J'ai tellement aimé !

Mai 2018

360 pages. Paru en mai 2018

Temps de lecture : 9 jours

Doris a 96 ans et vit à Stockholm. Toujours chez elle, elle a du mal à se déplacer mais est très alerte mentalement. Elle a ses habitudes, des choses qu'elle aime comme une tasse avec des roses peintes à la main. Elle voit défiler ses aides ménagères et les raconte avec beaucoup d'humour. Débrouillarde, elle sait utiliser un ordinateur et communiquer avec sa petite-nièce Fanny, mère de trois enfants, qui vit aux États-Unis. On sent qu'elle est très attachée à Fanny, et que c'est réciproque.

Doris revient sur ses souvenirs par le biais d'un petit carnet rouge, qui lui a été offert par son père pour ses 10 ans, en 1928. Il lui a demandé d'y noter le nom de tous ceux qui allaient traverser sa vie, par ordre alphabétique puisqu'il s'agit d'un répertoire.

Doris se raconte à travers les noms écrits, puis barrés quand décédés, de ceux qui ont jalonné sa vie. Et elle n'a pas été tendre avec elle, la vie ! Doris sent que le temps presse, que la mort approche, elle est prête.

C'est un roman très très bien écrit, très prenant et surtout très attachant. Elle répétait ceci à Fanny quand elle était petite :

"Je te souhaite assez de soleil pour illuminer tes jours, assez de pluie pour apprécier le soleil, assez de joie pour nourrir ton âme, assez de peine pour savoir profiter des petits plaisirs et assez de rencontres pour savoir dire adieu"

A lire, surtout si vous avez aimé "Changer l'eau des fleurs" !

chat qui lit