21 janvier 2020

Trancher

Un roman court mais terriblement bien écrit :

Trancher_176_p_aout_2018

176 pages, paru en août 2018 (rentrée littéraire)

La narratrice est aussi le personnage principal. On ne connait pas son prénom. Elle décide juste d'écrire son quotidien.

Elle est mariée à Aurélien et a deux enfants : Vadim, qui est ado, et Romane, encore petite.

Ce roman retrace un harcèlement terrible et quotidien, d'une violence terrible, contre cette femme qui parvient à faire bonne figure, à donner le change aux autres. Et pourtant elle a craqué. Avant la grossesse de Romane, elle a tenté de mettre fin à ses jours, elle n'en pouvait plus, détruite, piétinée par un mari absolument odieux.

Il avait cessé, avait consulté, et Romane était arrivée. Il a tenu 7 ans, et puis brusquement, il recommence. Sans ménagement pour les enfants. Il détruit, demande pardon, enfonce, supplie.....un fonctionnement sans fin.

Sauf que la narratrice a décidé que c'était fini. Elle se donne quelques semaines, jusqu'à ses 40 ans, pour trancher.

Il est très difficile de lâcher ce roman, qui peut se lire d'une traite....

chat qui lit

Posté par Huloga à 05:27 A - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,


13 janvier 2020

La consolation de l'ange

Après le très dur "La dernière fois que j'ai vu Adèle", il fallait de la joie, du feel-good :

La-Consolation-de-l-ange_208_p_nov_2019

208 pages, paru en novembre 2019

Hugo a 20 ans. Il vient de tenter de se suicider. Il se retrouve dans une chambre double à l'hôpital avec Blanche, une octogénaire en fin de vie, par manque de place.

Il n'aurait jamais dû se trouver là, mais cette rencontre va changer sa vie.

Rescapée des camps de concentration, Blanche a failli mourir. Cette expérience de mort imminente lui a fait rencontrer celui qu'elle nomme l'ange de la consolation, et qui a déterminé tout le reste de sa vie.

Alors Blanche entreprend de montrer à Hugo comme la vie est belle et vaut la peine.

Je n'ai pas adhéré à tout. Mais c'est un petit roman qui fait du bien. On y pioche ce qu'on veut et c'est aussi très agréable !

livre2

Posté par Huloga à 05:30 A - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

09 janvier 2020

La dernière fois que j'ai vu Adèle

Je voulais le lire depuis sa sortie :

La-derniere-fois-que-j-ai-vu-Adele

224 pages. Paru en août 2019 (rentrée littéraire)

Adèle a 16 ans. Elle disparaît du jour au lendemain, pour le plus grand désarroi de sa mère. Elle met un moment avant de signaler sa disparition, parce que les relations avec sa fille s'étaient fortement dégradées.

Elles ne se parlaient plus, ne communiquaient plus.

On suit son cheminement, et nous on devine par la couverture ce qui est arrivé : Adèle s'est convertie, Adèle est partie.

Sauf que l'impensable arrive : un attentat. En plein Paris. Qui fait 19 morts, des jeunes.

Et la photo d'Adèle apparait alors sur tous les écrans : elle est recherchée par la police, elle est complice.

Sa mère est perdue, ne comprend pas, ne comprend rien.

Adèle avait parfaitement caché sa transformation.

On écoute alors les témoignages de ses ex-amies, son frère

Un petit livre qui se lit vite, effrayant de réalisme

lire

Posté par Huloga à 05:12 A - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,

26 décembre 2019

La véritable histoire de Noël

Voilà une très très belle histoire, un vrai conte de Noël ! Et la couverture est si belle :

299_pages_2014

299 pages. Paru en 2014

L'histoire se passe en Laponie. Nicolas a 5 ans et vit sur une île avec ses parents et sa petite soeur Aada, un an. La veille de Noël, Aada tombe malade. Très inquiets, ses parents décident de partir sur le continent avec leur bébé malade....ils ne reviendront jamais, emportés par une tempête. Si les corps des parents seront retrouvés, celui d'Aada sera à jamais porté disparu.

Nicolas restera seul à attendre, jusqu'à ce que 2 hommes du village le plus proche, Korvagoji, viennent le chercher. Le village et les villageois sont pauvres. Personne ne peut accueillir Nicolas sur du long terme. Le chef prend alors une décision : Nicolas passera un an dans chaque foyer, et changera de famille chaque année à Noël.

Profondément marqué par la tragédie qui lui a fait perdre sa famille en ce jour de Noël, Nicolas va consacrer sa vie à rendre les enfants heureux le 25 décembre, quitte à s'oublier. Chaque année, il va penser à cette petite soeur qu'il aimait tellement.

C'est un très beau conte, très prenant. On "sent" la neige, le froid, la glace, c'est impresssionnant !

père-noël3

Posté par Huloga à 05:48 A - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

18 décembre 2019

Vous faites quoi pour Noël ?

Je suis raccord avec le mois de décembre !

302_pages_2019

302 pages, paru en novembre 2019

Pauline travaille dans une maison d'édition. Elle accepte à contre-coeur de participer à la fête de Noël de sa boîte....et ça dérape. Elle boit trop et se retrouve sur un parking avec Hervé, le comptable....dans une position aussi courte de gênante.

Le lendemain, elle découvre avec effroi que le parking avait une caméra..... braquée sur eux, et que tout a été filmé. Pire, dans une semaine, tous les locataires auront accès aux images.

Mortifiée, elle tente de rentrer par effraction chez le gardien de l'immeuble pour effacer les vidéos. Evidemment elle se fait avoir. Pour se faire pardonner, elle accepte de partir avec le gardien, David, passer Noël dans sa famille. Cela lui évitera à lui, d'avoir à donner le change d'une petite amie inexistante.

Oh bien-sûr, on devine qu'ils vont tomber amoureux et blablabla...et alors ?

C'est un roman de Noël, je n'en demande pas plus ! On rigole beaucoup, surtout dans le village de David, entièrement dédié à Noël : Santa-les-deux-Sapins. On se demande même pourquoi ce village n'existe pas réellement, ah ah ! C'est un roman de Noël très drôle et léger !

Challenge Magie de Noël validé ! Suivant !

pere_noel_danse

Posté par Huloga à 05:46 A - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : ,


12 décembre 2019

La petite librairie des coeurs brisés

Je voulais le lire depuis très longtemps, c'est fait !

480_pages_2017

480 pages, paru en 2017

La couverture, le titre, tout me plaisait !

Posy est une jeune femme de 26 ans, qui vit au-dessus d'une librairie avec son frère Sam.Ils ont perdu leurs parents subitement 7 ans plus tôt. Leur père vendait des livres dans la librairie, leur mère y tenait un salon de thé. La librairie, l'appartement, tout est resté dans le même état depuis. Posy ne se remet pas de cette perte et ne parvient pas à avancer. Elle est protégée par la propriétaire de la librairie, Lavinia.

Sauf que Lavinia, très âgée, décède. Elle laisse derrière elle une librairie qui ne se porte pas très bien, vieillissante. Elle la lègue pour 2 ans à Posy. Si elle n'a pas réussi à la remettre d'aplomb au bout de ces 2 ans, elle reviendra au petit-fils de Lavinia, Sebastian. Celui-ci va devenir omniprésent dans la librairie, ce qui va rendre dingue Posy.

Elle voudrait tout repeindre et donner un thème à la librairie qui, en se spécialisant, pourrait renaître. Elle veut y vendre seulement de la romance. Sebastian ne l'entend pas, ne l'écoute pas, et part tête baissée sur le thème que lui trouve pertinent : les romans policiers.

Bon, j'ai vu rapidement que Sebastian n'est pas le grand méchant que voit Posy, c'était évident. Mais on se laisse porter par cette lecture à l'ambiance très british que j'apprécie tellement ! Il se met à s'occuper de Sam, un ado de 15 ans qui devient grand pour Posy.

Naviguent autour d'elle 3 employés hauts en couleurs, qui donnent de la gaité supplémentaire.

Ce roman est le premier d'une série de 4 et le 4è est sur le thème de Noël. J'aimerais donc pouvoir lire les 2 autres pour lire celui sur Noël, qui rentrerait dans le Winter Cold Challenge !

Avez-vous déjà lu cette série ?

livre2

Posté par Huloga à 05:38 A - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,

06 décembre 2019

La parade des enfants perdus

J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman !

318_pages_oct_2019

318 pages. Paru en octobre 2019

Il se passe en 1944, dans l'Allemagne nazie, en plein hiver.

Noa a 16 ans. Elle a dû partir de chez elle parce qu'elle était enceinte. Jolie, blonde, jeune, elle n'a eu aucun mal à être accueillie dans un Lebensborn, où son bébé est né. Évidemment, elle n'avait pas compris qu'on allait le lui enlever....

Elle se retrouve femme de ménage dans une gare, une peine immense accrochée à son coeur. Un soir, elle est attirée par un wagon laissé à part. Elle y découvre, horrifiée, des dizaines de bébés en train de mourir de froid. Liant ces bébés à sa propre histoire, elle en prend un, le sauve. Théo sera son bébé perdu.

Elle s'enfuit avec ce bébé et trouve refuge par hasard dans un cirque itinérant. Le directeur du cirque accepte de les prendre, elle et son "petit frère", à la condition qu'elle maîtrise rapidement le trapèze volant.

Et la voilà qui se lance, aidée par Astrid, trapéziste extraordinaire, elle aussi cachée par le directeur, parce qu'elle est juive.

Le début de leur amitié est compliqué. Astrid est froide, parfois méchante, mais extrêmement douée. Elle a perdu toute sa famille et se reconstruit doucement au sein de ce cirque....

Elles vont apprendre à se connaître, se faire confiance, et tenter de survivre en cachant leur secret.

C'est une très belle histoire, très prenante, extrêmement bien écrite. On sent l'hiver et le froid. La scène des bébés dans le wagon est une histoire vraie et c'est affreux....

Évidemment qu'il faut le lire !!!!

livre2

Posté par Huloga à 05:27 A - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags :

26 novembre 2019

L'étrange histoire du collectionneur de papillons

Quel livre ! Si vous voulez lire quelque chose de très différent, lancez-vous !

Août_2019_528_pages

Paru en août 2019 (rentrée littéraire), 528 pages

C'est un gros pavé, oui, mais très différent, vraiment.

Avant de lire un petit résumé, laissez-moi vous parler de l'histoire de cette lecture.

Une gentille bibliothécaire qui se reconnaîtra me l'avait réservé. Je suis allée le chercher. Et puis les jours ont passé sans que je puisse le commencer. Comme c'est un livre récent, j'ai pensé qu'il était plus raisonnable de le rapporter.

Alors un soir, après ma formation et avant le cours de Pilates, je suis passée à la bibli. Je m'étais dit que s'il n'était pas réservé après moi, je tenterais bien de le réemprunter. J'étais en avance. Je le pose sur la borne et je vois qu'il n'est pas réservé après moi....

Du coup, je me suis assise et j'ai commencé à le lire.....et je n'ai pas pu le lâcher !

Nous sommes en 1980. Llewl est un jeune britannique de 24 ans. Il vient de perdre son père. Un peu perdu, paumé, son projet est de sillonner les Etats-Unis pour écrire un recueil de poèmes. Sa tante l'accueille et lui propose de faire des travaux de peinture en échange du gîte. Il passe donc ses journée à peindre, lire, et fumer du shit.

Un jour il fait la connaissance de Joe, un jeune excentrique qui lui vend du rêve, lui promet la lune. Il est commercial dans la vente de papillons de collection. C'est une entreprise familiale. Il embarque Llewl, qu'il rebaptise Rip Van Jones, dans un voyage incroyable. Il l'emmène d'abord dans sa famille, où Rip est intégré dans une tribu spéciale. La mère a échappé à un incendie 20 ans plus tôt mais a gardé de lourdes séquelles. Isabelle, la fille aînée, est très sérieuse et rêve de rentrer à l'université. Mary, la cadette, semble avoir le feu aux fesses.

Le père a disparu juste avant l'incendie. C'est lui qui avait collecté les papillons rares et précieux.

Il reste une Collection de papillons disparus, que Joe rêve de vendre cher, pour que sa famille ait enfin de quoi vivre correctement. Joe est en permanence à la recherche de l'acheteur qui pourra se permettre une telle collection.

Le livre est celui qu'a écrit Rip en prison, pour se sortir d'une situation périlleuse : il est accusé d'acoir tué Joe.

Alors on remonte le temps avec lui, sur quelques mois....et c'est passionnant !

Vous comprendrez (ou pas !) que je me sois plongée dans cet épais roman spécial !

livre2

Posté par Huloga à 05:40 A - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,

13 novembre 2019

Pour un instant d'éternité

En voilà une belle surprise !

Oct_2019_576_pages

576 pages, paru en octobre 2019

Alors là, plongez dedans : c'est un TRES BON roman !

J'ai tout adoré : les personnages bien étoffés et attachants, l'histoire, l'ambiance, l'intrigue !

Vincent est un jeune homme qui vit de sa passion : les illusions, les passages secrets.

Entouré de son frère Pierre, de Konrad le Germanique, d'Anastasio l'Italien, et d'un ado surnommé Le Clou, il fabrique, créé et vit (très bien) de son art. Nous sommes en 1900. L'Exposition Universelle va démarrer, avec toute l'effervescence qu'elle suscite.

Vincent prend des risques, les puissants pour qui il créé des inventions cachées sont de moins en moins recommandables. La mort commence à rôder autour de lui, menaçant ses compagnons, qui sont toute sa vie. Il prend pleinement conscience de son attachement à eux.

Parallèlement, il fait la connaissance de Charles, membres d'une association qui cherche à résoudre des énigmes anciennes et de grande importance....Charles voudrait que Vincent le rejoigne.

C'est une époque, un monde en pleine mutation, avec des peurs très actuelles, des changements majeurs. Une période qui ressemble à la nôtre, proche et lointaine.

J'ai vraiment eu un énorme plaisir à retrouver Vincent chaque soir. On sent l'énorme travail de fond mené par l'auteur (aidé de sa fille, quelle belle histoire !), les recherches, mais aussi la passion pour une vie qui aurait pu être réelle ! Un très bon cru, qui peut être une très bonne idée de cadeau de Noël.

Non seulement j'ai passé de très jolies soirées, mais j'ai aussi beaucoup appris et j'adore ça !

J'ai remarqué qu'il est en tête de gondole dans la plupart des magasins : c'est mérité !

Merci Monsieur Legardinier !!! bisous1

merci3

Posté par Huloga à 08:45 A - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :

26 octobre 2019

Chère Mrs Bird

J'ai adoré !!! Mais tellement !

360_pages_2018

360 pages, paru en 2018

Nous sommes en 1940 à Londres. Emmeline, que tout le monde appelle Emmy, est une jeune fille qui arrive à vivre la guerre "au mieux". Fiancée à Edmund, qui est parti en France en tant que soldat, elle rêve de devenir reporter de guerre.

Elle vit avec sa meilleure amie, surnommée Bunty, dans la maison de la grand-mère de cette dernière.

Par une méprise, Emmy se retrouve embauchée à mi-temps dans un journal féminin. Elle pensait postuler dans un grand journal et pouvoir accéder à son rêve. Elle est en fait engagée par Mrs Bird, une femme excessive et constamment en colère, effrayante, pour répondre au courrier des lectrices. Une sorte de journal du coeur. Sauf que Mrs Bird a des idées bien arrêtées sur le bien et le mal, avec un sens de la tolérance inexistant. L'inverse d'Emmy, qui a un grand coeur et se retrouve tiraillée entre son envie d'aider ces femmes en allant à l'encontre de sa supérieure, et sa peur d'être découverte.

Parallèlement, Emmy est bénévole chez les pompiers, elle répond au téléphone la nuit....et dort quand elle peut. Elle y travaille avec William, un autre ami d'enfance, qui est fiancé à Bunty.

La guerre rattrape Emmy. Le Blitz s'intensifie, avec de lourdes conséquences.

Je n'ai jamais été déçue par les romans britanniques. La littérature anglaise me convient vraiment, et j'ai adoré ce roman plein de vie, d'envies, de joies, de sentiments vrais, de batailles petites et grandes qui font le quotidien, de personnages forts et attachants...

A lire pour passer un un très bon moment ! A inscrire sur la liste pour offrir à Noël aussi !

livre2

Posté par Huloga à 05:45 A - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :