31 mai 2019

Bilan de mai

Ouh voici la fin du mois !!!! J'ai vécu un mois de mai de folie, avec des montagnes russes terribles de stress et de joie ! Avec une danse de la joie sous la pluie, sous le regard de collègues ébahis mdr6

danse 2

 

En mai, j'ai crocheté :

IMG_20190407_200838  IMG_20190501_095119

IMG_20190501_102005

 

En mai, j'ai lu (oh ça fait un livre par semaine ! Que du sympa !):

400 pages  2016

Août 2018  Avril 2019

Mars 2019

 

En mai, j'ai cousu :

IMG_20190411_123422  IMG_20190515_203258

 

IMG_20190512_144019  IMG_20190505_142708

 

En mai, j'ai tricoté :

IMG_20190427_191145  IMG_20190517_100221

 

Le dernier jour d'avril j'ai assisté à une conférence très marquante et géniale de Frédéric Lenoir avec Cécile et c'était vraiment, vraiment bien (j'ai mis en pratique un de ses conseils : ne plus/peu regarder les infos ! Et c'est effectivement une très bonne chose) :

IMG_20190429_205522

En mai mon muguet a fleuri et ça m'a drôlement fait plaisir (je n'ai pas et n'aurai sans doute jamais la main verte.... tant pis !) :

IMG_20190501_114328

En mai j'ai acheté une jolie cafetière à piston, rose de fille....presque Barbapapa, ah ah :

IMG_20190509_125126

En mai j'ai essayé de réaliser des scones avec de la farine de coco et c'était un échec (mais les échecs font partie de la vie !) :

IMG_20190512_084145  IMG_20190512_091732

 

En mai je me suis fait plaisir parce que c'est important :

IMG_20190517_115816

IMG_20190517_142952

Un coupon de jersey qui m'a laissée.....il fallait que je l'achète !

IMG_20190529_113518

J'ai été très gâtée pour la fête des mères coeur2:

IMG_20190529_162732

J'ai été très gâtée par une de mes nièces, qui m'a rapporté de la laine de Norvège coeur2:

IMG_20190526_174856

 

En mai, on est allés voter à 4 !

IMG_20190526_205713

 

En mai, le ciel a parfois été magnifique et il faut savoir s'arrêter et le remarquer :

IMG_20190520_214934

 

En mai, nous sommes allés visiter les stations de métro qui vont bientôt ouvrir et s'était bien sympa, même si j'ai pris peu de photos :

IMG_20190519_135757

 

En mai, je suis tombée sur des fresques magnifiques par hasard :

IMG_20190519_134614

IMG_20190519_134608

IMG_20190519_134603

IMG_20190519_134553

IMG_20190519_134545

IMG_20190519_134538

IMG_20190519_134533

Et en mai, et bien....j'ai démissionné ! C'est une drôle de sensation ! Cette mission était un énorme échec, tant pis, ça arrive, et surtout surtout, j'ai démissionné pour changer totalement de vie, dans une très grande joie (cf la danse de la joie sous la pluie !). Je pars en formation de mi-juin à mi-juillet, je n'aurai plus jamais de contrats précaires (figurez-vous que j'en ai enchainé 37 en 20 ans, ça suffit non ?). J'abandonne certes un métier que j'aime, mais sans regrets. Peut-être que j'y reviendrai un jour, peut-être pas. Je me laisse porter pour le moment.

Je ne sais pas comment je vais réussir à tenir le blog à jour pendans ces 6 semaines. Si je n'y parviens pas, ce sera pour mieux revenir, j'espère vous y retrouver ! Normalement je devrais pouvoir me débrouiller, sait-on jamais.

J'ai bien senti la fatigue accrue due aux émotions fortes ! Mais quelle joie ! Et partagée !!!! Nous avons fêté ça plusieurs fois, parce que.....et bien parce que la fin de 20 ans de précarité, ça se fête ! Toute ma vie va changer, mais pas ma présence ici !

cdya

Posté par Huloga à 05:49 A - - Commentaires [58] - Permalien [#]
Tags :


29 mai 2019

Des jupes de printemps

Là encore, c'est une longue histoire pour cette couture !

Vous êtes prêtes ?

Loïcia a une jupe qu'elle adore, mais dans une matière....beurk !

IMG_20190512_115347

Chez Ecolaines, elle a trouvé un tissu qui lui plaisait beaucoup. De mon côté, j'avais trouvé le patron de la jupe tablier Rydell chez La Jolie Girafe. Patron PDF, oui, mais pas beaucoup de feuilles. Allons-y :

IMG_20190512_144125

Sauf que porté, c'était catastrophique. Rien n'allait ! Je l'ai terminée malgré tout... mais sans conviction :

IMG_20190508_192844

Et puis je suis retournée chercher 60cm du tissu qu'elle aimait tant. J'ai repris sa jupe jaune et fait un patron avec. Puis j'ai coupé/cousu la nouvelle jupe :

IMG_20190512_115328

J'y ai adapté des bretelles (elle y tenait), et hop !

IMG_20190515_203028

De dos :

IMG_20190515_203039

Et portée :

IMG_20190515_203258

IMG_20190515_203313

Je vais la refaire en l'adaptant encore. Je vais la rallonger et l'élargir un tout petit peu.

Je ne m'embêterai plus à chercher un patron quand recopier un vêtement qu'elle aime suffit.

Comme je suis têtue, je vais tenter la Rydell pour moi, en jupe d'hiver en velours...Mais plus tard. Tant qu'à acheter le patron, je veux l'utiliser ! C'était une aventure cette jupe ! ouéé

yes

Posté par Huloga à 05:08 A - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 mai 2019

Ma Chérie

J'avais aimé "La drôle de vie de Zelda Zonk" de cette auteure, alors j'avais réservé Ma Chérie à la bibli :

Mars 2019

Paru en mars 2019, 322 pages

Et j'ai aimé !

Gloria Mercy Hope a bien failli ne jamais avoir de vie. Elle nait en très mauvaise condition....et survit contre toute attente.

Elle grandit fille unique, avec pour seul ami son voisin. Et puis elle est élue Miss et tout dérape. Elle part, amoureuse, avec un photographe avec lequel elle ne restera pas. Non, Gloria rêve....de gloire. Sauf que la gloire ne dure jamais longtemps.

Pendant 10 ans, elle va vivre une vie de riche, avec un malfrat connu et marié. Elle se laisse vivre, elle a des amies en carton mais s'en fiche. Et pendant 10 ans, elle a la belle vie, bien que factice. ça lui va très bien. Bijoux, luxe, vie oisive.....elle ne donne plus de nouvelles à ses parents, n'est plus retournée dans sa petite ville.

Et puis....ce qui devait arriver : son malfrat est arrêté, emprisonné, et Gloria se retrouve à la rue, seule, lâchée de toutes ses "amies"...et enceinte. Elle n'a plus le choix, elle retourne chez ses parents. Son père ne lui adresse pas la parole, sa mère lui pardonne. Elle retrouve son ami d'enfance, qui est devenu le patron de son père.

On est en 1963. C'est un roman, au-delà de l'histoire, sur la condition des femmes à cette époque, qui n'avaient pas leur mot à dire, leur avis à donner. Mais Gloria n'accepte pas, ne plie pas. On y aborde aussi d'une très jolie façon la ségrégation, le racisme, l'impossibilité des mariages mixtes, l'honneur à préserver à tout prix, la guerre et les traces qu'elle a laissées.....

Le roman gagne en profondeur au fil de la lecture et l'écriture vous emporte en 1963 !

A lire !

lire2

Posté par Huloga à 05:34 A - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

25 mai 2019

Du rouge !

Ah quand j'ai vu ce rouleau chez Toto, j'ai craqué ! Pourtant c'est de la viscose et en plus c'est rouge. Mais allez comprendre hein...

IMG_20190512_143916

Je l'ai très vite coupé, encore une Pétula avec un col en V cette fois (modification personnelle) :

pétula-citronille

C'était une petite couture rapide et bien sympa :

IMG_20190512_143912

 

Et voilààààààààààà :

 

IMG_20190512_144019

C'est joli aussi, de porter du rouge !

Baloo

Posté par Huloga à 05:32 A - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 mai 2019

Ce cancer dont on ne guérit pas

J'ai lu ce livre. Et toutes les femmes devraient le lire. Tous les soignants. Tous les hommes en soutien....tout le monde :

Janvier 2018

Paru en 2015, réédité en 2018. 192 pages

Pourquoi le recommander ? Parce qu'il explique la maladie vécue du côté des femmes, des patientes. Et pas du côté médical.

Il est difficile de mettre des mots sur l'endométriose, parce qu'il n'y en a pas une mais plusieurs. Chaque femme est touchée différemment. Chaque douleur, chaque ressenti, les dégâts seront différents d'une malade à l'autre. Oui oui les dégâts.

J'y ai appris, compris, que je serai malade à vie, que c'est incurable, qu'on n'en meurt pas, mais que cela peut briser et anéantir. Et surtout, surtout, qu'on est seule. Parce qu'elle ne se voit pas. C'est pourquoi cette maladie est appelée "le cancer dont on ne meurt pas". Et contrairement au cancer, on n'en guérit jamais.

J'ai eu un gigantesque soulagement en lisant qu'un des symptômes est la fatigue. LA FATIGUE ! Oh ! Mais je ne suis donc pas une grosse fainéasse ! On en parle, de la fatigue ? Là encore, ma fatigue ne sera pas celle d'une autre. La mienne me tombe dessus vers 18h, souvent plus tôt et je me sens vidée, épuisée, je n'arrive à rien....et je m'en veux. Parce que ce n'est pas le moment d'être fatiguée, il faut assurer, s'occuper du linge, des enfants, de la maison, du repas. Et pourtant il faut prendre sur soi, sourire, aller de l'avant, assurer ! Et je le fais ! Et ON le fait. Toutes les endogirls.

On n'a pas parlé pendant longtemps de l'endométriose (ce n'est plus le cas, yeah !) parce que les endogirls se taisaient, souriaient et se disaient "ça va passer". Et je ne veux ni pitié ni commisération, ah ça non ! Je vous explique ce que je comprends par mes lectures, petit à petit. Le ressenti. Une approche de la maladie.

Et je ne sais d'ailleurs pas pourquoi, moi qui lis beaucoup, je n'ai pas cherché à me documenter davantage avant.

Mais ça y est, je m'y suis mise. Et grâce à l'aide d'une chouette bibliothécaire (Nathalie coeur4) j'ai pu trouver de quoi assouvir mon besoin de savoir, de comprendre, d'apprendre, pour mieux gérer.

Parce que l'endométriose, ce n'est pas "seulement" un mal de ventre chaque mois. C'est aussi cette fichue fatigue qui oblige à s'arrêter, se poser, se reposer, à rater des sorties, des évènements familiaux, et beaucoup d'autres choses. Je n'accepte pas toujours, je m'en veux à chaque fois. A tort. Parce que je n'y peux rien.

L'endométriose, c'est aussi un ventre gonflé, inconfortable, des infections urinaires, de gros soucis de digestion, des allergies, des intolérances, des maux de tête, une circulation abîmée de façon irrémédiable, une perte de cheveux, j'en oublie ....et beaucoup de flou. On tâtonne, on cherche, on expérimente et on sait très très vite si on a bon ou pas ! Parce qu'une fois qu'on a un diagnostic....c'est le grand bain : on se débrouille !

Une personne qui ne nous connait pas ou peu, ne saura pas qu'on est malade, parfois gravement. Personne ne le sait au boulot. Je n'ai pas honte. Je ne veux pas de pitié ou qu'on mette autre chose sur le dos de la maladie.

Alors je crois que je claquerai la prochaine/le prochain qui me traitera de "chochotte". Non non et non !colère6

Une endogirl encaisse et avance, pas le choix. Et quand on dit "stop", c'est qu'on en est à un point où beaucoup auraient abandonné avant ! Et si on vous dit doucement "je suis fatiguée", c'est que le point de rupture est atteint : on n'y arrive plus à ce moment là. Ce n'est pas une petite fatigue. Quand une endogirl dit "je suis fatiguée", c'est qu'il faut l'écouter. Sans juger. Surtout pas de "oh, déjà ?". Non. Quand on en est à le dire, c'est qu'on est au bout.

Mais je vous assure que le soir où j'ai lu que la fatigue était une conséquence constante de la maladie, un poids s'est envolé tres heureux

Lisez ce livre, offrez-le autour de vous, aux jeunes filles. Bien-sûr la plupart ne sera pas touchée (et heureusement !) par cette cochonnerie, mais elle saura reconnaître les signes chez une amie et lui conseiller de consulter, de se faire dépister, et peut-être même l'accompagner. Idem pour les mamans autour de vous. Les soignants....180  MILLIONS de femmes sont atteintes dans le monde. 14 MILLIONS en Europe. Des chiffres effarants.

On n'a pas besoin de pitié (surtout pas d'ailleurs), mais d'être comprise et entourée, oui. De savoir qu'on ne sera pas jugée en étant fatiguée, oui. De savoir qu'on ne fait pas "sa difficile" en éliminant certains aliments mais qu'on sait que c'est pour notre bien, oui. Et que les gens comprennent que ce n'est pas "juste" une endométriose mais une maladie lourde, incurable et qui nous fait payer chaque écart. Dans laquelle on est souvent très seule aussi.

Côté alimentation, il m'est difficile de faire des comptes rendus ici, parce que ce qui me convient à moi ne conviendra pas à une autre. On peut en parler par message privé, mais sur le blog, j'hésite encore. Votre avis ?

Je découvre certains aliments et j'évolue aussi....et surtout mon quotidien s'améliore et je dégonfle de façon surprenante. Pourquoi ne m'a-t-on jamais parlé d'alimentation ?

Et pourquoi personne ne m'a jamais dit que c'est normal d'être fatiguée avec une endométriose ???

pourquoi5

Posté par Huloga à 05:09 A - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags :


21 mai 2019

Mon gilet Margot

J'avais craqué sur le patron (payant) du gilet Margot, d'Along avec Anna, lors de sa sortie, Cécile aussi. Alors nous l'avons tricoté en duo, et cela m'a été bien utile parce que pour une fois, je n'ai pas trouvé le patron d'Anna limpide. Cécile m'a dépatouillée plusieurs fois heureusement.

Pour le tricoter, j'ai choisi des écheveaux achetés il y a deux ans (voire plus...) chez Mon Sheep Shop.

Deux écheveaux de laine-cachemire-soie (d'une douceur !!!!!) couleur barbapapa :

IMG_7431

Un écheveau de laine à paillettes, très très doux également, couleur Licorne :

IMG_7508

Et hop, c'était parti pour le tricot !

IMG_20190303_105814

J'ai commencé par la couleur licorne et les paillettes :

IMG_20190327_155438

Et j'ai alterné/continué avec la barbapapa :

IMG_20190403_134916

Je l'ai tricoté en un peu plus d'un mois et demi, ce qui est correct pour un gilet :

IMG_20190505_135202

J'ai volontairement resserré l'encolure. Je déteste quand l'encolure baille et n'est pas serrée :

IMG_20190505_135242

IMG_20190505_135308

Le motif est apparu seulement au blocage (rhooooo le blocage, on en parle ? Cette opération où on lave le gilet, puis on le met à sécher à plat....un tricot en cachemire, à plat...... à hauteur de chat !!!! J'ai eu peur qu'elles le trouvent très très sympa mon gilet ! Angoisse totale ! Mais non, ouf !)

IMG_20190505_135303

IMG_20190505_135251

IMG_20190517_100305

IMG_20190517_100247

IMG_20190517_100223

Pas facile du tout de se prendre en photo toute seule !

J'ai longtemps hésité pour les boutons. J'ai finalement opté pour des boutons en nacre, ramenés de Tahiti. Du luxe pour un gilet de luxe, c'est finalement logique ! Pour m'aider, j'ai tout apporté un jour de tricot T et j'ai suivi l'avis des copines :

IMG_20190502_203201

J'en suis très contente, mais il faut avouer que nous avons galéré toutes les deux sur ce patron, beaucoup moins clair que mon gilet précédent d'Anna, le Dandelion. Peut-être que l'équipe des testeuses "tourne" trop bien et qu'il faudrait penser à diversifier. Parce que pour que nous galérions autant Cécile et moi, ça ne peut pas venir de nous....

Au final je l'aime beaucoup et j'en suis contente, la laine est magnifique, mais nous ne devrions pas avoir des difficultés (j'ai dû détricoter pas mal....) sur un patron payant....

Il est possible que je le tricote de nouveau....ou que je choissise un autre patron, allez savoir !

La version de Cécile est très très différente de la mienne. C'est toujours très intéressant de voir qu'en fonction de la matière utilisée, on peut aller jusqu'à se demander s'il s'agit du même patron !

Concernant la couleur, j'ai découvert lors d'une séance d'hypnose, récemment donc, que ma couleur intérieure est Barbapapa. Si ça ne m'a pas surprise (j'ai un eu tendance à aimer le rose non ? copine), sortir les écheveaux de cette couleur m'a fait sourire.

C'était un long ouvrage qui s'est terminé. Comme à chaque fois que je termine quelque chose, j'ai fait une danse de la joie

tres heureux

J'adoooooooooore terminer quelque chose (et pas seulement en tricot) ! Pas vous ?

danse

Posté par Huloga à 05:49 A - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags : ,

19 mai 2019

Le quartier des petits secrets

Je suis le blog de C'est quoi ce Bazar ? depuis un moment déjà. Sophie fait des visites, des photos magnifiques et des critiques littéraires. Et puis Sophie a sauté le pas, s'est lancée, a écrit, a publié :

Avril 2019

Paru en avril 2019. 208 pages.

Je n'ai eu aucune difficulté à me le procurer, il est partout ! C'est une super nouvelle déjà Sophie non ? coeur2

Et j'ai plongé dedans, en essayant d'être impartiale et de ne pas me dire que je "connais" Sophie. L'histoire est prenante, j'ai donc très vite oublié !

Clémentine tient un magasin de fleurs sur une petite place de Bordeaux. Elle est jeune, souriante, mais son choix de vie n'a pas été accepté par ses parents. Elle a tenu bon. Elle a adopté un chat pas propre (tiens, ça me rappelle Plume !) et vit sa petite vie. De temps en temps, elle voit débarquer Viviane, une dame âgée qui vit dans une maison de retraite dont elle s'échappe régulièrement pour venir s'asseoir dans le magasin de fleurs.....et tout couper.

Clémentine s'est presque habituée. De toute façon, comment lutter contre une vieille dame ? Elle s'est même attachée à elle.

Et puis un jour, l'état de Viviane se dégrade et Clémentine se retrouve avec un dessin d'une fleur qui n'existe pas, du moins elle n'en trouve aucune trace, et un nom de fleur "Vadia Romanica". La jeune fleuriste se lance alors dans une enquête, épaulée par son amie Nicole et rejoint par un ex embarrassant et encombrant....

J'ai aimé, c'est léger, tout doux, et j'ai même rêvé de la jolie place de Bordeaux, j'y étais !

Surtout continue Sophie, c'est très prometteur ! J'ai une vraie admiration quant au fait que tu te sois lancée !

bravo2

Posté par Huloga à 05:35 A - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

17 mai 2019

Chaussettes en coton

Comme vous le savez, j'ai décidé de remplacer la totalité de mes chaussettes, hiver comme mi-saison. Une amie m'avait ramené une pelote de coton à chaussettes lors d'un voyage à Berlin. Cette pelote a donc une histoire.

J'ai tricoté une paire de chaussettes avec, en suivant ce patron gratuit, les Hermione's everyday Socks (en français !) :

IMG_20190427_191153

IMG_20190427_191149

IMG_20190427_191145

De façon étonnante, je n'ai pu tricoter qu'une paire dans cette pelote. Avec une pelote de 100g de laine à chaussettes, je tricote deux paires. Il m'en reste 29g, pas assez pour une seconde paire, mais je vais tricoter une lavette avec.

En plus, nous avons tricoté nos chaussettes en duo avec mon amie coeur1

La suite ? Je reste dans le coton mais je change complètement de couleur, regardez la colonne de gauche 😉

tricoter

Posté par Huloga à 10:29 A - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 mai 2019

Les coquelicots

Un midi d'avril, le groupe de tricot s'est réuni pour apprendre à crocheter des coquelicots.

La symbolique est forte autour de cette fleur (lutte contre cette cochonnerie de glyphosate, symbole de la Première Guerre Mondiale, symbole du repos et de la tranquillité), alors je voulais y aller.

Lucienne m'avait offert une jolie version :

IMG_20190501_101952

voici la mienne (trop de pistils, je sais je sais !) :

IMG_20190501_102005

Vous pourrez retrouver le tuto très bien fait sur le blog de Lucienne.

En plus, nous avons passé un très joli moment, concentrées sur nos crochets, et Lucienne s'est montrée très disponible pour nous expliquer en plus de son tuto (qui est très bien fait !)

J'en réaliserai d'autres, c'est sûr, pour offrir.

Je ne sais pas si vous seriez intéressées pour en gagner ?

coeur2

Posté par Huloga à 05:52 A - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags :

13 mai 2019

Les Bracassés

J'aime beaucoup cette auteure. Alors quand je suis tombée sur ce roman, hop !

Août 2018

Paru en août 2018. 314 pages

C'est un roman à deux voix, les chapitres alternent entre deux personnes qui n'étaient pas destinées à se rencontrer. Il y a d'abord Fleur, 76 ans, vieille dame obèse, bourrée d'angoisses, de stress, de médicaments, qui vit seule avec son vieux chien, lui aussi obèse Mylord. Elle l'adore, elle n'a que lui.

Et puis il y a Harmonie, jeune fille malheureuse comme tout, qui souffre du syndrôme de Gilles de La Tourette.

Évidemment elles se rencontrent. Harmonie se propose de "travailler" pour Harmonie, c'est à dire garder Mylord pendant que Fleur se rend chez son thérapeute. Et là, il se passe plein de choses. On découvre d'autres personnages tout aussi attachants : Elvire et ses yeux qui dansent, Tonton (une femme à l'allure d'un camionneur), M. Poussin, photographe merveilleux et centenaire.

C'est un roman qui commence légèrement mais qui gagne en profondeur. Un roman sur la différence, LES différences, et ce qu'on en fait. Sur le regard, ce qu'on voit, les préjugés.

J'ai beaucoup beaucoup aimé !

chat qui lit

Posté par Huloga à 05:38 A - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,