionnant et très bien construit. L'écriture est vraiment belle aussi, mais alors, qu'est-ce que j'ai pu pester face à certains traits de caractères !!! J'ai eu du mal à comprendre, c'est trop loin de ce que je peux ressentir, alors le fait que Nathalie accepte de se faire complètement dominer par son nouvel amoureux, ça m'a bien bien énervée !

Le roman reste très bien écrit, l'histoire de Martina passionnante et la reconstruction de Nathalie très plausible !

Lisez-le, ne serait-ce que pour me dire si vous avez été agacée aussi !

lire

Posté par Huloga à 05:53 A - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

03 octobre 2018

Midi

Un abandon, je suis passée complètement à côté !

224 pages

224 pages, paru en août 2018. Rentrée littéraire

Le pitch officiel :

"Dans l'hôpital parisien où elle exerce, Claire voit arriver Dominique, un ancien amant. La maladie de Dom, déjà à un stade très avancé, met en échec ses qualités de médecin et fait resurgir le souvenir de leur rencontre. Quinze ans plus tôt, Claire est partie à Marseille, avec son amie Manu, travailler dans le théâtre associatif que dirigeait Dominique. Au milieu d'un groupe d'enfants occupés à apprivoiser la scène et embarqués dans une adaptation tumultueuse de La Tempête de Shakespeare, elles sont troublées par une silhouette fragile : celle d'une petite fille marginale, aussi mal à l'aise dans sa famille que parmi les autres enfants, et qui semble les appeler à l'aide. Pourtant la joie de l'été, la découverte du désir et le cercle des silences coupables les empêchent de prendre conscience du drame en train de se nouer.

Cloé Korman nous entraîne dans une enquête sur le mystère d'une violence exposée devant tous, en plein soleil, et néanmoins inapprochable. Porté par le souffle vital de deux héroïnes à peine sorties de l'adolescence, Midi est la splendide évocation d'une beauté qui aveugle et qui sauve."

Je vous mets le résumé officiel parce que je serais bien en peine de vous en faire un. J'ai tenu plus de 50 pages pourtant, mais sans comprendre ce que je lisais, sans rentrer dans l'histoire, perdue dans ce roman qui m'a semblé très brouillon.

Les critiques étant bonnes, je pense qu'il ne s'agit juste pas d'un roman pour moi !

Pas graf, il y en a tellement d'autres !

Je veux bien votre avis si vous l'avez lu

lire

Posté par Huloga à 05:46 A - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

27 septembre 2018

Tu as promis que tu vivrais pour moi

J'ai aimé ce roman :

Juin 2017

362 pages, paru en juin 2017, existe en poche

Lu en  jours

Molly et Marie sont deux meilleures amies depuis la maternelle. Elles ne se sont jamais quittées, ont tout partagé.

Et puis Marie tombe malade. Et puis Marie meurt. Molly perd une partie d'elle-même, son âme-soeur, pense qu'elle ne s'en remettra jamais. Mais Marie a laissé un cadeau à Molly : des lettres, un paquet de lettres, avec comme consigne d'en ouvrir une par mois. Marie a un amoureux transi (trop), Germain, que Marie n'aimait pas. Parce qu'une Molly, ça mérité un John ou un Brad, pas un Germain ennuyeux, plan-plan, prévisible et quelque peu collant.

Contre l'avis de tous, Molly ouvre chaque mois une enveloppe et suit à la lettre les demande plus ou moins farfelues (faire un grand sapin de noël, partir en week-end avec Sacha, le petit frère de Marie, à Grenoble, etc)....et voit sa vie bouleversée. Elle change de vie, est bien plus heureuse mais....il y a un mais, que je vous laisse découvrir.

J'ai beaucoup aimé ce roman, souvent souri, parfois ri. Il peut paraitre trop léger mais ce n'est pas le cas, il y a une vraie profondeur, une vraie réflexion autour de ce que peut laisser quelqu'un en partant et qu'il faut prendre de façon positive, comme un cadeau et pas comme un fardeau.

A lire !

photofunky2

Posté par Huloga à 05:46 A - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,

19 septembre 2018

Un petit carnet rouge

J'ai tellement aimé !

Mai 2018

360 pages. Paru en mai 2018

Temps de lecture : 9 jours

Doris a 96 ans et vit à Stockholm. Toujours chez elle, elle a du mal à se déplacer mais est très alerte mentalement. Elle a ses habitudes, des choses qu'elle aime comme une tasse avec des roses peintes à la main. Elle voit défiler ses aides ménagères et les raconte avec beaucoup d'humour. Débrouillarde, elle sait utiliser un ordinateur et communiquer avec sa petite-nièce Fanny, mère de trois enfants, qui vit aux États-Unis. On sent qu'elle est très attachée à Fanny, et que c'est réciproque.

Doris revient sur ses souvenirs par le biais d'un petit carnet rouge, qui lui a été offert par son père pour ses 10 ans, en 1928. Il lui a demandé d'y noter le nom de tous ceux qui allaient traverser sa vie, par ordre alphabétique puisqu'il s'agit d'un répertoire.

Doris se raconte à travers les noms écrits, puis barrés quand décédés, de ceux qui ont jalonné sa vie. Et elle n'a pas été tendre avec elle, la vie ! Doris sent que le temps presse, que la mort approche, elle est prête.

C'est un roman très très bien écrit, très prenant et surtout très attachant. Elle répétait ceci à Fanny quand elle était petite :

"Je te souhaite assez de soleil pour illuminer tes jours, assez de pluie pour apprécier le soleil, assez de joie pour nourrir ton âme, assez de peine pour savoir profiter des petits plaisirs et assez de rencontres pour savoir dire adieu"

A lire, surtout si vous avez aimé "Changer l'eau des fleurs" !

chat qui lit

Posté par Huloga à 05:08 A - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,


15 septembre 2018

L'odeur de l'herbe après la pluie

Je n'ai pas été embarquée :

Mai 2018

Paru en mai 2018. 208 pages

Annabelle travaille beaucoup. Trop. Un jour, sur un coup de tête, elle part et décide de retourner dans sa ville natale Langres, où elle n'est pas revenue depuis 10 ans. Sur son chemin elle s'arrête, se perd, et fait la connaissance de Georges, un paysan qui a tout quitté pour vivre avec peu. Il découvre en elle le même don qu'il a : la communication avec les fleurs, les plantes. Deux ans plus tard, elle revient vers lui, parce qu'une fois revenue dans sa vie, elle a cru devenir folle avec la découverte de ce don et a besoin d'une épaule attentive.

Je ne suis pas parvenue à rentrer dans l'histoire, je suis complètement passée à côté.

On nous parle de poésie, je n'ai vu que des lieux communs. Je n'ai pas été touchée.

Je ne dis absolument pas qu'il est mauvais, mais qu'il n'était pas pour moi !

lire

Posté par Huloga à 05:45 A - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,

11 septembre 2018

La première fois qu'on m'a embrassée, je suis morte

C'est drôle, le titre m'avait freinée. J'ai cru à un roman policier/triste ! Mais non !

Janvier 2018

480 pages, paru en janvier 2018

Jubilee a 26 ans. A partir de ses 3 ans, elle a déclenché une allergie très grave et très rare....aux autres humains. Elle a failli mourir plusieurs fois et n'a été diagnostiquée qu'à 6 ans. A 17 ans, un garçon de sa classe fait le pari de l'embrasser, elle fait un choc anaphylactique et manque d'en mourir. A partir de ce jour, elle reste enfermée chez elle, vivant uniquement grâce aux chèques de sa mère, partie refaire sa vie 3 mois après l'accident de Jubilee. Sauf qu'après 9 ans d'enfermement, sa mère meurt et Jubilee va être obligée de sortir de chez elle.

Eric est fraîchement divorcé. Papa d'une ado de 14 ans qui refuse de le voir, il est devenu tuteur d'Aja, 10 ans, suite au décès de ses parents (meilleur ami d'Eric). Aja est un garçon très différent, à part. Autiste ? Hyper-actif ? Eric est sûr que non, mais les problèmes se multiplient autour d'Aja à l'école, persuadé qu'il détient des pouvoirs magiques et testant toutes sortes d'expériences aussi dangereuses qu'inutiles.

Évidemment Jubilee et Eric vont se rencontrer. Rencontre sans contact. Mais a-t-on besoin de se toucher pour être proches ?

"Bien-sûr, je sais que les relations ne se défont pas sur une unique querelle. Il faut des milliers de coups distribués dans le temps : des uppercuts, des piques, des crochets, certains si faibles qu'on ne les sent pas toujours. Et puis, sans même s'en rendre compte, on se retrouve au tapis à voir 36 chandelles et on se demande ce qui a bien pu nous arriver"

A lire parce que l'écriture est belle, sensible et prenante !

chat qui lit

Posté par Huloga à 05:40 A - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

03 septembre 2018

Du côté du bonheur

PARDON ! STRESS DE LA RENTRÉE, J'AI OUBLIÉ MON TEXTE !

quoi

J'ai (oui je sais, vous allez dire "encore" !) adoré ce roman :

408 pages

408 pages. Paru en mai 2018

Maisie est une mère célibataire qui vit avec ses deux enfants : Valerie, 12 ans, et Jeremy, 16 ans. A la maison vit aussi sa mère, Bridie, atteinte d'Alzheimer.

Maisie a pu se défaire de l'emprise de son mari très violent (3 semaines de coma quand même la dernière fois...), grâce à un policier, Fred. Celui-ci a fini par tomber amoureux de Maisie, mais toute la famille est profondément traumatisée par la violence et freine, freine...

Jeremy est un ado comme les autres mais qui en plus fait des efforts pour aider sa mère, être présent pour sa grand-mère, recadrer sa soeur qui manque d'un père (mais pas de celui qu'elle avait, on est d'accord). Il a une bande de coains, une petite copine. Un soir, juste après le 1er janvier, Jeremy retrouve ses copains sans prévenir sa famille. Son meilleur ami, Rave, qui n'a pas une vie facile non plus, veut absolument lui montrer quelque chose de très important après cette soirée. Jeremy n'est pas emballé. Sa mère, sa soeur, sa grand-mère, ont besoin de lui, sa mère compte sur lui ce soir-là, elle qui a enfin accepté l'invitation de Fred. Mais pour une fois, il y va. Pour une fois, il prend du temps pour lui.....et il disparait.

Le récit se passe en 1995. Chaque chapître a comme titre une chanson des années 90 et on fredonne, forcément.

C'est un roman inattendu dans le déroulement, extrêmement bien écrit. Il parle de la résilience, la joie, la peur, la souffrance, la mort, la tolérance et tout se passe sur 5 jours.

Je vous le recommande vraiment !

Encore pardon pour le couac !

cat-omg

PS : ma rentrée s'est super bien passée, j'aime beaucoup beaucoup l'endroit où je travaille !

Posté par Huloga à 08:32 P - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,

26 août 2018

Juste un peu de temps

J'ai beaucoup, beaucoup aimé :

Mai 2018

270 pages, paru en mai 2018

Quelle belle écriture ! Et quelle surprise pour moi après quelques pages, de découvrir que le personnage principal est....rennaise !

Sophie a 36 ans, est mariée, a 3 enfants en bas âge et rapprochés, un boulot. Mais un soir, elle ne rentre pas à la maison. Son mari trouve un mot griffonné sur sa pile de livres "Je reviens, juste un peu de temps, merci". Elle ne supporte plus la charge mentale, (la fameuse charge mentale !), le fait que ce soit systématiquement elle que la crèche, l'école, le fournisseur internet, etc, appellent. Elle, toujours elle, qui doit tout gérer, tout tenir à bout de bras, avec le sourire.

Une après-midi, elle craque, mais sans heurts. Elle prend un train pour St Malo. Elle pense juste partir quelques heures, mais est incapable de rentrer.

C'est un roman chorale : tout son entourage témoigne de son incompréhension face à sa disparition, elle qui est tellement parfaite. L'image que l'on renvoit n'est pas forcément celle qui est au fond de nous....

Sophie est au bout de ce qu'elle peut accepter, malgré tout l'amour qu'elle porte à ses enfants et à son mari. Mari qui ne comprend pas du tout ce qui se passe, ni en quoi il ne l'a pas aidé.

On suit le cheminement de Sophie, qui lâche prise, qui a enfin un peu de temps, juste un peu de temps, pour se retrouver SEULE !

J'ai beaucoup aimé, lu en 3 jours :

                  "La charge mentale. Le jour où Aurélie lui a parlé de ça, Sophie a compris ce qui la rendait si épuisée "alors que son mari l'aide tellement", comme adore souligner sa belle-mère et toutes les mamans de l'école qui, elle le voit, envient l'image de sa famille. Qui ressemble de plus en plus à une charge explosive qu'elle ferait volontiers sauter."

                  "Sois nature mais avec les pores de la peau resserrés. Aime les plaisirs de la vie mais reste mince. Fais des enfants mais deviens chef d'entreprise. Lève-toi tôt pour méditer mais dors 8h pour être fraîche. Sois une maman aimante et une amante un peu chienne. Sois féminine mais pas trop genrée. Assume ton âge mais teins-toi les racines. Sois le centre de ton foyer, la muse de ton homme, la matrone pour tes enfants, la douceur pour ton mari, la dirigeante pour tes salariés, la rigolote pour tes copines, la psychologue pour tes collègues. Sois tout. Sois : la femme qui a tout puisque maintenant vous pouvez tout avoir (alors prenez-le vite avant qu'on vous le retire)."

N'hésitez pas à le lire, à l'offrir aux copines !

Bien dommage que les hommes ne lisent pas ce genre de roman, ils comprendraient beaucoup de choses !

chat qui lit

Posté par Huloga à 05:58 A - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : ,

22 août 2018

C'est en ouvrant ce livre que tout commença

Un recueil de nouvelles, en numérique exclusivement (gratuit sur Amazon) :

Juin 2018

Paru en juin 2018, 82 pages

Un concours a été ouvert, il s'agissait d'écrire une nouvelle qui commençait par "C'est en ouvrant ce livre que tout commença". Il y a eu 590 participants. Les 5 meilleures nouvelles sont éditées dans ce recueil.

1 - Un fils qui lit le dictionnaire en cachette

2 - Deux jeunes frères paysans à la veille de la Première Guerre Mondiale

3 - Une femme se voit remettre un livre par un inconnu, et ne doit le lire que par tranches de 20 pages. Le livre a des pouvoirs étonnants => ma préférée par l'écriture et la chute qu'on n'attend pas

4 - Un étudiant parisien part à Buenos Aires étudier le livre de Borges à la Bibliothèque Nationale. Sauf que Borges n'a jamais existé, que le livre précieux qu'il vient consulter n'a que des pages blanches....

5 - Une bibliothécaire se retrouve en arrêt pour burn out

J'ai bien aimé lire ce que des personnes très différentes inventent à partir de la même phrase de départ !

lire

Posté par Huloga à 05:04 A - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :